Usage massif de gaz lacrymogène sur le Pont de Sully : plus de cinq litres de gaz ont été aspergés en moins de 30 minutes

Durée de lecture : 2 minutes

15 juillet 2019



Médiapart a révélé un rapport interne de la police qui démontre « l’usage massif de gaz lacrymogène » à l’encontre des militants écologistes d’Extinction Rebellion qui occupaient le 28 juin 2019 le Pont de Sully avant d’en être délogés.

Lors de l’évacuation, alors même que les militants étaient pacifistes, plus de cinq litres de gaz ont été aspergés en moins de 30 minutes. Le commandant des CRS chargé des opérations a lui-même perdu « connaissance par suffocation de gaz lacrymogène ».

La violence de l’opération a été critiquée au sein des forces de l’ordre. Un policier s’est ainsi confié au journal. « Deux minutes seulement après les dernières sommations, les gazeuses sont déjà utilisées. C’est très très court, surtout face à des manifestants assis qui ne représentent aucune menace, explique-t-il. D’autant que ces gazeuses sont utilisées à quelques centimètres du visage. La hiérarchie CRS n’a pas fait preuve de discernement. Ce qui ne doit évidemment pas se faire. À une distance de cinq mètres, votre cible est déjà largement incommodée. C’est massif, pas déontologique et disproportionné. »

Les avocats du mouvement ont saisi le défenseur des droits afin qu’une enquête soit faite sur l’usage des gaz lacrymogènes par les CRS. Ils ont également saisi deux rapporteurs spéciaux des Nations unies, estimant que le droit de réunion pacifique et d’association est menacé. En parallèle, une enquête a été confiée à l’IGPN par le parquet de Paris pour « violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique ».

  • Source : Médiapart
  • Photo : Gilles Potte (Reporterre)




Lire aussi : Du gaz lacrymogène dans les yeux : la réponse de l’Etat aux défenseurs du climat


31 juillet 2020
L214 et la Ligue des droits de l’Homme attaquent la cellule Déméter en justice
Lire sur reporterre.net
31 juillet 2020
Le préfet de Seine-Maritime autorise l’abattage de 1.430 renards
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
De plus en plus de cours d’eau s’assèchent en France
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Triste record en 2019 : le plus grand nombre de défenseurs de la terre assassinés en une seule année
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Pesticides : les habitants de Tautavel privés d’eau potable
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
« Autoroute ferroviaire », « train des primeurs » : Jean Castex esquisse un plan de relance du fret
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Trois milliards d’animaux touchés par les feux de forêt en Australie
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
En 46 ans, la population de poissons migrateurs a baissé de 76 %
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Aux Etats-Unis, de grands groupes pétroliers financent la police
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Le Premier ministre Jean Castex dénonce l’ « écologie punitive voire sectaire » et prône la croissance verte
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Convention citoyenne pour le climat : le gouvernement commence à prendre des mesures, mais au rabais
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
À la Réunion, une opposition toujours vive contre la « nouvelle route du littoral »
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Bérangère Abba, Joël Giraud : l’engagement écolo à géométrie variable des nouveaux secrétaires d’État
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Le bruit sismique d’origine humaine a diminué de 50 % pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Une Australienne lance un procès à propos des pertes financières dues au changement climatique
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Luttes
1er août 2020
Agenda : les rendez-vous festifs, écolos et militants de l’été
Info
1er août 2020
EN BÉDÉ - L’avion, un secteur qui doit (beaucoup) décroître
Info
31 juillet 2020
Écologistes, nous marchons contre le racisme et pour la justice sociale
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Luttes