Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges ©Mathieu Génon/Reporterre

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre

Objectif de 12 000 donateurs avant le 3 janvier 2022

Soutenir Reporterre

En bref — Déchets nucléaires

Accident dans un dépôt de déchets radioactifs aux Etats-Unis, à Hanford

Dans la matinée du 9 mai, le département à l’Énergie américain a ordonné aux centaines de travailleurs sur son site nucléaire de Hanford, à environ 320 km de Seattle, dans l’État de Washington, à l’ouest du pays, de se mettre à l’abri après l’effondrement d’une partie d’un tunnel utilisé pour stocker des matières hautement radioactives .

La dépollution du site de Hanford, qui est une installation fédérale, est l’une des priorités du département de l’Energie depuis des années. Les réacteurs situés à Hanford ont produit du plutonium pour le programme d’armes nucléaires en Amérique. La production de plutonium a pris fin en 1980 et le programme de nettoyage a débuté en 1989.

Les responsables du département de l’Énergie ont déclaré qu’il n’y avait « aucune indication de contamination à ce stade », mais que les équipes d’urgence continuent d’examiner la zone de contamination.

Bien que l’administration Trump ait promis de réduire les budgets de la plupart des programmes du département de l’Énergie, il n’est pas prévu d’économies sur le programme chargé du nettoyage de Hanford, dont le budget est d’environ 2,3 milliards de dollars, dont environ 1,5 milliard de dollars pour la gestion et le traitement des quelques 211 millions de litres de déchets liquides radioactifs actuellement stockés dans les réservoirs de stockage souterrains.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende