Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Énergie

EDF veut construire une centrale à fioul en Guyane

En Guyane, le projet de centrale au fioul du Larivot (120 MW), porté par EDF, devrait bien voir le jour en 2023, nous apprend une enquête du site Euractiv publiée le 8 octobre 2020.

Selon les informations du journal en ligne, le Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (Coderst) de Guyane a voté en faveur du nouveau projet lors d’une réunion jeudi 1er octobre, laissant champ libre au préfet pour signer les autorisations définitives.

Pourtant, ce projet de centrale cumule les avis défavorables, notamment du Conseil de protection de la Nature et de la commission d’enquête publique. L’Autorité environnementale avait, elle, émis de sérieuses réserves.

Le Coderst aurait certes adopté un projet modifié après ces avis défavorables, mais que légèrement, précise encore Euractiv.

Le terrain sur lequel cette centrale projette de s’installer comprend des mangroves. Il est considéré comme sensible du point de vue de la biodiversité, et soumis au risque de submersion marine. Certaines espèces y sont protégées, telles que le toucan toco ou la biche des palétuviers. De son côté, EDF rassure en affirmant que la zone de mangroves sera sanctuarisée.

Ce projet de centrale est présenté par ses défenseurs comme indispensable pour l’approvisionnement énergétique de la Guyane, alors que la centrale actuelle de Dégrad des Cannes est en bout de course et doit fermer fin 2023 au plus tard. Les opposants à ce projet, eux, s’appuient sur des études de l’Ademe et de l’AFD (agence française de développement) pour affirmer que l’autonomie énergétique de la Guyane peut être assurée grâce au développement des énergies renouvelables.

  • Photo : La centrale de Dégrad des Cannes (Wikipedia)

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende