ArcelorMittal impliquée dans une pollution à l’acide en Moselle

4 juillet 2017

De l’acide utilisé sur un site du groupe sidérurgique ArcelorMittal à Florange (Moselle) a été déversé dans un dépotoir où il n’aurait pas dû l’être, ont affirmé mardi 4 juillet les autorités locales à l’issue d’une réunion avec la direction de l’entreprise qui nie toute responsabilité.

« Il y a bien eu des déversements d’acide » dans le crassier de Marspich, où vont les déchets de l’usine ArcelorMittal de Florange, « mais on en ignore encore l’importance », a indiqué mardi à l’AFP Michel Liebgott, le président de la communauté d’agglomération du Val de Fensch à l’issue d’une réunion avec les maires de Florange et Hayange ainsi que la direction d’ArcelorMittal. « Nous devons nous revoir la semaine prochaine, une fois que les enquêtes menées en interne par Arcelor ainsi que par la Dréal (direction régionale de l’environnement) seront terminées », a-t-il ajouté, précisant que "la communauté d’agglomération se pose la question de porter plainte contre X".

Arcelor a nié toute responsabilité dans ces « prétendus versements », et ordonné l’ouverture d’une enquête interne « pour faire toute la lumière sur les faits ». S’ils étaient avérés, « ils seraient extrêmement graves et contraires à toutes les règles d’ArcelorMittal en matière de gestion des résidus », ajouté le groupe. L’entreprise, qui envisage de déposer plainte, affirme également qu’« aucun risque sanitaire ni environnemental pour les populations n’est à signaler ».

A l’origine de ces enquêtes, des révélations dans Le Républicain lorrain d’un employé d’un sous-traitant d’Arcelor chargé de transporter l’acide servant à décaper l’acier jusqu’à un centre de recyclage. Or, affirme-t-il, vidéo à l’appui, il aurait été contraint de déverser l’acide directement dans le crassier de Marspich, qui présente une étanchéité avec les cours d’eau de la région.

  • Vidéo :



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.



18 avril 2019
Le dioxyde de titane, alias E171, sera interdit en janvier 2020
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
La société Arkolia confirme son projet de méga centrale solaire sur le Larzac
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Un nouvel observatoire pour évaluer l’action des députés européens
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Blocages à Londres : Extinction Rebellion réclame un « état d’urgence climatique »
Lire sur reporterre.net
16 avril 2019
Plus de 200 perturbateurs endocriniens retrouvés dans nos eaux de surface
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
L’exportation du lait européen en Afrique est nuisible, alerte un collectif d’ONG
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
Le glyphosate interdit au Vietnam
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
La manifestation pour la liberté de manifester brutalement empêchée à Toulouse
Lire sur reporterre.net
13 avril 2019
Appel à manifester pour les libertés samedi 13 avril
Lire sur reporterre.net
10 avril 2019
La fonte des glaciers fait monter le niveau de la mer à un rythme de plus en plus rapide
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
Le tribunal suspend les travaux de la déviation de Beynac, en Dordogne
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
La période d’avril 2018 à mars 2019 est la plus chaude jamais enregistrée en Europe et à l’échelle mondiale
Lire sur reporterre.net
8 avril 2019
Grenouilles et crapauds menacés d’extinction à cause d’un champignon
Lire sur reporterre.net
8 avril 2019
Bruxelles donne son feu vert à la construction de navires de pêche
Lire sur reporterre.net
8 avril 2019
L’interdiction des serres chauffées en bio encore reportée
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Pollutions
17 avril 2019
Au Mexique, les zapatistes du Chiapas s’opposent aux grands projets nuisibles
Tribune
17 avril 2019
Européennes : le programme écolo de six candidats
Info
18 avril 2019
« Le gouvernement d’Emmanuel Macron est composé de lobbies »
Entretien


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Pollutions