Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Luttes

Vinci est l’entreprise qui détruit la « jungle » de Calais

Le collectif national des syndicats CGT de Vinci dénonce dans un communiqué publié ce mercredi 26 octobre le rôle de leur entreprise dans le nettoyage de la « jungle » de Calais. Alors que les migrants sont évacués de ce camp de fortune qui a pu regrouper jusqu’à 10.000 occupants, l’État a désigné une société privée pour effectuer le nettoyage de la zone.

Plus précisément, selon le syndicat, il s’agit de la SNH (Sogea Nord Hydraulique), une filiale de Vinci « qui assure le démantèlement du camp de Calais en prenant la précaution de faire porter à ces salariés des tenues neutres afin de ne pas être reconnue dans les médias ! »

« Ces salariés sont contraints à intervenir dans des conditions d’hygiène et de sécurité déplorables et dangereuses (insalubrité, risques d’épidémie, incendies, explosions ...), dans un contexte d’affrontement avec les forces de police », s’inquiète le syndicat.

Il rappelle également que l’État « dispose largement des moyens de le faire par lui-même en envoyant les militaires du génie qui ont les compétences nécessaires pour ce travail. »

Source : Communiqué de presse de la CGT Vinci

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende