Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Climat

Des décrocheurs de portraits de M. Macron condamnés, mais dispensés de peine

Des activistes brandissent des portraits décrochés d'Emmanuel Macron à la marche des portraits à Bayonne en 2019.

La saga judiciaire des décrocheurs de portrait continue. Jeudi 3 février, cinq militants ont été condamnés par la Cour d’appel d’Agen pour avoir « décroché » de plusieurs mairies du Gers, en 2019, le portrait d’Emmanuel Macron.

Cette décision infirme celle du tribunal correctionnel d’Auch, qui avait relaxé les militants à l’automne 2020, au motif de la défense de la liberté d’expression. Le parquet avait fait appel dans la foulée pour contester la décision — comme il le fait systématiquement depuis 2019 quand des décrocheurs sont relaxés.

Les militants ont donc été condamnés dans un deuxième procès, mais dispensés de peine. « On nous explique qu’il n’y a pas de disproportion entre l’atteinte portée à la liberté d’expression et la répression et, pour autant, que les faits ne sont pas suffisamment graves pour qu’on leur donne une peine. Donc on a un peu de mal à comprendre », s’est étonné l’un des avocats des prévenus, Me Pierre Roujou de Boubée, interrogé par le journal La Dépêche.

La décision sonne comme un recul pour les militants, alors que début janvier, pour la première fois, un décrocheur de portrait a été relaxé en appel, par la cour d’appel d’Amiens. La défense de la liberté d’expression était là aussi mise en avant. Mais ce jugement n’a pas inspiré la cour d’appel d’Auch.

Depuis le mois de mai 2019, une cinquantaine de militants sont poursuivis pour avoir dérobé des affiches présidentielles dans des mairies, partout en France, à l’appel du mouvement Action non-violente COP21 (ANV-COP21). Leur but : alerter sur l’inaction climatique d’Emmanuel Macron.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende