En Bretagne, la liberté d’informer sur l’agroalimentaire est menacée

Durée de lecture : 13 minutes

26 mai 2020 / Un collectif de journalistes et de professionnel·les de la presse



Poursuites en diffamation, coupures de subvention, censures, pressions, mises au placard et à l’index… en Bretagne, grande région agricole française, il est devenu très difficile pour les journalistes de s’intéresser à cette industrie, comme le montre le cas d’Inès Léraud, coautrice de « Algues vertes, l’histoire interdite ». Dans cette tribune-lettre ouverte, un collectif s’adresse à l’exécutif régional pour lui demander de garantir la liberté d’informer sur l’agro-industrie.

Le collectif auteur de cette lettre ouverte rassemble une quinzaine de journalistes d’âges, de parcours et de médias différents. Il s’est spontanément constitué face aux difficultés persistantes à produire et diffuser une information digne de ce nom : ici en Bretagne en 2020, dans un contexte où la compréhension des enjeux est fondamentale et à l’heure où l’éclairage des choix de société est essentiel, l’agro-industrie continue à être une zone interdite.
La liste des signataires se trouve à la fin du texte.


Lettre de journalistes et professionnel·les de la presse adressée à la région Bretagne, à Loïg Chesnais-Girard, président ; Jean-Michel Le Boulanger, vice-président, chargé de la culture et de la démocratie régionale ; Olivier Allain, vice-président, chargé de l’agriculture et de l’agroalimentaire ; Lena Louarn, vice-présidente, chargée des langues de Bretagne.

C’est la première région laitière de France. Près de la moitié de la viande y est produite. La Bretagne est au cœur du système agricole national, au cœur de tous les enjeux d’ampleur qui y sont liés : santé, environnement, social… Et pourtant, il est très difficile d’informer correctement sur un secteur omniprésent dans notre région : l’agroalimentaire.

Des journalistes sont poursuivi·es en diffamation ou mis·es au placard pour leurs enquêtes, tandis que d’autres, précaires, peinent à retrouver des emplois. Des articles sont censurés, des sujets pas abordés de peur de fâcher les annonceurs, et des subventions municipales sont coupées, comme ce fut le cas pour une radio en pleine émission sur l’élevage intensif.

Le cas d’Inès Léraud est l’exemple de trop. Journaliste et coauteure de la bande dessinée Algues vertes, l’histoire interdite, elle subit des pressions, dénoncées par un comité de soutien qui s’est monté pour défendre son travail. Le salon du livre de Quintin l’invite ? Sa venue est annulée après l’intervention d’un élu local, également salarié de la chambre d’agriculture des Côtes-d’Armor, comme le révèle Le Canard enchaîné en mars 2020. Une édition en breton de sa BD est à l’étude ? L’éditeur Skol Vreizh y renonce, en partie « du fait de l’influence au sein du conseil régional de personnes chargées de l’agriculture », selon son président cité par France 3, le 20 mai 2020.

Il est inacceptable qu’une maison d’édition en arrive à se censurer de peur d’être sanctionnée financièrement par la collectivité. Que doit-on y voir ? Que des intérêts privés liés à l’agro-industrie pourraient influencer les attributions de budgets et les décisions des représentant·es de la région ? Il aura fallu la publication d’une tribune, le 8 mai, dans Libération, pour qu’une partie du monde culturel breton s’indigne. Une réaction à la suite de laquelle vous, MM. Chesnais-Girard et Le Boulanger, avez décidé d’apporter publiquement votre soutien à la journaliste Inès Léraud. Mais les interrogations persistent quant à la liberté réelle d’informer sur ce sujet.

Les citoyen·nes et administré·es ont besoin d’enquêtes journalistiques qui lèvent le voile. La région Bretagne, collectivité que vous présidez, ne peut laisser place au doute quant à son attachement à la liberté d’informer et d’être informé·es correctement. D’autant plus que le succès de l’ouvrage Algues vertes, l’histoire interdite, écoulé à 46.000 exemplaires, témoigne de l’intérêt croissant des citoyen·s sur les enjeux et pratiques de l’agroalimentaire.

C’est pourquoi, par la présente, nous, journalistes et professionnel.les de la presse, vous demandons de :

  • Contribuer à garantir une information et une parole publique libre sur les enjeux de l’agroalimentaire en Bretagne, et veiller à ce qu’aucune subvention de média associatif ne soit supprimée, au motif que des journalistes auraient signé cette lettre. Nous y veillerons aussi ;
  • Certifier que nous, journalistes, pouvons interroger en toute transparence et indépendance des élu·es et membres des services régionaux sur ces sujets chaque fois que cela est nécessaire ;
  • Assurer qu’aucune maison d’édition ne verra ses subventions coupées, maintenant ou dans les prochaines années, pour avoir édité la BD d’Inès Léraud et Pierre Van Hove Algues vertes, l’histoire interdite, en breton et en gallo ;
  • Intervenir plus largement pour le soutien et la restauration de lieux de formations universitaires à l’information en région.

