Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Forêts tropicales

Au Bangladesh, une mangrove menacée par un projet de centrale à charbon

Une pétition (en anglais) lancée par l’ONG 350.org a été présentée à l’UNESCO, mercredi 6 juillet, l’exhortant à ajouter à sa liste des sites en péril les Sundarbans au Bangladesh. Cette forêt de mangrove, la plus vaste du monde, est menacée par un projet de centrale à charbon.

L’association environnementale s’inquiète pour ce site classé depuis 1967 au Patrimoine mondial de l’humanité. L’Inde et le Bangladesh prévoient de construire à sa lisière une centrale à charbon de 1.320 mégawatts, à 14 kilomètres de la forêt et 4 kilomètres de la zone tampon.

« La centrale à charbon de Rampal impliquerait le passage de millions de tonnes de charbon à travers des voies d’eau étroites, accélérant l’érosion d’un rempart majeur contre les cyclones, sans parler de la menace de pollutions de toutes sortes infligée » aux 4 millions de riverains, pointe le texte. « L’Unesco a le pouvoir de signifier aux gouvernements de l’Inde et du Bangladesh qu’ils ne peuvent continuer à faire passer le charbon et les profits avant la population locale », ajoute la pétition.

-  Source : AFP par Romandie.com

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende