Dans la vallée de la Roya, des habitants jugés pour avoir aidé des migrants

23 novembre 2016



Ce mercredi 22 novembre, Pierre-Alain Mannoni, ingénieur d’études à l’université Nice Sophia Antipolis, est jugé pour être venu en aide à trois jeunes femmes étrangères dans un centre d’accueil des migrants monté par un collectif d’associations et d’habitants à Saint-Dalmas-de-Tende (Alpes-Maritimes), dans la vallée de la Roya. Il risque une peine de cinq ans de prison et 30.000 euros d’amende pour « aide à l’entrée ou au séjour irrégulier ».

La veille, mercredi 22 novembre, s’est déroulé le procès de Cédric Herrou, agriculteur, jugé pour « aide à l’entrée sur le territoire national et aide au séjour ». Il encourt lui aussi jusqu’à cinq ans de prison et 30 .000 euros d’amende. Le 19 octobre 2016, à Saint-Dalmas-de-Tende, une ancienne colonie de vacances SNCF est transformée en centre d’hébergement illégal pour les migrants à l’initiative de M. Herrou et de quelques habitants. La SNCF a porté plainte.

Dans une lettre ouverte publiée par le quotidien Libération mercredi 23 novembre, un collectif de chercheurs dénonce « la criminalisation d’un “délit de solidarité” ». « Ces poursuites judiciaires bafouent les valeurs fondamentales de la République, le droit d’asile européen, le devoir de protection des mineurs non accompagnés et les droits humains les plus essentiels, pointent-ils. En agissant de la sorte, les pouvoirs publics mettent en péril les vies des femmes, hommes et enfants qui se risquent sur les routes de l’exil ainsi que la cohésion sociale au sein de notre société. »

Le collectif au président de la République, au Premier ministre et au ministre de l’Intérieur « d’agir rapidement afin que les actes de protection et de solidarité à l’égard des migrants en danger ne soient plus réprimés, moralement ni pénalement, ce que ne permet pas à ce jour la loi en vigueur ». Ils demandent également à l’Etat de « prendre ses responsabilités en mettant en place de véritables dispositifs d’accueil et de prise en charge des migrants, afin que les citoyens ne soient plus placés dans l’obligation morale de se substituer à lui – comme c’est le cas dans la vallée de la Roya ».

- Source : Libération




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


22 mars 2017
Emmanuel Besnier, patron de Lactalis, est la 8e fortune de France selon Forbes
Lire sur reporterre.net
21 mars 2017
2016, année la plus chaude jamais enregistrée
Lire sur reporterre.net
21 mars 2017
Barbara Pompili rallie Emmanuel Macron
Lire sur reporterre.net
20 mars 2017
Mobilisation pyrénéenne pour faire vivre les trains de nuit
Lire sur reporterre.net
20 mars 2017
Le gouvernement japonais reconnu coupable de négligence dans la catastrophe de Fukushima
Lire sur reporterre.net
20 mars 2017
Une Initiative citoyenne européenne pour les sols
Lire sur reporterre.net
19 mars 2017
Le passage des fermes au bio s’est accentué en 2016
Lire sur reporterre.net
19 mars 2017
Le G20 ne parle plus du financement de la lutte contre le changement climatique
Lire sur reporterre.net
19 mars 2017
Les inondations ont tué 67 personnes au Pérou
Lire sur reporterre.net
17 mars 2017
Les cyclistes utilisent de plus en plus des masques contre la pollution de l’air
Lire sur reporterre.net
17 mars 2017
En Nouvelle-Zélande, un fleuve reconnu comme une entité vivante
Lire sur reporterre.net
16 mars 2017
Une nouvelle vidéo choc de L214 dénonce un élevage de cochons dans le Finistère
Lire sur reporterre.net
16 mars 2017
Victoire du libéral Mark Rutte aux législatives aux Pays-Bas, percée des écologistes
Lire sur reporterre.net
16 mars 2017
En Chine, 3 millions de décès prématurés liés à la pollution atmosphérique
Lire sur reporterre.net
16 mars 2017
La suppression des cages pour les lapins décidée par les députés européens
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Luttes
23 mars 2017
Des îles Féroé à celle de Lesbos, la vie engagée de Richard, capitaine de Sea Shepherd
Alternative
24 mars 2017
La bière au pain, l’étonnante invention d’un brasseur recycleur
Alternative
23 mars 2017
Des villages du Gard démontrent que l’accueil des réfugiés est possible et vitalisant
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Luttes