Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Animaux

Un ours a été abattu par balles dans l’Ariège

Mardi 9 juin, dans un tweet, Elisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique et solidaire a confirmé la mort d’un ours en Ariège :

Un ours a été découvert aujourd’hui en Ariège, abattu par balles. L’ours est une espèce protégée, cet acte est illégal et profondément condamnable. La préfète s’est rendue sur place. L’État va porter plainte. »

L’association Pays de l’Ours-Adet qui se bat pour le retour et la préservation de l’ours dans les Pyrénées n’a pas manqué de réagir. « La Ministre de l’Écologie Élisabeth Borne vient d’annoncer qu’un ours a été abattu en Ariège. Nous allons bien sûr porter plainte et tout faire pour que cet acte soit d’une part condamné, d’autre part réparé. Personne n’a le droit de vie et de mort sur la population d’ours, renoncer à remplacer cet ours reviendrait à donner raison aux braconniers. »

Et le président de l’association, Alain Reynes, de préciser : « Nous demandons à la ministre d’annoncer immédiatement que cet ours sera remplacé. C’est dans les textes. Ne pas le faire serait donner raison aux braconniers. On ne peut pas laisser des gens imposer leur point de vue par la violence. Il faut qu’ils comprennent qu’il n’y a pas d’issue dans cette façon d’agir, violente et illégale. Il ne faut pas simplement déposer plainte. Ces individus n’ont pas le droit de vie et de mort sur l’ours. »

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende