Aux Etats-Unis, de grands groupes pétroliers financent la police

Durée de lecture : 2 minutes

28 juillet 2020



Certaines des plus grandes compagnies pétrolières et gazières étasuniennes financent de puissants groupes de police dans les grandes villes américaines. C’est le résultat d’une enquête menée menée par la Public Accountability Initiative, un institut de recherche non lucratif, et publiée le 27 juillet.

Aux Etats-Unis, il existe des fondations policières — des entités privées opaques qui collectent des fonds pour financer la formation, les armes, l’équipement et les technologies de surveillance des services de police à travers les États-Unis. Or les fondations de la police dans des villes comme Seattle, Chicago, Washington, la Nouvelle-Orléans et Salt Lake City sont partiellement financées par des groupes connus comme Chevron, Shell et Wells Fargo (une des banques qui investit le plus dans les énergies fossiles).

Des entreprises liées aux combustibles fossiles sponsorisent également des événements et des galas qui célèbrent la police, tandis que certaines ont des cadres supérieurs qui siègent en tant que directeurs de fondations de police.

Le rapport dépeint l’industrie des combustibles fossiles comme un ennemi commun dans la lutte pour la justice raciale et environnementale : « De nombreuses entreprises puissantes qui sont à l’origine d’injustices environnementales sont également les soutiens des mêmes services de police qui tyrannisent les communautés mêmes que ces groupes privés polluent », affirme-t-il.

Cette enquête survient alors que Donald Trump déploie des forces de sécurité militarisées dans des villes telles que Seattle et Chicago pour réprimer les manifestations antiracistes, et alors que l’opinion publique demande de plus en plus que certains fonds de la police soient affectés aux services environnementaux, sanitaires et sociaux.





Lire aussi : Aux États-Unis, la lutte contre le « racisme environnemental » est de plus en plus vive


24 septembre 2020
Pollution de l’air : l’État français toujours aussi inefficace, selon la Cour des comptes
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Total va fermer la raffinerie de Grandpuits
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Convention citoyenne : pas de projet de loi avant la fin de l’année
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
L’association L214 dévoile les dessous des élevages à gibier pour la chasse
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
La Chine s’engage à la neutralité carbone d’ici à 2060
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
Néonicotinoïdes : la mobilisation contre le projet de loi s’intensifie
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
Néonicotinoïdes : betteraviers et scientifiques cherchent des « solutions alternatives »
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
À Toulouse, sept personnes en prison pour des tags
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
La banquise arctique a atteint sa deuxième étendue la plus basse jamais enregistrée
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Casino mis en demeure de ne plus vendre de bœuf issu de la déforestation
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Les 1 % les plus riches sont les premiers responsables du changement climatique
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
23 septembre 2020
Biodiversité : « Le déclin se poursuit » et la France ne fait (presque) rien
Info
23 septembre 2020
En Allemagne, les activistes d’Ende Gelände repartent au charbon
Info
24 septembre 2020
Journalistes et ONG vent debout contre les nouvelles mesures de maintien de l’ordre
Info


Sur les mêmes thèmes       Libertés