Amazon veut recruter des experts en renseignement pour surveiller ses salariés

Durée de lecture : 2 minutes

2 septembre 2020



Face aux pressions internes de ses salariés qui s’organisent pour exiger de meilleures conditions de travail et une prise en compte des enjeux écologiques, le géant du commerce en ligne Amazon a cherché à recruter, ces derniers jours, deux analystes, experts du renseignement, chargés de surveiller « les menaces d’organisation syndicale » au sein de l’entreprise.

Une journaliste de Wired a trouvé le descriptif de ces deux postes sur le site d’Amazon dans les propositions de recrutement avant que la direction ne les supprime. Les documents sont toujours accessibles ici.



Les documents énumèrent plusieurs types de menaces comme « les manifestations, les crises géopolitiques et les conflits ayant des conséquences sur les opérations », mais ils se focalisent surtout sur « le travail organisé » et les syndicats au sein même de l’entreprise. Le deuxième poste est également chargé de collecter des informations sur les « dirigeants politiques hostiles » au sein de différents pays où la multinationale est implantée.

Face à la polémique, la porte-parole d’Amazon Maria Boschetti a déclaré dans un courriel que « le poste n’avait pas été bien décrit — il a été fait par erreur et a depuis été corrigé ».

Historiquement, Amazon a toujours été hostile aux salariés qui tentent de former un syndicat ou d’organiser tout type d’action collective. Plusieurs ont été licenciés après avoir critiqué dans les médias l’entreprise et alerté sur les conditions de travail et le manque de prise en compte de la crise sanitaire.

Au début de la pandémie, en France, l’entreprise avait notamment licencié Mohammed Benguesmia, employé du sous-traitant Séris à la sécurité du site de Bouc-Bel-Air (Bouches-du-Rhône) et délégué CGT. Il avait signalé à plusieurs reprises le manque de mesure de protection face au Covid-19.



Cet été, le cours en bourse de la multinationale a aussi battu des records.
Le patron d’Amazon, Jeff Bezos, a vu sa fortune bondir de plus de 5 milliards de dollars mercredi 26 août pour atteindre les 202 milliards. Jamais un homme n’avait détenu un tel patrimoine dans l’ère moderne.

  • Source : Reporterre





28 septembre 2020
Budget 2021 : la transition écologique attendra
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
En Allemagne, 3.000 activistes ont bloqué plusieurs mines et centrales à gaz et à charbon
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Six nouveaux sénateurs écolos au Sénat
Lire sur reporterre.net
26 septembre 2020
Des activistes du climat occupent une rue de Paris
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le conseil départemental de Haute-Marne vote une motion contre le projet de laverie nucléaire à Joinville
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Des jeunes du monde entier ont manifesté vendredi pour le climat
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Les grèves pour le climat sont de retour
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le gouvernement assure avoir « tiré les leçons » de l’incendie de Lubrizol
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Pollution de l’air : l’État français toujours aussi inefficace, selon la Cour des comptes
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Total va fermer la raffinerie de Grandpuits
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Convention citoyenne : pas de projet de loi avant la fin de l’année
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
L’association L214 dévoile les dessous des élevages à gibier pour la chasse
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
La Chine s’engage à la neutralité carbone d’ici à 2060
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
Néonicotinoïdes : la mobilisation contre le projet de loi s’intensifie
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
Néonicotinoïdes : betteraviers et scientifiques cherchent des « solutions alternatives »
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Emploi et travail

THEMATIQUE    Économie
28 septembre 2020
À l’île Maurice, rébellion et autogestion contre la marée noire
Tribune
23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
28 septembre 2020
Un an après Lubrizol, les Rouennais manifestent pour la vérité
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Emploi et travail



Sur les mêmes thèmes       Économie