Des gendarmes se rendent à une réunion de militants antipesticides

Durée de lecture : 2 minutes

28 février 2020

Encore un coup de la cellule de renseignement Démétér ? Mercredi 26 février au soir, à Gaillac (Tarn), était organisée une petite réunion de préparation d’actions en vue de la Semaine pour les alternatives aux pesticides. Mais au lieu des participants attendus, à 18 h 30 pétantes, les deux premiers militants présents sur place ont eu la surprise de voir arriver trois gendarmes.

« La réunion était publique, on l’avait annoncée sur le site Démosphère », explique l’un des organisateurs de la réunion à Reporterre. « Ils nous ont dit qu’ils venaient en simples citoyens se renseigner. Mais ils étaient en uniforme ! » « Ils nous ont expliqué qu’ils voulaient vérifier que ce qu’on organisait ne pourrait engendrer aucun dégât, ont voulu savoir si on prévoyait une manifestation dans la rue et si des agriculteurs seraient présents », raconte la seconde militante présente à l’arrivée des gendarmes. Elle a fait part de son étonnement aux gendarmes, face à cette visite : « Ils nous ont répondu que c’était la procédure dès qu’il y avait une manifestation qui s’organisait. Mais il y a des réunions de lutte toutes les semaines à Gaillac on ne les a jamais vus pointer le bout de leur nez ! »

Reporterre a contacté la gendarmerie de Gaillac. Le Commandant n’a pu confirmer cet événement précis, mais se veut rassurant. « Il ne faut pas qu’ils soient inquiets. C’est dans le cadre du service normal, de la recherche de renseignements », nous a-t-il expliqué.

Les deux militants interrogés, eux, voient là une manifestation de la cellule Déméter. Créée en décembre 2019, elle prévoit que la gendarmerie nationale centralise toutes les « atteintes aux agriculteurs », et vise en particulier les associations critiques des pesticides ou les militants animalistes, comme l’a expliqué Reporterre dans une enquête. Une association de riverains en Gironde, organisant un événement sur la question des pesticides, avait déjà eu droit à pareil interrogatoire. À Gaillac, les militants ont malgré tout maintenu leur événement, annoncé comme étant convivial et festif, pour la Semaine des alternatives aux pesticides.

  • Source : Reporterre


Lire aussi : Déméter, la cellule de la gendarmerie qui surveille les opposants à l’agriculture productiviste


3 avril 2020
Les semences et plants potagers de nouveau autorisés à la vente
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Pour les peuples autochtones, le coronavirus « représente une réelle menace d’extermination »
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Le trafic de pangolin se poursuit malgré le coronavirus
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Dividendes : de grandes entreprises, dont Total, continuent à verser des dividendes massifs
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Un cinquième indigène amazonien Guajajara assassiné au Brésil en quatre mois
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Du sang de ver marin pourrait soigner des malades du Covid-19
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
La COP26 sur le climat reportée à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Un salarié d’Amazon en réanimation
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
La pollution liée aux épandages grandit, aggravant l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Une start-up française invente les masques respiratoires en fibre d’asperge
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
En Colombie, les gangs profitent du confinement pour assassiner des militants des droits humains
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
En pleine crise du coronavirus, l’UE donne son feu vert à un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Les « éléphants à touristes » menacés de mourir de faim en Thaïlande à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Une manifestation pour sauver le système de santé
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le général Lizurey, qui a expulsé la Zad, assiste Édouard Philippe dans la lutte contre le Covid-19
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture Libertés
3 avril 2020
Greta Thunberg : « Nous devons lutter simultanément contre la crise climatique et contre la pandémie »
Info
3 avril 2020
Défendre l’industrie au détriment de l’écologie ? À Gardanne, la ville est partagée
Reportage
3 avril 2020
Confinés avant le virus, ils témoignent
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Agriculture Libertés