Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Énergie

En 2021, le secteur de l’énergie a émis plus de CO2 que jamais

Illustration.

Les émissions de CO2 du secteur de l’énergie ont rebondi l’an dernier pour atteindre leur plus haut niveau historique, a indiqué l’Agence internationale de l’énergie (AIE), mardi 8 mars. L’énergie, premier secteur producteur de gaz à effet de serre, a vu ses émissions progresser de 6 % en 2021 pour atteindre 36,3 gigatonnes. Cette augmentation « de plus de 2 milliards de tonnes a été la plus importante de l’histoire ».

En cause : la reprise économique, après une année 2020 fortement marquée par les confinements et la pandémie, qui a entraîné une surconsommation de charbon. Le charbon a ainsi représenté plus de 40 % de la croissance globale des émissions mondiales de dioxyde de carbone, loin devant le gaz et le pétrole. Ce volume d’émissions record a également été alimenté par les conditions météorologiques [1] et par la forte hausse des prix du gaz, qui ont poussé nombre de pays à se tourner vers la houille, et ce malgré une croissance inédite des capacités renouvelables.

Un rebond « largement porté » par la Chine

Un rebond « largement porté » par la Chine, dont les émissions de COCO2 ont pesé pour un tiers des émissions mondiales en 2021, selon l’AIE : le pays « a été la seule grande économie à connaître une croissance économique à la fois en 2020 et en 2021, a précisé l’Agence. Les augmentations des émissions au cours de ces deux années en Chine ont plus que compensé la baisse globale dans le reste du monde au cours de la même période. » À l’inverse, les émissions européennes et étasuniennes « sont tombées à 8,2 tonnes par habitant en moyenne et sont désormais inférieures à la moyenne de 8,4 tonnes en Chine ».

L’AIE est inquiète de ce record d’émissions : « Le monde doit maintenant s’assurer que le rebond mondial des émissions en 2021 n’était qu’un cas isolé — et que la transition énergétique s’accélère, afin de contribuer à la sécurité énergétique mondiale et à la baisse des prix de l’énergie pour les consommateurs. »

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende