Du glyphosate retrouvé dans les urines de 30 personnes cobayes

Durée de lecture : 2 minutes

6 avril 2017

L’association Générations futures, qui a fait analyser les urines de 30 personnes, dont la chanteuse Émilie Loizeau, les humoristes de France Inter Charline Vanhonecker et Alex Vizorek, des enfants et adultes qui vivent en zone urbaine ou agricole, a relevé la présence de glyphosate dans 100 % des échantillons, a-ton appris jeudi 6 avril. Un constat préoccupant pour François Veillerette, le président de l’association : « Le taux de glyphosate devrait être à zéro, il n’est pas normal que les personnes aient dans leur organisme cette molécule de désherbant. » Le glyphosate est la substance chimique de base du Roundup, l’herbicide le plus vendu au monde.

Certains présentent même des taux 30 fois supérieurs aux autres. Faute de moyens, Générations futures n’a pas pu enquêter pour expliquer ces différences, mais la source en serait dans l’alimentation. Pour l’association, retrouver cette substance est d’autant plus grave qu’il s’agit de taux supérieurs à ceux qui sont tolérés en pesticide dans l’eau du robinet.

Le glyphosate est présent partout et qu’il a été classé comme cancérogène par l’OMS, même si les agences européennes de produits chimiques et de sécurité sanitaire n’ont pas le même avis. Pour le président de Générations futures, « on pourrait être en face d’un problème majeur de santé publique. Il a été classé cancérogène pour l’homme par le Centre international de recherches sur le cancer. On sait aussi que les produits qui sont fabriqués à partir de glyphosate sont liés à des problèmes hépatiques, à des problèmes neurologiques ou de perturbations du système endocrinien ». Générations futures demande une nouvelle fois l’interdiction de la substance alors que la Commission européenne doit prendre une position prochainement.



Lire aussi : Suite aux révélations sur Monsanto, des eurodéputés demandent l’interdiction du glyphosate


2 avril 2020
Un cinquième indigène amazonien Guajajara assassiné au Brésil en quatre mois
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Du sang de ver marin pourrait soigner des malades du Covid-19
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
La COP26 sur le climat reportée à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Un salarié d’Amazon en réanimation
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
La pollution liée aux épandages grandit, aggravant l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Une start-up française invente les masques respiratoires en fibre d’asperge
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
En Colombie, les gangs profitent du confinement pour assassiner des militants des droits humains
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
En pleine crise du coronavirus, l’UE donne son feu vert à un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Les « éléphants à touristes » menacés de mourir de faim en Thaïlande à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Une manifestation pour sauver le système de santé
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le général Lizurey, qui a expulsé la Zad, assiste Édouard Philippe dans la lutte contre le Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le délai de mise en service de l’EPR de Flamanville repoussé à 2024
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Michel Tibon-Cornillot, penseur du « déferlement des techniques », est mort du Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Au Portugal, les immigrés régularisés le temps de la crise sanitaire
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Coronavirus : une usine d’oxygène fermée par un fonds spéculatif demande sa nationalisation
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

2 avril 2020
Désinfecter les villes ? Destructeur pour les milieux aquatiques
Info
2 avril 2020
Au nom du coronavirus, l’État libéralise l’installation des antennes-relais
Info
2 avril 2020
La crise sanitaire est l’occasion de réfléchir à la décroissance choisie
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Pesticides