A-t-on le droit de crier « Castaner assassin ? » Procès à Besançon

Durée de lecture : 1 minute

3 mai 2019



Lundi 29 avril, le tribunal de Besançon a jugé trois Gilets jaunes dont un syndicaliste FO pour « outrage ». Les trois personnes avaient crié « Castaner assassin » lors de la venue du ministre de l’Intérieur le 13 mars à Besançon.

Frédéric Vuillaume : « J’ai voulu dire Castaner assassin de la démocratie », explique l’un des prévenus, Frédéric Vuillaume.
La présidente : « Vous ne l’avez pas dit… »
Vuillaume : « Je n’en ai pas eu le temps… Je dis des choses qui ont du sens. Je ne m’attaque pas à la mère de M. Castaner… Depuis le 17 novembre, la répression tombe sur des manifestants, des personnes âgées, des gens souffrent, prennent des tirs de LBD »

La procureure interroge : « Pourquoi ne pas avoir dit ’Castaner assassin de la démocratie’ ? »

Vuillaume : « On sait bien qu’il ne va pas assassiner des gens. Pour nous, ce qui se passe n’est pas normal. J’ai vu Mathias, un jeune gilet jaune frappé par derrière… Les slogans, c’est pour interpeller parce qu’il se passe quelque chose de grave en France ».

L’avocat de la défense, Jean-Michel Vernier, lui demande s’il a été placé en garde à vue avant le mouvement des gilets jaunes. Réponse : « Jamais, et je l’ai été quatre fois depuis le début du mouvement… On m’a saisi mon ordinateur, mon téléphone. C’est une entrave à mon mandat syndical et à ma vie personnelle. »

Le jugement sera rendu le 15 mai.

Source et récit complet : Factuel.info

Photo : M. Castaner lors de la conférence de presse de M. Macron le 25 avril 2019.





Lire aussi : Le combat des proches de Zineb Redouane pour que justice soit faite


21 septembre 2020
Casino mis en demeure de ne plus vendre de bœuf issu de la déforestation
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Les 1 % les plus riches sont les premiers responsables du changement climatique
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Biodiversité : aucun des 20 « objectifs d’Aïchi » n’a été atteint en 10 ans
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
19 septembre 2020
Le traité Mercosur aurait des conséquences désastreuses pour l’Amazonie
Info
21 septembre 2020
Carola Rackete : « Il ne s’agit plus d’être optimiste ou pessimiste mais de s’engager »
Entretien
19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Libertés