Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Libertés

Aux Etats-Unis, la police pourrait utiliser des drones armés

Aux Etats-Unis, le Connecticut, État à majorité démocrate, pourrait devenir le premier État américain à permettre aux policiers d’utiliser des drones équipés d’armes mortelles.

Le comité judiciaire de l’Assemblée législative de l’État a approuvé mercredi 29 mars l’utilisation de drones armés par les services de maintien de l’ordre.

La date du vote à la Chambre n’est pas encore fixée.

Le Dakota du Nord est le seul État où la police a le droit d’utiliser des drones armés, mais limite leur utilisation à des armes « peu mortelles », comme les pistolets paralysants, les balles en caoutchouc et les gaz lacrymogènes.

Cinq États - le Nevada, la Caroline du Nord, l’Oregon, le Vermont et le Wisconsin - interdisent à quiconque d’utiliser un drone armé, tandis que le Maine et la Virginie interdisent aux policiers d’utiliser des drones armés. Plusieurs autres États ont limité l’utilisation de drones quels qu’ils soient.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende