Élisabeth Borne est nommée ministre de la Transition écologique

Durée de lecture : 2 minutes

17 juillet 2019

L’Élysée a annoncé mardi 16 juillet vers 23 h que la ministre des Transports, Élisabeth Borne, remplaçait François de Rugy au ministère de la Transition écologique et solidaire. La passation de pouvoirs aura lieu ce mercredi 17 juillet, après le Conseil des ministres, à 14 h. « Déterminée à poursuivre ce combat essentiel qu’est la transition écologique et solidaire », a-t-elle tweeté.

Ministre des Transports depuis mai 2017, Élisabeth Borne n’aura pas à quitter son poste pour prendre celui de ministre de l’Écologie : elle va cumuler les deux. Elle a toutefois perdu au passage le titre de ministre d’État, qu’avaient ses prédécesseurs François de Rugy et Nicolas Hulot. Un changement que regrettent nombre d’écologistes, comme Samuel Leré, de la Fondation Nicolas Hulot : « Comme elle n’est pas ministre d’État, elle n’aura le droit qu’à 8 conseillers dans son cabinet, en sachant qu’elle en avait déjà 8 rien que sur les transports, comment pourra-t-elle être efficace avec un équipe aussi restreinte ? » s’est-il interrogé sur Twitter.

Pour Anne Bringault, du Réseau Action Climat, « l’acte II et l’urgence climatique, c’était donc du greenwashing » : « Emmanuel Macron et Édouard Philippe remplacent un ministre d’État ET une ministre des transports par une seule ministre “normale” », a-t-elle écrit sur le réseau social.

Directrice de 2015 et 2017 de la RATP, Élisabeth Borne n’apparaissait pas dans la liste des favoris à la succession de François de Rugy. Emmanuel Macron et Édouard Philippe ont semble-t-il privilégié une ministre « bonne élève », qui avait déjà été passée au scanner par la Haute Autorité de la vie publique (HATVP).

Comme ministre des Transports, Élisabeth Borne a notamment œuvré à la réforme de la SNCF avant d’élaborer la loi d’orientation des mobilités (LOM), qui doit revenir en nouvelle lecture à la rentrée à l’Assemblée et au Sénat. « Une ministre des Transports qui a accompagné le déclin des petites lignes et la réduction du fret ferroviaire, a dénoncé Julien Bayou, porte-parole d’Europe Écologie - Les Verts. Encore le décalage entre les discours et les actes. »



Lire aussi : François de Rugy démissionne après six jours de tempête


26 juillet 2019
De multiples records de chaleur enregistrés par Météo France
Lire sur reporterre.net
26 juillet 2019
Greenpeace dépose un recours contre la suppression des enquêtes publiques
Lire sur reporterre.net
26 juillet 2019
Les algues vertes frappent à nouveau la Bretagne
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Huile de palme : Total saisit le Conseil constitutionnel
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Nouveau revers pour le projet de centre commercial de Val Tolosa
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Les opposants à EuropaCity neutralisent les travaux de la future gare
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Le record estival de consommation d’électricité a été battu
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Un rapport officiel étudie comment atteindre le « zéro artificialisation » des sols
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2019
Des animaux sont transportés sur de longues distances en pleine canicule, d’après des ONG
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2019
Le 125e portrait d’Emmanuel Macron décroché au pays Basque
Lire sur reporterre.net
23 juillet 2019
Les députés ont voté pour la ratification du Ceta
Lire sur reporterre.net
23 juillet 2019
Canicule : EDF obligé de mettre à l’arrêt deux réacteurs nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
Bure : expulsion en cours au bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
La justice interdit à Greenpeace de s’approcher de convois transportant des déchets nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
À Bure, le bois Lejuc est réoccupé
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
3 juillet 2019
Ceta, Mercosur : les accords de libre-échange donnent le pouvoir aux multinationales
Info
25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
27 juillet 2019
Voiture reine, magasins à perte de vue... Bienvenue à la zone commerciale géante de Plan-de-Campagne
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Politique