Centrale de Landivisiau : le Conseil d’État donne raison aux opposants

Durée de lecture : 1 minute

26 février 2019

Le Conseil d’État a donné raison, ce lundi 25 février, à l’association écologiste Force 5 qui lutte contre le projet de centrale au gaz de Landivisiau (Finistère), selon une décision dont l’AFP a obtenu une copie.

Le Conseil d’État a annulé l’arrêt du 15 mai 2017 de la cour administrative d’appel de Nantes. Cette dernière avait rejeté l’appel formé par Force 5 contre le jugement rendu le 9 octobre 2015 par le tribunal administratif de Rennes qui écartait, pour irrecevabilité, la demande de l’association d’une annulation de l’arrêté ministériel du 10 janvier 2013 autorisant Direct Énergie (Total) à exploiter une centrale de production d’électricité à Landivisiau.

« L’association Force 5 est fondée (...) à demander l’annulation de l’arrêt qu’elle attaque », a estimé le Conseil d’État.

L’affaire est renvoyée à la cour administrative d’appel de Nantes et l’État est condamné à verser à l’association 3.000 euros.

Les opposants à la centrale, prévue pour sécuriser l’approvisionnement en électricité de la Bretagne, manifestent quasi-quotidiennement depuis fin janvier devant le site de la future unité du fait de l’arrivée des premiers engins de chantier.

Dépourvue notamment de centrale nucléaire, la Bretagne ne produit qu’environ 10% à 15% du courant qui y est consommé. L’essentiel de son électricité doit être importé des régions voisines.

Pour remédier à cette situation, un Pacte électrique breton conclu en 2010 prévoyait de nouvelles sources de production d’électricité, dont la future centrale de Landivisiau, de 400 mégawatts. Le projet a cependant pris beaucoup de retard : initialement la centrale devait être mise en service à l’hiver 2016-2017.

Source : Sciences et Avenir, avec AFP

- Photo : Manifestation contre le projet de centrale à Landivisiau le 23 février 2019 (Alma Dufour)



Lire aussi : Bretagne : le gouvernement choisit la centrale à gaz plutôt que l’économie d’énergie


8 avril 2020
Restriction des épandages agricoles : le Conseil d’État saisi
Lire sur reporterre.net
7 avril 2020
En Australie, la Grande Barrière vient de vivre son pire épisode de blanchissement de coraux
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Face à la chute des cours du pétrole, l’État prêt à soutenir le parapétrolier Vallourec
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Le mois de mars 2020 figure parmi les plus chauds jamais enregistrés
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Amazon mis en demeure par l’Inspection du travail
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Plan de relance : 250 organisations dénoncent le lobbying de l’aviation
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Un incendie près de Tchernobyl provoque une forte hausse de la radioactivité
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
L’enquête publique sur un grand projet autoroutier maintenue malgré le confinement
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Les semences et plants potagers de nouveau autorisés à la vente
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Pour les peuples autochtones, le coronavirus « représente une réelle menace d’extermination »
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Dividendes : de grandes entreprises, dont Total, continuent à verser des dividendes massifs
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Un cinquième indigène amazonien Guajajara assassiné au Brésil en quatre mois
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Du sang de ver marin pourrait soigner des malades du Covid-19
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
La COP26 sur le climat reportée à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Un salarié d’Amazon en réanimation
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Énergie
7 avril 2020
La recherche « au service de l’économie » : les scientifiques se rebiffent
Info
7 avril 2020
Crise sanitaire : les propositions se multiplient pour penser un après plus écologique
Alternatives
8 avril 2020
Après la crise, les salariés devront reprendre le pouvoir aux actionnaires
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Énergie