Et, puisque les ministères de l’Intérieur et de l’Agriculture ont impulsé la création des observatoires départementaux de « l’agribashing », nous vous demandons expressément de contribuer à la création d’un observatoire régional des libertés de la presse. Cet outil indépendant aura pour but de réunir les conditions d’une information transparente et intelligible par tous les Breton·nes. Il devra permettre l’écoute et la protection de journalistes qui viendraient à être inquiété·es pour leurs travaux, et soutenir les enquêtes en cours et à venir.

La lettre que vous avez sous les yeux est l’expression spontanée et déterminée de journalistes qui s’organisent pour faire la lumière sur toutes les zones d’ombre qui entourent l’agro-industrie bretonne, et contourner les murs qui barrent l’information des citoyen·nes. Cette initiative a reçu le soutien enthousiaste de confrères et consœurs, de Bretagne et d’ailleurs, qui y ont apposé leur signature. D’autres n’ont pu le faire, craignant pour leur emploi. Une autocensure qui témoigne d’une loi du silence que nous ne pouvons plus tolérer.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir nos salutations les plus distinguées,


LES 351 PREMIERS SIGNATAIRES

Syndicat national des journalistes (SNJ) ; Syndicat national des journalistes CGT (SNJ-CGT) ; CFDT-Journalistes ; Fédération européenne des journalistes (FEJ) ; Mediapart ; Disclose ; Collectif Informer n’est pas un délit ; Collectif de journalistes We Report ; La Meute Photographie ; Club de la presse de Bretagne ; Club de la presse de Bordeaux ; Profession : Pigiste ; Reporters en colère ; Benoît COLLOMBAT, cellule investigation de Radio France ; Alain GOUTAL, dessinateur de presse et auteur BD, membre de Cartooning for peace et France cartoons ; Daniel MERMET ; Ricardo GUTIÉRREZ, secrétaire général de la Fédération européenne des journalistes (FEJ) ; Fabrice NICOLINO, Charlie Hebdo ; Emmanuel POUPARD, premier secrétaire général du SNJ ; Hervé CHAMBONNIÈRE, Le Télégramme ; Elodie GUÉGUEN, Radio France ; Judith CHETRIT ; Erwan BLANCHARD, Radio Breizh ; Fabrice LEROY, France 3 Bretagne ; Adila BENNEDJAÏ-ZOU, France Culture ; Thierry LE CORRE, Le Télégramme ; Bastien CHEVAL, Ouest-France ; Maxime FERRER, Le Monde ; Florence MORICE, RFI ; Thierry CHARPENTIER, Le Télégramme ; Gaëlle COLIN, Ouest-France ; Geoffrey LE GUILCHER, indépendant ; Jean-Luc PADELLEC Le Télégramme ; Marc-André MOUCHÈRE, France 3 Bretagne ; Soizic ROBET, Ouest-France ; Simon AUFFRET, Le Monde ; Gael BRIAND, rédacteur en chef du Peuple breton ; Hélène DUVIGNEAU, AFP ; Daniel ROUQUIÉ, Reuters ;Loïc GUELLEC, France Bleu ; Giv ANQUETIL, France Inter ; Ivan DU ROY, Bastamag ; Richard BONNET, Arte ; Marc GIRAUD, RTL ; Laurence GUILMO, Ouest-France ; Kristen FALCHON, documentariste ; Dimitri L’HOURS, Le Télégramme, élu suppléant SNJ ; Raphaëlle VIVENT, indépendante ; Alexandros KOTTIS, AFP ; Céline REICHEL, pigiste secrétaire de rédaction ; Sandrine BOUCHER, Femmes ici et ailleurs ; Marie HAYNES ; Pierre CHAPIN, Le Télégramme ; Sylvain LEPAROUX, illustrateur ; Tudi CREQUER, France Bleu Breizh Izel, délégué SNJ-CGT ; Lena BJURSTRÖM, Collectif Focus ; Charlotte PERRY, France Inter ; Antoine BORZEIX, indépendant ; Guy LALUC, Argos ; Mathilde GOANEC, Mediapart ; Karine CEVAER, France 3 ; Virginie WOJTKOWSKI, indépendante ; Jean-Luc BERGOT, Radio France, SNJ-CGT ; Mireille PENA, Estuaire ; Sarah BOS, Acteurs Publics ; Anne-Sophie NOVEL, indépendante, JNE et Disclose ; Lou MILLOUR, Radio Kerne ; Tom CARIOU ; Myriam ADAM, indépendante ; Mathilde DAMGÉ, Le Monde ; Laïla AGORRAM, France 3 ; Cerise SUDRY-LE DÛ, collectif Les Journalopes ; Louis NINNOG, étudiante et indépendante ; Marie-Paule NOUGARET, indépendant, JNE ; Jane HERVÉ ; Agnès SINAI, Actu-Environnement, Le Monde diplomatique ; Simon GOUIN, Basta ! ; Corinne CHAUVIGNÉ, indépendante ; Laurence LERAY, indépendante ; Thibaut SOULCIÉ, pigiste ; François BOURGEON, auteur (scénariste dessinateur) ; Jean-Michel SICOT, photographe ; Mathieu BAIJARD ; Violette VAULOUP, IUT de Lannion ; Laëtitia GAUDIN-LE PUIL, indépendante ; Lannig STERVINOU ; Véronique REBEYROTTE, France Culture ; Caroline TROUILLET ; Laure NOUALHAT ; Nicolas BÉRARD, L’Âge de faire ; Jérôme GICQUEL, 20 Minutes Rennes ; Armelle PARION, indépendante ; Sophie CHAPELLE, Basta ! ; Gilles FUMEY, Liberation.fr (blog Géographies en mouvement) ; Bruno SALAÜN, Le Télégramme ; Pierre PUCHOT ; Lena GUILLAUME ; Garance DIACONU, indépendante ; Colyne EMERIAU, IUT de Lannion ; Aurore BAYOUD, France 24 ; Guillaume DE MORANT, collectif Extra-muros ; Auriane DUROCH-BARRIER ; Franck BOURGERON ; Léo ROUSSEL, Ouest-France ; Aurélie CRÉTÉ, pigiste ; Léo TIXADOR, indépendant ; Nicolas JAILLARD, réalisateur et photographe ; Lily JAILLARD, IUT de Lannion ; Benjamin CUQ, indépendant ; Tifenn LORCY ; Morgane BRAMOULLÉ, Radio Kerne ; Marion FLOCH ; Emma DEUNF, indépendante ; Robert CRÉMIEUX, Revue Partage, SNJ ; Sandra FRANRENET, pigiste indépendante ; Vincent FEURAY, Abaca press ; Bruno VAN WASSENHOVE ; Mathilde GOLLA ; Romane SALAHUN, Radio Parleur ; Pauline KERSCAVEN, magazine d’Eau et Rivières de Bretagne ; Martin BODRERO, co-fondateur de Radio Parleur ; Ronan LARVOR ; Anna QUÉRÉ, pigiste ; Carole COLLINET-APPÉRÉ, France 3 Bretagne ; Emmanuel LEPAGE, auteur de BD ; Julien BOITEL, Le Télégramme ; Jérémy FICHAUX, IUT de Lannion ; Julien VAILLANT, Le Télégramme ; Koupaïa RAULT, IUT de Lannion ; Éloïse BAJOU, indépendante ; Raphaël BALDOS, La Croix, AFP ; Noëlle COUSINIE, honoraire, membre du bureau national du SNJ ; Tugdual KARLUER, kazetenner ; Valentin DAVODEAU, pigiste ; Mélina RIVIÈRE ; Jérôme BÉQUET, indépendant ; Mathieu HERRY, France 3 Iroise ; Franck RENOIR, indépendant ; Catherine BAZILLE, France 3 Bretagne ; Hélène FERRARINI, indépendante ; Vincent NAËL ; Laury-Anne CHOLEZ, indépendante ; Antoine LE GOFF ; Jean-Loïc LE QUELLEC ; Malika BARBOT, Radio Parleur et Hans Lucas ; Jean-Noël POTIN, Le Télégramme ; Jérémy PAOLONI, étudiant en journalisme et photographe ; Nicolas MAYART ; Thibaud VAERMAN, Hans Lucas ; Salammbô MARIE, pigiste ; Lola LOUBET, Hans Lucas ; Quentin SAISON, APJ, Hans Lucas, SNJ-CGT ; David THOMAS, pigiste Le Télégramme, AFP, L’Équipe, SNJ ; Agathe MELLON, Revue Projet ; Gwenaëlle BRON, France 3 ; Olivier SCAGLIA, Le Télégramme ; Nicolas TURCEV, Livres Hebdo ; Sylvain ERNAULT ; Rémi AMALVY, L’Usine Nouvelle ; Stéphane JÉZÉQUEL, Le Télégramme ; Louis FLOC’H, IUT de Lannion ; Philippe CLANCHÉ, pigiste, collectif