Un quart des aéroports Ryan Air en Europe sont sous perfusion de fonds publics

Durée de lecture : 2 minutes

18 juillet 2019



Selon une étude de l’ONG Transport & Environment publiée le 15 juillet, 17 des 224 des aéroports Ryan Air seraient déficitaires et 35 seraient dépendants d’aides publiques néfastes pour le climat. Autrement dit, « parmi tous les aéroports desservis par Ryan Air en Union européenne, un quart d’entre eux seraient déficitaires et maintenus sous perfusion grâce aux subventions publiques », a précisé le Réseau Action Climat dans un communiqué.

Près de la moitié des aéroports listés sont situés en France (16) et en Italie (7). Les aides publiques attribuées par le gouvernement et des collectivités territoriales via des paiements directs et des exonérations fiscales, maintiennent les prix artificiellement bas. Le coût réel repose donc sur tous les contribuables, qu’ils prennent ou non l’avion.

Par exemple, l’aéroport Paris Vatry a reçu 108.000 passagers en 2017 et 3 millions d’euros en subventions publiques, ce qui représente un coût de 30 € par passager, un montant plus élevé que certains billets vendus par Ryan Air au départ de cet aéroport.

« Ces subventions sont accordées sans considérer leurs nuisances environnementales, sonores et climatiques », a expliqué le Réseau Action Climat. Ainsi, Ryan Air est la première compagnie aérienne en nombre de passagers transportés en Europe et l’une des compagnies qui engrangent le plus de bénéfices, et en même temps, la compagnie est aussi entrée au top 10 des entreprises les plus émettrices de CO2 en Europe aux côtés des centrales à charbon en 2018.





Lire aussi : Un an après l’abandon de Notre-Dame-des-Landes, toujours trop d’aéroports


19 janvier 2021
La baisse des émissions de CO2 due aux autos électriques annulée par la prolifération des SUV
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Des ONG lancent un appel à M. Macron : « Stoppez le gaz de couche en Lorraine »
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Le gouvernement renonce à remonter les déchets toxiques enfouis à Stocamine
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Des actions de L214 pour faire le lien entre élevage intensif et Covid
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le ministre de l’Agriculture veut banaliser les nouveaux OGM
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Aux États-Unis, les Afro-Américains et les Latinos sont les premières victimes du Covid-19
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2021
Le 16 janvier, pour nos libertés, manifestons contre le projet de loi de sécurité globale
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
« Beauvau de la sécurité » : le ministre de l’Intérieur s’engage sur des peines minimales en cas d’agression de policier
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’incendie d’une antenne près de Limoges revendiqué par un collectif anti 5G
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
En Haute-Marne, le projet de laverie nucléaire toujours à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La Confédération paysanne demande un moratoire sur la méthanisation
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
Un rapport parlementaire propose l’interdiction des nitrites, cancérigènes, dans la charcuterie
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’agroindustrie est la principale bénéficiaire des aides européennes à l’agriculture
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

19 janvier 2021
En Inde, des centaines de milliers de paysans révoltés cernent New Delhi
Reportages
19 janvier 2021
L’énergie solaire se développe au détriment des sols naturels
Enquêtes
19 janvier 2021
Lettre du bocage : « Nous ne supportons pas d’être gouvernés par la peur »
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Transports