Une commission de l’Assemblée nationale a voté l’expérimentation de l’épandage de pesticides par drone

20 avril 2018

Ce vendredi 20 avril au matin, dans le cadre de l’examen du projet de loi « pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable », la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale a voté un amendement autorisant l’expérimentation de la pulvérisation de pesticides par drone. Plus précisément, « une expérimentation de l’utilisation des aéronefs télépilotés pour la pulvérisation aérienne de produits phytopharmaceutiques sera menée sur des surfaces agricoles plantées en vigne et présentant une pente supérieure ou égale à 30 %, pour une période maximale de trois ans ».

Ce vote a fait bondir François Veillerette, président de l’association de lutte contre les pesticides Générations futures. « Cette utilisation apparaît à titre expérimental mais ce n’est quand même pas une bonne nouvelle. C’est un petit pas en arrière et une nouvelle dérogation à l’interdiction communautaire de la pulvérisation aérienne, alerte-t-il. On nous dit que ce sera seulement pour les sols en pente, et puis pour des produits bio — ce qui n’est pas précisé dans l’amendement. Mais c’est un pied dans la porte et on nous dira bientôt que la pulvérisation par drone est formidable et sans danger, et qu’on va pouvoir mettre des drones à la place des avions ou des êtres humains. Mais nous, ce qu’on veut, ce ne sont pas des drones, c’est la réduction de l’utilisation des pesticides. »

Cet amendement à la loi qui fait suite aux états généraux de l’alimentation a été déposé par le député (Les Républicains) du Bas-Rhin Antoine Herth, par ailleurs agriculteur. « Mais une quinzaine d’amendements ont été déposés qui allaient dans le même sens, dont certains posés par la majorité, s’alarme M. Veillerette. Ce n’est pas une adoption définitive mais c’est jamais une bonne nouvelle quand la commission économique prend ce genre de vote, avec le soutien du gouvernement. »

Reste à savoir si cet amendement sera adopté en plénière par l’Assemblée nationale. Le vote est prévu pendant la deuxième quinzaine de mai, selon le président de Générations futures.

  • Source : Reporterre




24 mai 2019
Le 40e portrait d’Emmanuel Macron « réquisitionné », à Paris
Lire sur reporterre.net
24 mai 2019
Un indigène en lutte contre les pétroliers assassiné au Pérou
Lire sur reporterre.net
24 mai 2019
La 8e leçon des jeunes au gouvernement : mettre fin à l’effondrement de la biodiversité
Lire sur reporterre.net
23 mai 2019
Le gouvernement « constate l’incompatibilité du projet Montagne d’or » avec l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 mai 2019
Des activistes ont mené une opération nature morte au siège de Bayer-Monsanto
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Une île de plastique dérive au large de la Corse
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
La fonte des glaces d’ici 2100 pourrait provoquer une montée des océans de deux mètres
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Des militants écolos ont perturbé l’assemblée générale de la Société Générale
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Center Parcs de Roybon : les opposants remportent une victoire juridique
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
À Londres, une action de Greenpeace contre la multinationale du pétrole BP
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
Entre 16,4 et 24 millions d’Européens seraient contaminés en cas d’accident nucléaire, selon une étude
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
La fin des véhicules thermiques en 2040 inscrit dans le projet de loi Mobilités
Lire sur reporterre.net
20 mai 2019
Affaire du siècle : la procédure judicaire est lancée
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

27 mars 2019
L’eusko basque, première monnaie locale européenne
Alternative
24 mai 2019
Radical et non violent, Extinction Rebellion secoue la politique britannique
Info
24 mai 2019
En Belgique, les marcheurs du climat ont bousculé la campagne électorale
Info


Dans les mêmes dossiers       Pesticides