Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Animaux

Une campagne contre la castration à vif des porcelets censurée dans l’ouest de la France

L’association de protection des animaux de ferme Welfarm a lancé mercredi 24 août une campagne d’affichage contre la castration à vif des porcelets (#COUIC2018) dans l’ouest de la France. Débutée à Brest, cette opération d’affichage a été suspendue vendredi 26 août par l’afficheur suite à des pressions locales exercées par certains acteurs du monde agricole et relayées par des politiques, dénonce l’association dans un communiqué mis en ligne lundi 29 août.

Les affiches ont été retirées du réseau d’abribus et de tramway de Brest avant le terme prévu de la campagne d’affichage, sans l’accord de l’association. La campagne devait se dérouler du 24 août au 20 septembre dans différentes villes de Bretagne, mais en raison des menaces dont il a fait l’objet, l’afficheur a également décidé d’annuler l’opération d’affichage dans les villes de Langueux, Saint-Brieuc et Rennes.

Aujourd’hui, 85% des porcs mâles élevés en France sont castrés sans anesthésie alors même que des alternatives à cette pratique douloureuse existent et sont prédominantes dans plusieurs pays européens, indique l’association.

-  Source : Welfarm

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende