Centrale de Landivisiau : le Conseil d’État donne raison aux opposants

26 février 2019

Le Conseil d’État a donné raison, ce lundi 25 février, à l’association écologiste Force 5 qui lutte contre le projet de centrale au gaz de Landivisiau (Finistère), selon une décision dont l’AFP a obtenu une copie.

Le Conseil d’État a annulé l’arrêt du 15 mai 2017 de la cour administrative d’appel de Nantes. Cette dernière avait rejeté l’appel formé par Force 5 contre le jugement rendu le 9 octobre 2015 par le tribunal administratif de Rennes qui écartait, pour irrecevabilité, la demande de l’association d’une annulation de l’arrêté ministériel du 10 janvier 2013 autorisant Direct Énergie (Total) à exploiter une centrale de production d’électricité à Landivisiau.

« L’association Force 5 est fondée (...) à demander l’annulation de l’arrêt qu’elle attaque », a estimé le Conseil d’État.

L’affaire est renvoyée à la cour administrative d’appel de Nantes et l’État est condamné à verser à l’association 3.000 euros.

Les opposants à la centrale, prévue pour sécuriser l’approvisionnement en électricité de la Bretagne, manifestent quasi-quotidiennement depuis fin janvier devant le site de la future unité du fait de l’arrivée des premiers engins de chantier.

Dépourvue notamment de centrale nucléaire, la Bretagne ne produit qu’environ 10% à 15% du courant qui y est consommé. L’essentiel de son électricité doit être importé des régions voisines.

Pour remédier à cette situation, un Pacte électrique breton conclu en 2010 prévoyait de nouvelles sources de production d’électricité, dont la future centrale de Landivisiau, de 400 mégawatts. Le projet a cependant pris beaucoup de retard : initialement la centrale devait être mise en service à l’hiver 2016-2017.

Source : Sciences et Avenir, avec AFP

- Photo : Manifestation contre le projet de centrale à Landivisiau le 23 février 2019 (Alma Dufour)



Lire aussi : Bretagne : le gouvernement choisit la centrale à gaz plutôt que l’économie d’énergie



21 mai 2019
À Londres, une action de Greenpeace contre la multinationale du pétrole BP
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
Entre 16,4 et 24 millions d’Européens seraient contaminés en cas d’accident nucléaire, selon une étude
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
La fin des véhicules thermiques en 2040 inscrit dans le projet de loi Mobilités
Lire sur reporterre.net
20 mai 2019
Affaire du siècle : la procédure judicaire est lancée
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Dans l’Aude, des Faucheurs volontaires occupent l’usine de Monsanto
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Une chaleur exceptionnelle frappe l’Arctique
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
La France n’est pas préparée au « choc climatique », selon un rapport sénatorial
Lire sur reporterre.net
16 mai 2019
« En France, il n’y a pas de pressions de lobbyistes de Monsanto », selon le ministre de l’Agriculture
Lire sur reporterre.net
15 mai 2019
L’Andra finance une campagne de communication contre les déchets radioactifs
Lire sur reporterre.net
15 mai 2019
Stocamine : le jugement sera rendu le 5 juin
Lire sur reporterre.net
14 mai 2019
Roundup : Bayer-Monsanto condamné à verser 2 milliards de dollars à un couple atteint d’un cancer
Lire sur reporterre.net
13 mai 2019
Le sénateur pro-glyphosate démenti par ses pairs
Lire sur reporterre.net
13 mai 2019
La justice s’acharne contre les militants du climat à Nancy
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Énergie
20 mai 2019
François Léger : « Les microfermes sont le chemin vers l’autonomie alimentaire et sociale »
Entretien
20 mai 2019
En quoi l’histoire peut-elle expliquer les répressions d’aujourd’hui ?
Une minute - Une question
20 mai 2019
En Provence, Gilets jaunes et écologistes unis contre Monsanto
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Énergie