EDF veut construire une centrale à fioul en Guyane

Durée de lecture : 2 minutes

10 octobre 2020



En Guyane, le projet de centrale au fioul du Larivot (120 MW), porté par EDF, devrait bien voir le jour en 2023, nous apprend une enquête du site Euractiv publiée le 8 octobre 2020.

Selon les informations du journal en ligne, le Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (Coderst) de Guyane a voté en faveur du nouveau projet lors d’une réunion jeudi 1er octobre, laissant champ libre au préfet pour signer les autorisations définitives.

Pourtant, ce projet de centrale cumule les avis défavorables, notamment du Conseil de protection de la Nature et de la commission d’enquête publique. L’Autorité environnementale avait, elle, émis de sérieuses réserves.

Le Coderst aurait certes adopté un projet modifié après ces avis défavorables, mais que légèrement, précise encore Euractiv.

Le terrain sur lequel cette centrale projette de s’installer comprend des mangroves. Il est considéré comme sensible du point de vue de la biodiversité, et soumis au risque de submersion marine. Certaines espèces y sont protégées, telles que le toucan toco ou la biche des palétuviers. De son côté, EDF rassure en affirmant que la zone de mangroves sera sanctuarisée.

Ce projet de centrale est présenté par ses défenseurs comme indispensable pour l’approvisionnement énergétique de la Guyane, alors que la centrale actuelle de Dégrad des Cannes est en bout de course et doit fermer fin 2023 au plus tard. Les opposants à ce projet, eux, s’appuient sur des études de l’Ademe et de l’AFD (agence française de développement) pour affirmer que l’autonomie énergétique de la Guyane peut être assurée grâce au développement des énergies renouvelables.

  • Photo : La centrale de Dégrad des Cannes (Wikipedia)




Lire aussi : Les outre-mer carburent encore au charbon et au diesel


30 octobre 2020
La loi réautorisant les néonicotinoïdes définitivement adoptée
Lire sur reporterre.net
30 octobre 2020
Des maires autorisent l’ouverture des commerces non alimentaires
Lire sur reporterre.net
30 octobre 2020
Plusieurs manifestations contre le confinement en France
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
En 2019, les rémunérations des PDG du CAC 40 ont encore côtoyé les sommets
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
L214 : nouveau scandale dans un élevage de 200.000 poules dans l’Oise
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
Reconfinement : parcs, jardins et marchés restent ouverts
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Contrefeu ou coincidence ? L’Andra lance un podcast du même nom que la bédé critique « Cent mille ans »
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Les sénateurs ont voté en faveur du retour temporaire des néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les cinq décrocheurs de portraits d’Emmanuel Macron relaxés à Auch
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les banques françaises investissent massivement dans des secteurs climaticides
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
A Lyon, le squat accueillant des migrants a été expulsé
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les sénateurs vont se prononcer sur les néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
L’Europe exporte trop de véhicules d’occasion polluants, selon l’ONU
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Les Chiliens votent en faveur d’une nouvelle Constitution
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires va entrer en vigueur
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Énergie
27 octobre 2020
À La Réunion, mobilisation pour sauver le « Ti coin charmant », un riche jardin côtier
Tribune
31 octobre 2020
L’Anses confirme le potentiel nuisible des masques Dim
Info
17 octobre 2020
« Pour éradiquer la pauvreté, il faut donner de l’argent aux pauvres »
Entretien


Sur les mêmes thèmes       Énergie