Aux Etats-Unis, de grands groupes pétroliers financent la police

Durée de lecture : 2 minutes

28 juillet 2020



Certaines des plus grandes compagnies pétrolières et gazières étasuniennes financent de puissants groupes de police dans les grandes villes américaines. C’est le résultat d’une enquête menée menée par la Public Accountability Initiative, un institut de recherche non lucratif, et publiée le 27 juillet.

Aux Etats-Unis, il existe des fondations policières — des entités privées opaques qui collectent des fonds pour financer la formation, les armes, l’équipement et les technologies de surveillance des services de police à travers les États-Unis. Or les fondations de la police dans des villes comme Seattle, Chicago, Washington, la Nouvelle-Orléans et Salt Lake City sont partiellement financées par des groupes connus comme Chevron, Shell et Wells Fargo (une des banques qui investit le plus dans les énergies fossiles).

Des entreprises liées aux combustibles fossiles sponsorisent également des événements et des galas qui célèbrent la police, tandis que certaines ont des cadres supérieurs qui siègent en tant que directeurs de fondations de police.

Le rapport dépeint l’industrie des combustibles fossiles comme un ennemi commun dans la lutte pour la justice raciale et environnementale : « De nombreuses entreprises puissantes qui sont à l’origine d’injustices environnementales sont également les soutiens des mêmes services de police qui tyrannisent les communautés mêmes que ces groupes privés polluent », affirme-t-il.

Cette enquête survient alors que Donald Trump déploie des forces de sécurité militarisées dans des villes telles que Seattle et Chicago pour réprimer les manifestations antiracistes, et alors que l’opinion publique demande de plus en plus que certains fonds de la police soient affectés aux services environnementaux, sanitaires et sociaux.





Lire aussi : Aux États-Unis, la lutte contre le « racisme environnemental » est de plus en plus vive


23 novembre 2020
Lutte contre l’implantation d’un McDo dans l’Aubrac
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Le véritable (et peu glorieux) bilan du CAC 40
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Une carte des projets toxiques à Rouen (Seine-Maritime)
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Malgré le confinement, les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont encore augmenté en 2020
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
Des manifestations contre la loi « sécurité globale » ont eu lieu dans toute la France
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
L’attribution des fréquences 5G attaquée en justice
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’accès aux toilettes, un enjeu écologique
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
« Décision historique » : le Conseil d’État pourrait enjoindre au gouvernement d’agir pour le climat
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’étrange appétit d’Amazon pour les militaires
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
Journalistes et rédactions s’élèvent contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Un recours devant le Conseil d’État demande l’accès à la nature pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Les éboueurs parisiens en grève illimitée
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Aviation : 1 % de la population mondiale responsable de la moitié des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
La loi sur la recherche adoptée malgré l’opposition des chercheurs
Lire sur reporterre.net
17 novembre 2020
Cyril Dion lance une pétition pour « sauver la Convention citoyenne pour le climat »
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
27 octobre 2020
La fermeture des frontières place les migrants à la merci du changement climatique
Info
13 novembre 2020
Serres de tomates, une filière énergivore et très concentrée
Enquête
20 novembre 2020
Politique anti-Covid : la France impose, l’Allemagne concerte
Info


Sur les mêmes thèmes       Libertés