A-t-on le droit de crier « Castaner assassin ? » Procès à Besançon

Durée de lecture : 1 minute

3 mai 2019



Lundi 29 avril, le tribunal de Besançon a jugé trois Gilets jaunes dont un syndicaliste FO pour « outrage ». Les trois personnes avaient crié « Castaner assassin » lors de la venue du ministre de l’Intérieur le 13 mars à Besançon.

Frédéric Vuillaume : « J’ai voulu dire Castaner assassin de la démocratie », explique l’un des prévenus, Frédéric Vuillaume.
La présidente : « Vous ne l’avez pas dit… »
Vuillaume : « Je n’en ai pas eu le temps… Je dis des choses qui ont du sens. Je ne m’attaque pas à la mère de M. Castaner… Depuis le 17 novembre, la répression tombe sur des manifestants, des personnes âgées, des gens souffrent, prennent des tirs de LBD »

La procureure interroge : « Pourquoi ne pas avoir dit ’Castaner assassin de la démocratie’ ? »

Vuillaume : « On sait bien qu’il ne va pas assassiner des gens. Pour nous, ce qui se passe n’est pas normal. J’ai vu Mathias, un jeune gilet jaune frappé par derrière… Les slogans, c’est pour interpeller parce qu’il se passe quelque chose de grave en France ».

L’avocat de la défense, Jean-Michel Vernier, lui demande s’il a été placé en garde à vue avant le mouvement des gilets jaunes. Réponse : « Jamais, et je l’ai été quatre fois depuis le début du mouvement… On m’a saisi mon ordinateur, mon téléphone. C’est une entrave à mon mandat syndical et à ma vie personnelle. »

Le jugement sera rendu le 15 mai.

Source et récit complet : Factuel.info

Photo : M. Castaner lors de la conférence de presse de M. Macron le 25 avril 2019.





Lire aussi : Le combat des proches de Zineb Redouane pour que justice soit faite


1er décembre 2020
L’Australie est en pleine canicule
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2020
Plus de 2.500 manifestants contre Amazon près de Nantes
Lire sur reporterre.net
30 novembre 2020
Des chefs cuisiniers demandent que le plan de relance favorise l’agroécologie
Lire sur reporterre.net
27 novembre 2020
Interdiction du glyphosate : trois ans plus tard, Emmanuel Macron n’a pas tenu sa promesse
Lire sur reporterre.net
27 novembre 2020
Deux militants d’Extinction Rebellion Amiens en garde à vue à la suite d’une action contre Amazon
Lire sur reporterre.net
27 novembre 2020
Les ventes d’Amazon ont bondi de 67 %, un député veut réguler son implantation
Lire sur reporterre.net
25 novembre 2020
La médiatrice européenne reconnaît un conflit d’intérêts dans un contrat avec BlackRock
Lire sur reporterre.net
25 novembre 2020
Selon une ONG, les véhicules hybrides polluent beaucoup plus qu’annoncé
Lire sur reporterre.net
25 novembre 2020
Foie gras : L214 porte plainte contre la France pour violation du droit européen
Lire sur reporterre.net
24 novembre 2020
Masques distribués aux fonctionnaires : « Il n’y a rien à cacher », rassure le gouvernement
Lire sur reporterre.net
24 novembre 2020
À Paris, la police expulse un camp d’exilés et les pourchasse dans les rues
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Lutte contre l’implantation d’un McDo dans l’Aubrac
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Le véritable (et peu glorieux) bilan du CAC 40
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Une carte des projets toxiques à Rouen (Seine-Maritime)
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Malgré le confinement, les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont encore augmenté en 2020
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
5 novembre 2020
En Allemagne, contre le Covid, les écoles ouvrent les fenêtres
Info
1er décembre 2020
Un ornithologue paysan transforme une ferme en écrin de biodiversité
Alternatives
18 novembre 2020
Locataires et précaires, grands oubliés de la rénovation
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Libertés