A-t-on le droit de crier « Castaner assassin ? » Procès à Besançon

Durée de lecture : 1 minute

3 mai 2019

Lundi 29 avril, le tribunal de Besançon a jugé trois Gilets jaunes dont un syndicaliste FO pour « outrage ». Les trois personnes avaient crié « Castaner assassin » lors de la venue du ministre de l’Intérieur le 13 mars à Besançon.

Frédéric Vuillaume : « J’ai voulu dire Castaner assassin de la démocratie », explique l’un des prévenus, Frédéric Vuillaume.
La présidente : « Vous ne l’avez pas dit… »
Vuillaume : « Je n’en ai pas eu le temps… Je dis des choses qui ont du sens. Je ne m’attaque pas à la mère de M. Castaner… Depuis le 17 novembre, la répression tombe sur des manifestants, des personnes âgées, des gens souffrent, prennent des tirs de LBD »

La procureure interroge : « Pourquoi ne pas avoir dit ’Castaner assassin de la démocratie’ ? »

Vuillaume : « On sait bien qu’il ne va pas assassiner des gens. Pour nous, ce qui se passe n’est pas normal. J’ai vu Mathias, un jeune gilet jaune frappé par derrière… Les slogans, c’est pour interpeller parce qu’il se passe quelque chose de grave en France ».

L’avocat de la défense, Jean-Michel Vernier, lui demande s’il a été placé en garde à vue avant le mouvement des gilets jaunes. Réponse : « Jamais, et je l’ai été quatre fois depuis le début du mouvement… On m’a saisi mon ordinateur, mon téléphone. C’est une entrave à mon mandat syndical et à ma vie personnelle. »

Le jugement sera rendu le 15 mai.

Source et récit complet : Factuel.info

Photo : M. Castaner lors de la conférence de presse de M. Macron le 25 avril 2019.



Lire aussi : Le combat des proches de Zineb Redouane pour que justice soit faite


6 avril 2020
Plan de relance : 250 organisations dénoncent le lobbying de l’aviation
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Un incendie près de Tchernobyl provoque une forte hausse de la radioactivité
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
L’enquête publique sur un grand projet autoroutier maintenue malgré le confinement
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Les semences et plants potagers de nouveau autorisés à la vente
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Pour les peuples autochtones, le coronavirus « représente une réelle menace d’extermination »
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Dividendes : de grandes entreprises, dont Total, continuent à verser des dividendes massifs
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Un cinquième indigène amazonien Guajajara assassiné au Brésil en quatre mois
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Du sang de ver marin pourrait soigner des malades du Covid-19
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
La COP26 sur le climat reportée à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Un salarié d’Amazon en réanimation
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
La pollution liée aux épandages grandit, aggravant l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Une start-up française invente les masques respiratoires en fibre d’asperge
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
En Colombie, les gangs profitent du confinement pour assassiner des militants des droits humains
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
En pleine crise du coronavirus, l’UE donne son feu vert à un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Les « éléphants à touristes » menacés de mourir de faim en Thaïlande à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
6 avril 2020
Au nom du coronavirus, l’État met en place la société de contrôle
Enquête
4 avril 2020
SPÉCIAL OUTREMER - À Mayotte, le coronavirus s’installe dans un département sinistré
Reportage
4 avril 2020
SPÉCIAL OUTREMER - Rendues vulnérables par un système de santé dégradé, les Outremer se préparent au pire
Info


Sur les mêmes thèmes       Libertés