À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés

Durée de lecture : 3 minutes

16 septembre 2019



C’est une victoire retentissante pour les décrocheurs de portraits présidentiels : deux activistes écologistes d’ANV-COP21, jugés devant le tribunal correctionnel de Lyon pour avoir réquisitionné un portrait d’Emmanuel Macron, ont été relaxés ce lundi 16 septembre.

Jugement des décrocheurs de Lyon-publié le 16 septembre 2019

Le lundi 2 septembre, Fanny Delahalle et Pierre Goinvic comparaissaient pour vol en réunion. En février dernier, avec 11 autres activistes, ils avaient décroché un portrait présidentiel dans la mairie du 2e arrondissement de Lyon. Le maire, Denis Broliquier, avait porté plainte. Pour cette action menée à visage découvert, le parquet avait requis une amende de 500 euros. Le juge a finalement ordonné, ce lundi, « la relaxe au bénéfice de l’état de nécessité et pour motif légitime » et considéré que le décrochage des portraits de Macron « doit être interprété comme le substitut nécessaire du dialogue impraticable entre le président de la République et le peuple » : « Face au défaut de respect par l’État d’objectifs pouvant être perçus comme minimaux dans un domaine vital, dit le tribunal dans son jugement, le mode d’expression des citoyens en pays démocratique ne peut se réduire lors des échéances électorales mais doit inventer d’autres formes de participation. »

Malgré la peine encourue, cinq ans de prison et 75.000 euros d’amende, Fanny Delahalle disait à Reporterre, début septembre, « assumer pleinement » : « Je savais ce que je risquais, y compris la prison — même si c’est peu probable —, mais j’ai plus peur du changement climatique. Et quand je vois le décalage entre l’énergie folle dépensée contre nous, tandis que les multinationales polluent en toute impunité et les États ne respectent pas leurs engagements, ça me donne la rage de continuer. »

En six mois de campagne Décrochons Macron, des citoyens français ont réquisitionné 133 portraits d’Emmanuel Macron, aux quatre coins du pays, pour dénoncer « le vide de la politique gouvernementale en matière d’écologie », dixit Fanny Delahalle.

  • Source : Alexandre-Reza Kokabi, Reporterre
  • Photo : © Charly Corne

Puisque vous êtes ici…

... nous avons une faveur à vous demander. La crise environnementale et sociale n’a jamais été aussi forte, et pourtant son traitement médiatique reste à la marge. Traitée comme un phénomène secondaire, cette crise est mise en avant seulement si elle a une dimension spectaculaire. Nous considérons à l’inverse que la question écologique est centrale dans le fonctionnement de la société. Reporterre s’est donné pour mission d’informer et d’alerter sur ce qui constitue, selon nous, l’enjeu principal du XXIe siècle. Pour cela, notre équipe de journalistes professionnels publie chaque jour des articles, des enquêtes et des reportages. Contrairement à une majorité de médias, le journal n’a ni propriétaire, ni actionnaire, ni publicité. Il est géré par une association à but non lucratif. Nous ne servons aucun intérêt particulier, si ce n’est celui d’informer. Tous nos articles sont en libre accès, car nous considérons que l’information doit être accessible à tous sans condition de ressources.

Vous comprenez donc pourquoi nous sollicitons votre soutien. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, et de plus en plus de lecteurs soutiennent le journal, mais nos revenus ne sont toutefois pas assurés. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement au journal, la vie de Reporterre sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci. Pour soutenir Reporterre, c’est ici





Lire aussi : Au procès des décrocheurs de Macron, la désobéissance civile en débat


Documents disponibles

  Jugement des décrocheurs de Lyon-publié le 16 septembre 2019

6 juin 2020
L’EPR en construction en Finlande subit la défaillance d’une soupape
Lire sur reporterre.net
5 juin 2020
Le mois de mai 2020 a battu un record de chaleur
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
La sixième extinction de masse s’accélère à un rythme vertigineux
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
Disparition de l’élevage et concentration des fermes : la Safer s’inquiète
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
Les piscines de matières radioactives de La Hague risquent la saturation, selon l’ASN
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
Le printemps 2020 est le deuxième plus chaud enregistré en France
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
Sécheresse : neuf départements connaissent déjà des restrictions d’eau
Lire sur reporterre.net
2 juin 2020
En Amazonie, une campagne pour protéger les Yanomami du Covid-19 et des orpailleurs est lancée
Lire sur reporterre.net
2 juin 2020
Des militants recouvrent des publicités en soutien à Alex Montvernay, jugé mardi 2 juin
Lire sur reporterre.net
30 mai 2020
Des oiseaux englués dans du pétrole plus d’un an après le naufrage du « Grande America »
Lire sur reporterre.net
30 mai 2020
Uber balance des dizaines de milliers de vélos Jump à la décharge
Lire sur reporterre.net
29 mai 2020
La COP26 de Glasgow reportée à novembre 2021
Lire sur reporterre.net
29 mai 2020
En Belgique, action de détournement publicitaire au nom de la priorité climatique
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
Actions antinucléaires à Paris, Lyon et dans la Drôme pour réclamer la fermeture de la centrale du Tricastin, âgée de 40 ans
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
« Le Monde d’après » : une floraison de propositions
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Luttes
14 avril 2020
La solidarité, vaccin et remède contre la pandémie
Tribune
5 juin 2020
Constantinople, un exemple historique de résilience alimentaire
Tribune
5 juin 2020
À Bure, l’agence des déchets nucléaires se paie des gendarmes
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Luttes