500 € avec sursis pour les décrocheurs de portraits de Macron

Durée de lecture : 2 minutes

12 juin 2019

Le mardi 28 mai 2019, à Bourg-en-Bresse, se déroulait le tout premier procès des « décrochages » de portraits d’Emmanuel Macron. Le tribunal a rendu son délibéré, ce mercredi 12 juin : les prévenus ont été relaxés pour le refus de prélèvement ADN mais cinq d’entre eux ont été condamnés à des amendes de 500 € avec sursis. Le sixième prévenu a, quant à lui, écopé de 250 € ferme.

Six activistes d’ANV-COP21 Villefranche-Beaujolais-Saône comparaissaient, mardi 28 mai, poursuivis par l’État pour « vol en réunion et par ruse ». Le samedi 2 mars 2019, les prévenus avaient « réquisitionné » une photo du président de la République dans la mairie de Jassans-Riottier (Ain). Ils encouraient jusqu’à dix ans de prison et 150.000 euros d’amende. Cette action de désobéissance civile non violente s’inscrivait dans la campagne « Décrochons Macron » au cours de laquelle 61 portraits ont été décrochés par des citoyens à travers la France. Les murs, vides des portraits présidentiels qu’ils accueillaient, symbolisent pour les activistes l’inaction climatique du gouvernement.

« Nous regrettons la condamnation suite à l’action de décrochage du portrait présidentiel, mais nous saluons le juge qui a pris davantage la mesure de la légitimité de ces actions face au dérèglement climatique en cours », a réagi ANV-COP21 sur son compte Twitter.

  • Source : ANV-COP21 et Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)
  • Photo : Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre), à Bourg-en-Bresse le mardi 28 mai 2019.


Lire aussi : 1er procès des décrocheurs de portraits, à Bourg-en-Bresse (Ain)


22 février 2020
Le gouvernement veut libérer dans l’environnement les déchets à très faible radioactivité
Lire sur reporterre.net
21 février 2020
Mille scientifiques l’affirment : « Face à la crise écologique, la rébellion est nécessaire »
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Fin d’un permis de recherches d’hydrocarbures : le gouvernement accusé de double jeu
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Le jaguar, l’éléphant d’Asie et le requin océanique seront mieux protégés
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Contre l’extension de l’aéroport de Roissy, 15 associations déposent un recours
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
L214 dévoile une nouvelle vidéo choc, tournée dans un abattoir de veaux
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
La limitation d’Airbnb devient un enjeu des municipales à Paris
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
L’épidémie de coronavirus fait baisser les émissions de CO2 de la Chine de 25 %
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Pollution radioactive de la Loire : une plainte déposée contre EDF et contre X
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Un kit pédagogique sur les poissons « oublie » le problème de la surpêche
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Élisabeth Borne stigmatise « le développement anarchique » des éoliennes
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Les fongicides dans l’eau potable aggraveraient la maladie d’Alzheimer, selon des chercheurs du CNRS
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Le gouvernement veut que la chasse commence deux mois plus tôt
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
De nombreux pesticides ont été mesurés dans l’air
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Pour protéger le climat et la biodiversité, une autre politique forestière est nécessaire, assure un rapport
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Luttes
21 février 2020
Qu’est-ce que l’écologie du XXIe siècle ?
1 minute, 1 question
22 février 2020
Le changement climatique fragilise de plus en plus les infrastructures de transport
Tribune
21 février 2020
Coronavirus : « Ne stigmatisons pas les chauves-souris »
Info


Sur les mêmes thèmes       Luttes