14 %
Objectif 30 000 €

Dans la vallée de la Roya, des habitants jugés pour avoir aidé des migrants

23 novembre 2016



Ce mercredi 22 novembre, Pierre-Alain Mannoni, ingénieur d’études à l’université Nice Sophia Antipolis, est jugé pour être venu en aide à trois jeunes femmes étrangères dans un centre d’accueil des migrants monté par un collectif d’associations et d’habitants à Saint-Dalmas-de-Tende (Alpes-Maritimes), dans la vallée de la Roya. Il risque une peine de cinq ans de prison et 30.000 euros d’amende pour « aide à l’entrée ou au séjour irrégulier ».

La veille, mercredi 22 novembre, s’est déroulé le procès de Cédric Herrou, agriculteur, jugé pour « aide à l’entrée sur le territoire national et aide au séjour ». Il encourt lui aussi jusqu’à cinq ans de prison et 30 .000 euros d’amende. Le 19 octobre 2016, à Saint-Dalmas-de-Tende, une ancienne colonie de vacances SNCF est transformée en centre d’hébergement illégal pour les migrants à l’initiative de M. Herrou et de quelques habitants. La SNCF a porté plainte.

Dans une lettre ouverte publiée par le quotidien Libération mercredi 23 novembre, un collectif de chercheurs dénonce « la criminalisation d’un “délit de solidarité” ». « Ces poursuites judiciaires bafouent les valeurs fondamentales de la République, le droit d’asile européen, le devoir de protection des mineurs non accompagnés et les droits humains les plus essentiels, pointent-ils. En agissant de la sorte, les pouvoirs publics mettent en péril les vies des femmes, hommes et enfants qui se risquent sur les routes de l’exil ainsi que la cohésion sociale au sein de notre société. »

Le collectif au président de la République, au Premier ministre et au ministre de l’Intérieur « d’agir rapidement afin que les actes de protection et de solidarité à l’égard des migrants en danger ne soient plus réprimés, moralement ni pénalement, ce que ne permet pas à ce jour la loi en vigueur ». Ils demandent également à l’Etat de « prendre ses responsabilités en mettant en place de véritables dispositifs d’accueil et de prise en charge des migrants, afin que les citoyens ne soient plus placés dans l’obligation morale de se substituer à lui – comme c’est le cas dans la vallée de la Roya ».

- Source : Libération




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


3 décembre 2016
La Wallonie et Paul Magnette toujours pas d’accord pour accepter le CETA
Lire sur reporterre.net
2 décembre 2016
Le tribunal Monsanto rendra sa décision au printemps prochain
Lire sur reporterre.net
2 décembre 2016
L’accord de paix avec les FARC ratifié par le Congrès colombien
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2016
Le gouvernement canadien autorise un oéloduc pour les sables bitumineux
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2016
Les coquilles Saint-Jacques menacées par la pêche à la praire
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2016
Dans les Hautes-Alpes, des funambules contre la ligne à haute tension
Lire sur reporterre.net
30 novembre 2016
Le syndicat SUD Rail rejette le projet ferroviaire Lyon-Turin
Lire sur reporterre.net
30 novembre 2016
La marche contre le Sida pourrait être interdite
Lire sur reporterre.net
30 novembre 2016
Le dôme de Tchernobyl en place pour sécuriser le site
Lire sur reporterre.net
30 novembre 2016
Huile de palme : des multinationales profitent du travail d’enfants
Lire sur reporterre.net
30 novembre 2016
Des scientifiques dénoncent les « manipulations » sur les perturbateurs endocriniens
Lire sur reporterre.net
29 novembre 2016
La disparition des pollinisateurs provoquerait 1,4 million de décès supplémentaires
Lire sur reporterre.net
28 novembre 2016
Le cougar a officiellement disparu
Lire sur reporterre.net
26 novembre 2016
19 opposants à l’aéroport poursuivis pour opération escargot ont été relaxés par la justice
Lire sur reporterre.net
26 novembre 2016
Dieselgate : Ségolène Royal défend le logiciel d’optimisation de Renault
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Luttes
21 novembre 2016
Trump désigne un climatosceptique, Myron Ebell, comme ministre de l’Environnement
Info
2 décembre 2016
Grâce à vous, les prochains temps forts de Reporterre
Edito
3 décembre 2016
En Autriche, l’extrême-droite cultive les thèmes écologistes
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Luttes