Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Animaux

Des agents de l’Office la chasse subissent des tirs de la part d’anti-ours

Quatre agents de l’ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage) ont été agressés par des anti-ours. Les faits se sont déroulés vendredi 25 août alors que les agents de l’ONCFS allaient effectuer une expertise des dommages et dégâts sur une estive d’Auzat (Ariège). Des individus ont tiré « plusieurs dizaines de coups de fusil » tout en lançant « des menaces de mort » à l’encontre des quatre agents. L’usage d’une arme à feu démontre qu’une étape vient d’être franchie.

D’autres agressions de ce type se sont déjà produits depuis quelques années :
. août 2012 : 3 agents de l’ONCFS agressés par un éleveur dans le Mercantour ;
. novembre 2013 : dégradation des locaux de la SAPN lors d’une manifestation d’éleveurs à Gap ;
. septembre 2015 : prise en otages et séquestration des représentants du Parc de la Vanoise par des éleveurs ;
. octobre 2015 : menaces de mort + dépôt de cadavres de brebis devant le lieu de travail de la présidente de l’association Sauvons les loups alpins (Briançon) ;
. novembre 2015 : saccage par des éleveurs des bureaux de l’ALEPE (Association de protection de la nature), en Lozère ;
. août 2017 : agression physique d’un naturaliste pro-loups, Pierre Rigaux, par des éleveurs à Sévérac-le-Château (Aveyron) ;
. 25 août 2017 : 4 agents de l’ONCFS pris à partie en Ariège par des éleveurs.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende