Une nouvelle étude alerte sur l’état précaire de la biodiversité mondiale

18 juillet 2016



Une étude internationale analysant environ 2 millions de mesures prises sur 39.123 sites à travers la terre, publiée dans la revue Science jeudi 14 juillet, a constaté que la biodiversité est dangereusement affectée sur ces sites, et est passée en dessous de la limite de sécurité, dans 58,1% des terres du monde.

« Il est inquiétant que l’utilisation humaine des terres ait déjà poussé la biodiversité au-dessous du niveau proposé comme une limite de sécurité », a déclaré le professeur Andy Purvis, Natural History Museum London, et l’un des auteurs : « Si nous ne pouvons pas restaurer la biodiversité, nous jouons à la roulette russe écologique. »

La destruction des habitats a réduit la variété de plantes et d’animaux, au point que les systèmes écologiques pourraient devenir incapable de fonctionner correctement, avec des risques pour l’agriculture et la santé humaine, disent les scientifiques

« C’est la première fois que des scientifiques ont quantifié l’effet de la perte de l’habitat sur la biodiversité à l’échelle mondiale dans le détail, et nous avons constaté que dans la plupart des cas, la perte de la biodiversité mondiale n’est plus dans la limite sécuritaire suggérée par les écologistes », a expliqué Tim Newbold de l’UCL, auparavant au PNUE-WCMC, qui a dirigé l’étude .

« Nous savons que la perte de biodiversité affecte le fonctionnement des écosystèmes, mais la façon dont elle le fait n’est pas connue dans le détail. Ce que nous savons, c’est que, dans de nombreuses régions du monde, nous approchons une situation où l’intervention humaine pourrait être nécessaire pour maintenir la fonction de l’écosystème. »

- Source : The Guardian et UCL

- Article dans Science




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : 114 sites naturels du Patrimoine Mondial sont menacés par l’industrie, annonce le WWF


23 octobre 2017
Climat et droits humains : Crédit Agricole et Société Générale sous vigilance
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2017
Les pesticides une nouvelle fois mis en cause dans la maladie de Parkinson
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2017
VIDEO - L’abbaye Notre-Dame-des-Neiges s’oppose à un projet d’éoliennes en Lozère
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2017
Une initiative citoyenne européenne contre le glyphosate
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2017
Hulot et Travert veulent revoir l’autorisation du sulfoxaflor, pesticide tueur d’abeilles
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2017
Les associations demandent de revenir sur l’autorisation du sulfoxaflor, nouveau pesticide « tueur d’abeilles »
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2017
La justice donne raison à Greenpeace contre une grande firme forestière canadienne
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2017
La pollution a tué 9 millions de personnes dans le monde en 2015 selon un rapport
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2017
Diminution terrible et inquiétante de la population des insectes
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2017
Les fast food ne trient pas leurs déchets
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2017
La justice annule un arrêté qui autorisait le tir de six loups
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2017
L’eau du robinet est de plus en plus polluée
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2017
Incident à la centrale de Golfech : EDF cité à comparaître
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2017
L’alimentation des animaux requiert moins de protéines qu’on le pensait
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2017
Des circuits de refroidissement de 29 réacteurs atteints par une corrosion importante
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Nature
24 octobre 2017
L’effondrement de notre civilisation est une bonne chose
Tribune
24 octobre 2017
Celles qui ont révélé les « Monsanto papers » racontent comment Monsanto triche
Entretien
23 octobre 2017
Les Indiens d’Equateur ne résistent pas à l’idée de progrès
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Nature