Chine-Europe : pas de déclaration commune sur le climat

Durée de lecture : 2 minutes

3 juin 2017

La Chine et l’Union européenne (UE) ont échoué à publier une déclaration conjointe sur le climat, vendredi 2 juin à Bruxelles, en raison de divergences persistantes sur les questions commerciales, a indiqué à l’AFP une source européenne. « L’UE et la Chine n’ont pas signé de déclaration écrite sur le climat en raison de divergences sur le “statut d’économie de marché” de la Chine », a expliqué cette source. Les Européens, comme les Américains, refusent d’accorder ce statut à Pékin, qu’ils accusent de dumping dans certains secteurs, en particulier l’acier.

Pour autant, l’UE et la Chine ont annoncé qu’elles allaient intensifier leur coopération en matière de lutte contre le changement climatique, au lendemain de la décision de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l’accord de Paris.

« Aujourd’hui, nous accroissons notre coopération sur le changement climatique avec la Chine », a annoncé le président du Conseil européen Donald Tusk, à l’issue d’un sommet annuel entre Bruxelles et Pékin. « Aujourd’hui, la Chine et l’Europe ont montré leur solidarité avec les générations futures et leur responsabilité envers la planète entière », a-t-il insisté. Pour M. Tusk, la décision américaine « est une grosse erreur, plus grosse que de ne pas se rallier au protocole de Kyoto ».

Mais le premier ministre chinois Li Keqiang s’est, pour sa part, bien gardé de commenter ouvertement la décision de l’administration américaine. Il a concentré son intervention sur la nécessaire stabilité des relations sino-européennes et l’importance du libre-échange. Dans sa bouche, pas une mention de l’accord de Paris ni du président américain.



Lire aussi : Climat : Trump sort les Etats-Unis de l’accord de Paris


18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
De nombreux soutiens au procès parisien des « décrocheurs » de portrait de Macron
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Le Val-de-Marne, premier département à prendre un arrêté antipesticides
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Des écoféministes décrochent un portrait de Macron
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Chine Climat : de COP en COP

17 septembre 2019
Huit trucs pour se passer de téléphone portable
Tribune
18 septembre 2019
Climat : de la prise de conscience à la conscience politique
Édito
27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative


Dans les mêmes dossiers       Chine Climat : de COP en COP