Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges ©Mathieu Génon/Reporterre

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre

Objectif de 12 000 donateurs avant le 3 janvier 2022

Soutenir Reporterre

En bref — Libertés

Aux Etats-Unis, de grands groupes pétroliers financent la police

Certaines des plus grandes compagnies pétrolières et gazières étasuniennes financent de puissants groupes de police dans les grandes villes américaines. C’est le résultat d’une enquête menée menée par la Public Accountability Initiative, un institut de recherche non lucratif, et publiée le 27 juillet.

Aux Etats-Unis, il existe des fondations policières — des entités privées opaques qui collectent des fonds pour financer la formation, les armes, l’équipement et les technologies de surveillance des services de police à travers les États-Unis. Or les fondations de la police dans des villes comme Seattle, Chicago, Washington, la Nouvelle-Orléans et Salt Lake City sont partiellement financées par des groupes connus comme Chevron, Shell et Wells Fargo (une des banques qui investit le plus dans les énergies fossiles).

Des entreprises liées aux combustibles fossiles sponsorisent également des événements et des galas qui célèbrent la police, tandis que certaines ont des cadres supérieurs qui siègent en tant que directeurs de fondations de police.

Le rapport dépeint l’industrie des combustibles fossiles comme un ennemi commun dans la lutte pour la justice raciale et environnementale : « De nombreuses entreprises puissantes qui sont à l’origine d’injustices environnementales sont également les soutiens des mêmes services de police qui tyrannisent les communautés mêmes que ces groupes privés polluent », affirme-t-il.

Cette enquête survient alors que Donald Trump déploie des forces de sécurité militarisées dans des villes telles que Seattle et Chicago pour réprimer les manifestations antiracistes, et alors que l’opinion publique demande de plus en plus que certains fonds de la police soient affectés aux services environnementaux, sanitaires et sociaux.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende