Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Animaux

Diminution terrible et inquiétante de la population des insectes

D’après une étude scientifique, presque 80 % des insectes auraient disparu en Allemagne ces trente dernières années.

Tous les insectes sont touchés. Ces données ont été recueillies dans des réserves naturelles à travers le pays, et sont probablement valables ailleurs, dans des zones moins protégées : « Toutes ces zones sont protégées et la plupart d’entre elles sont des réserves naturelles bien gérées. Pourtant, ce déclin spectaculaire s’est produit » constate Caspar Hallmann de l’Université Radboud, qui fait partie de l’équipe de recherche

L’étude, publiée dans la revue Plos One, est basée sur le travail de dizaines d’entomologistes amateurs à travers l’Allemagne qui travaillent avec des méthodes normalisées de collecte des insectes depuis 1989. Des pièges spéciaux (malaise traps) ont été utilisés pour capturer plus de 1.500 échantillons insectes dans 63 réserves naturelles différentes.

La cause de l’énorme déclin n’est pas encore claire, bien que la destruction des zones sauvages et l’utilisation généralisée des pesticides soient les facteurs les plus probables et que le changement climatique puisse jouer un rôle. Les scientifiques ont été en mesure d’écarter les conditions météorologiques et les changements de paysage dans les réserves, mais les données sur les concentrations de pesticides n’ont pas été recueillies.

« Les insectes représentent environ les deux tiers de la vie sur Terre, et il y a eu une sorte de déclin horrible », a déclaré le professeur Dave Goulson de l’Université du Sussex, au Royaume-Uni, un des membres de l’équipe auteure de la nouvelle étude. « En rendant de vastes étendues de terres invivables pou la plupart des formes de vie, nous sommes en route pour un désastre. Si nous perdons les insectes, alors tout va s’écrouler. »

Sources :

. The Guardian

.Le Télégramme

Complément d’info : L’étude parue dans PLoS One

Photo : Pixnio

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende