Usage massif de gaz lacrymogène sur le Pont de Sully : plus de cinq litres de gaz ont été aspergés en moins de 30 minutes

Durée de lecture : 2 minutes

15 juillet 2019

Médiapart a révélé un rapport interne de la police qui démontre « l’usage massif de gaz lacrymogène » à l’encontre des militants écologistes d’Extinction Rebellion qui occupaient le 28 juin 2019 le Pont de Sully avant d’en être délogés.

Lors de l’évacuation, alors même que les militants étaient pacifistes, plus de cinq litres de gaz ont été aspergés en moins de 30 minutes. Le commandant des CRS chargé des opérations a lui-même perdu « connaissance par suffocation de gaz lacrymogène ».

La violence de l’opération a été critiquée au sein des forces de l’ordre. Un policier s’est ainsi confié au journal. « Deux minutes seulement après les dernières sommations, les gazeuses sont déjà utilisées. C’est très très court, surtout face à des manifestants assis qui ne représentent aucune menace, explique-t-il. D’autant que ces gazeuses sont utilisées à quelques centimètres du visage. La hiérarchie CRS n’a pas fait preuve de discernement. Ce qui ne doit évidemment pas se faire. À une distance de cinq mètres, votre cible est déjà largement incommodée. C’est massif, pas déontologique et disproportionné. »

Les avocats du mouvement ont saisi le défenseur des droits afin qu’une enquête soit faite sur l’usage des gaz lacrymogènes par les CRS. Ils ont également saisi deux rapporteurs spéciaux des Nations unies, estimant que le droit de réunion pacifique et d’association est menacé. En parallèle, une enquête a été confiée à l’IGPN par le parquet de Paris pour « violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique ».

  • Source : Médiapart
  • Photo : Gilles Potte (Reporterre)


Lire aussi : Du gaz lacrymogène dans les yeux : la réponse de l’Etat aux défenseurs du climat


26 juillet 2019
De multiples records de chaleur enregistrés par Météo France
Lire sur reporterre.net
26 juillet 2019
Greenpeace dépose un recours contre la suppression des enquêtes publiques
Lire sur reporterre.net
26 juillet 2019
Les algues vertes frappent à nouveau la Bretagne
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Huile de palme : Total saisit le Conseil constitutionnel
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Nouveau revers pour le projet de centre commercial de Val Tolosa
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Les opposants à EuropaCity neutralisent les travaux de la future gare
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Le record estival de consommation d’électricité a été battu
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Un rapport officiel étudie comment atteindre le « zéro artificialisation » des sols
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2019
Des animaux sont transportés sur de longues distances en pleine canicule, d’après des ONG
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2019
Le 125e portrait d’Emmanuel Macron décroché au pays Basque
Lire sur reporterre.net
23 juillet 2019
Les députés ont voté pour la ratification du Ceta
Lire sur reporterre.net
23 juillet 2019
Canicule : EDF obligé de mettre à l’arrêt deux réacteurs nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
Bure : expulsion en cours au bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
La justice interdit à Greenpeace de s’approcher de convois transportant des déchets nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
À Bure, le bois Lejuc est réoccupé
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Luttes
24 juillet 2019
Greta Thunberg tente de secouer les députés... qui ratifient le Ceta
Info
18 juillet 2019
De l’urgence de débattre au sein du mouvement écologiste
Édito
27 juillet 2019
Compromis ou radicalité, le mouvement écolo cherche sa stratégie
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Luttes