Brésil : un adolescent indigène assassiné en bordure d’une réserve

Durée de lecture : 2 minutes

16 décembre 2019

Erisvan Guajajara, 15 ans, a été retrouvé mort — poignardé — vendredi 13 décembre, en bordure d’une réserve indigène fortement déboisée dans l’État de Maranhão, en Amazonie brésilienne. C’est le dixième meurtre d’autochtone enregistré cette année, et le quatrième issu de la même tribu en six semaines dans la région.

Le corps d’Erisvan a été retrouvé dans un terrain de football de la ville d’Amarante, dans l’État de Maranhão (région du Nordeste), à environ 700 km de São Luis, la capitale de l’État.

Les assassinats d’autochtones ont augmenté de 23 % en 2018, d’après le Conseil missionnaire indigène (Cimi), et les invasions de leurs terres ont augmenté depuis que le président d’extrême droite Jair Bolsonaro a pris ses fonctions en janvier. Il a comparé les peuples autochtones vivant dans les réserves à des « hommes préhistoriques » et a déclaré que leurs terres devraient être développées.

Le 7 décembre, deux dirigeants de Guajajara, Firmino Silvino Guajajara et Raimundo Bernice Guajajara, avaient été tués, pas très loin de là, par des assassins qui ont tiré sur eux d’une voiture.

2019 : année la plus meurtrière du pays pour les dirigeants autochtones depuis vingt ans

En novembre dernier, Paulo Paulino Guajajara, membre du Groupe des gardes forestiers autochtones, a également été assassiné. Ce groupe réuni environ 120 Guajajara indigènes qui risquent leur vie pour combattre les bûcherons illégaux et pour protéger les Awá isolés, dans la réserve indigène d’Arariboia, l’un des territoires indigènes les plus menacés du pays, où vivaient Paulo Paulino et Erisvan.

Sonia Guajajara, coordinatrice de l’Articulation des Peuples indigènes du Brésil (Apib), qui était récemment à Paris pour demander le soutien du gouvernement français, a dénoncé un « contexte de guerre (...) encouragé par la haine et la politique fasciste » du gouvernement du président Jair Bolsonaro.

Selon une ONG liée à l’Église catholique, sept dirigeants autochtones ont été assassinés en décembre 2019, ce qui en fait l’année la plus meurtrière du pays pour les dirigeants autochtones depuis vingt ans. Les dirigeants autochtones demandent des mesures pour mettre fin à la violence croissante contre les peuples autochtones.




28 mars 2020
Les dépenses françaises pour la bombe atomique pourraient financer 100.000 lits de soins intensifs
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Aux États-Unis, en raison du coronavirus, l’administration suspend les contrôles environnementaux
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En pleine crise du Covid-19, les entreprises se préparent à verser des dividendes record
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En 2018, on pouvait fabriquer 200 millions de masques par an en France
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Plan de relance et aides d’urgence : la justice sociale et l’écologie doivent primer
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Fermeture des marchés : les paysans lancent une carte des alternatives
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Les pangolins sont porteurs de coronavirus liés au SRAS-CoV-2, indique une étude scientifique
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Amazon ment et continue de profiter de la crise
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Charbon : les projets de centrales en recul pour la quatrième année consécutive
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Coronavirus : la qualité de l’air s’est améliorée de 20 à 30% à Paris, selon Airparif
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les compagnies aériennes demandent 200 miliards de dollars d’aide
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les hippopotames de Pablo Escobar restaurent un monde perdu
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Airbus force la reprise du travail chez ses sous-traitants, dénonce la CGT
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les associations environnementales demandent la suspension des enquêtes publiques
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Adieu, Manu Dibango
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Forêts tropicales

THEMATIQUE    International Libertés
28 mars 2020
En Grèce, les migrants enfermés subissent en plus le coronavirus
Reportage
28 mars 2020
Pour limiter les pandémies, les humains doivent « décoloniser le monde »
Enquête
27 mars 2020
Les Amap, îlots de lien social dans l’océan du confinement
Alternatives


Dans les mêmes dossiers       Forêts tropicales



Sur les mêmes thèmes       International Libertés