Des militants dans les arbres en soutien aux opposants à Cigéo

18 mai 2018

Dans plusieurs villes de France se sont déroulé, ce vendredi 18 mai, plusieurs actions de militants antinucléaires. Les manifestations visent à soutenir les habitants expulsés le 22 février dernier du bois Lejuc, près de Bure, dans la Meuse, à dénoncer la répression dont ils sont victimes et à interpeler au sujet du projet d’enfouissement de déchets nucléaires Cigéo. L’idée : monter une ou plusieurs cabanes dans des arbres, au cœur des villes.

Les opposants d’Île-de-France, une vingtaine, ont choisi d’installer une cabane devant le 10 boulevard de Bonne-Nouvelle, qui abrite les locaux du journal Usbek & Rica. « Ils collaborent avec l’Andra [Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs] pour la réalisation du module Les Arpenteurs, explique une militante. Sous un projet apparemment lisse de blog sur les générations futures, ils participent à l’acceptation sociale du projet de Cigéo. On y trouve notamment des portraits de salariés de l’Andra, sans aucun recul critique sur le projet et ses risques, notamment en matière d’environnement. Ils se rendent complices de Cigéo. »

Un grimpeur téméraire a monté la cabane, soutenu au sol par d’autres militants. Au programme : lecture des revendications, musique, percussions, tractage et discussions. Les salariés d’Usbek & Rica, surpris, sont descendus à leur rencontre, prêts à engager un dialogue.

Les organisateurs de l’événement ont rappelé que, depuis plus de vingt ans, l’Andra, sous la tutelle du gouvernement français, projette d’enfouir les déchets nucléaires hautement radioactifs à vie longue en Meuse et Haute-Marne. « Concentrant 99 % de la radioactivité des déchets produits en France, Cigéo, ce projet de poubelle nucléaire, sacrifierait tout le territoire et ses alentours au profit de l’épanouissement d’une industrie mortifère », s’insurgent-ils. Le 22 février 2018, les « hiboux », résistants qui vivaient dans les arbres, ont été expulsés. Le territoire est, depuis, sous occupation militaire.

Les militants ont appelé à converger, le 16 juin prochain, à Bar-le-Duc, pour une grande journée de mobilisation.

Jeudi 24 mai, Reporterre organise une rencontre sur le thème : « Des déchets nucléaires aux luttes sociales : on ne nous atomisera pas ». Infos ici.

  • Source et photos : Alexandre-Reza Kokabi/(Reporterre)



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Elever les abeilles, c’est une philosophie


15 février 2019
À Dijon, les 38 faucheurs d’OGM ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
15 février 2019
Barrages routiers en Argentine contre l’exploitation du lithium
Lire sur reporterre.net
14 février 2019
Manifestations : le Parlement européen critique Paris sans le dire
Lire sur reporterre.net
14 février 2019
La FNSEA poursuit sa domination des chambres d’agriculture
Lire sur reporterre.net
14 février 2019
Le Premier ministre a reçu les ONG de l’Affaire du siècle
Lire sur reporterre.net
13 février 2019
Poursuites-bâillons : une victoire judiciaire contre l’empire Bolloré
Lire sur reporterre.net
13 février 2019
Le Queensland dévasté par la pire inondation jamais vue en Australie
Lire sur reporterre.net
12 février 2019
Des activistes « livrent » des boues rouges toxiques de Gardanne au ministère de la Transition écologique
Lire sur reporterre.net
11 février 2019
Trois expertises sur les déchets radioactifs lancées avant le débat public
Lire sur reporterre.net
11 février 2019
Les insectes pourraient disparaître d’ici un siècle
Lire sur reporterre.net
9 février 2019
Un tribunal australien invoque le climat pour rejeter un projet de mine de charbon
Lire sur reporterre.net
8 février 2019
Recrudescence de violences policières envers les jeunes exilés de Ouistreham
Lire sur reporterre.net
7 février 2019
Dans les Hautes-Alpes, un jeune migrant est mort après avoir été retrouvé inanimé au bord d’une route
Lire sur reporterre.net
7 février 2019
Opération de police à la Zad de l’Amassada
Lire sur reporterre.net
7 février 2019
La Confédération paysanne prend la tête de la chambre d’agriculture de Loire-Atlantique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets nucléaires

8 février 2019
En secret, la France et l’Inde veulent construire la plus grande centrale nucléaire du monde
Tribune
15 février 2019
Pourquoi le retraitement des combustibles nucléaires usés est-il une impasse ?
Une minute - Une question
15 février 2019
La voiture autonome ? Une catastrophe écologique
Enquête


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Déchets nucléaires