Extra-Muros ; Isabelle RETTIG, France3 Bretagne ; Yonathan VAN DER VOORT, indépendant ; Anaëlle VERZAUX, France Inter et Là-Bas.org ; Louise RAULAIS ; Bleuenn LE BORGNE, France 3 Iroise ; Claire LOUET ; Florence MALÉSIEUX, France 3 Bretagne, Sud Medias Télévision ; Morgan LARGE, Radio Kreiz Breizh ; Catherine AUBAILE, France 3 ; Laurence DIERICKX, freelance ; Riwan MARHIC ; Chloé TEMPÉREAU, France 3, Sud Médias Télévision ; Maël BAUDÉ, IUT de Lannion ; Eugenio MAILLER, Alimentation générale ; Faustine STERNBERG, Le Poher ; Muriel LE MORVAN, France 3 Bretagne ; Pablo AIQUEL, indépendant, SNJ-CGT ; Pierre-Yves BULTEAU, Mediapart, Le Monde, auteur de documentaires sonores ; Oussama SBAÏ, indépendant ; Yuna COJEAN, indépendante ; Inès LÉRAUD, indépendante, Disclose ; Manon DENIAU, pigiste ; Gwenvaël DELANOË, indépendant ; Pascale BREVET, Alimentation générale ; Juliette CABAÇO ROGER, pigiste ; Youna RIVALLAIN ; Alizée GUILHEM, indépendante ; Carine FOUTEAU, Mediapart ; Mathilde SIRE, Ouest-France ; Bertrand GOBI, indépendant ; Lionel LÉVY, indépendant ; Yves BOITEAU, Le Courrier de l’Ouest ; Paul BOHEC, Le Télégramme ; Quentin-Mathéo PIHOUR, IUT de Lannion ; Fabrice HODECENT, indépendant ; Sébastien ROCHARD, indépendant, éducation aux médias Report’Cité ; Julie LALLOUËT-GEFFROY, présidente de Profession : Pigiste ; Marie-Charlotte LAUDIER, indépendante ; Guillaume CORDEAUX, indépendant ; Isabelle BORDES, Ouest-France, CFDT-journalistes ; Jean-François CULLAFROZ-DALLA RIVA, honoraire ; Christian JACQUIAU, indépendant, auteur ; Gérard ALLE ; Lise PRESSAC ;Pierre-Henri ALLAIN ; Hervé HILLARD, Ouest-France ; Romain LEDROIT, indépendant ; Loïc FAUJOUR, Siné mensuel ; Amanda JACQUEL, indépendante ; Solenne DUROX, Le Parisien/Aujourd’hui en France ; Elodie DARDENNE, Ouest-France ; Mathilde GARDIN ; Tunvezh GWLAGEN-GRANDJEAN, Radio Kerne ; Jean-Marie LEFORESTIER, Marsactu ; Vanessa DESCOURAUX, France Inter ; Sandrine CHESNEL, indépendante ; Aurélie DELMAS, Libération ; Béatrice TURPIN, indépendante ; Olivier MINOT ; Coralie SCHAUB, Libération ; Enora MOLAC, Radio Bro Gwened ; Guillaume HUBERT, Le Télégramme, Radio Parleur ; Charlotte DEROUIN, indépendante ; Yann LE NY, pigiste ; Guillaume PERROT, pigiste AFP ; Quentin HERNANDEZ, L’Acentrale ; Christel LECA, indépendante ; Neven LE PENNEC, RBG ; Bernard MAILLARD ; Joëlle GARRUS, élue CFDT ; Aude MASSIOT, Libération ; Aurélie CONSTANT, SNJ-CGT ; Vivien CHAREYRE, France Télevisions ; Fanny HARDY, indépendante ; Katia VILARASAU, indépendante ; Claire BAUDIFFIER, pigiste ; Jacob KHRIST, Hans-Lucas ; Marine LEDUC, pigiste ; Jean-Hervé GUILCHER, France 3 Bretagne ; Soraya MORVAN-SMITH, France 24 ; Xavier DEBONTRIDE, BàM ! ; Mélanie MAROIS ; Silvain GIRE, Arte Radio ; Irena DESCUBES ; Charlotte HERVOT, pigiste ; Mathilde BIENVENU, indépendante ; Julie SICOT, Tébéo TV ; Cécile THIBERT, Le Figaro ; Margaux LACROUX, Libération ; Régis DELANOË, indépendant ; Sophie HÉRIAUD, indépendante ; Pauline FERCOT, Tebeo TV ; David PROCHASSON, indépendant ; Julien MARCHAND, Bikini magazine ; Marianne KERFRIDEN ; indépendante ; CFDT-Journalistes ; Armand PATOU, Ouest-France ; Donatien HUET, Mediapart ; Paul JÉGAT ; Christelle GUIBERT, Ouest-France ; Flora CHAUVEAU, Ouest-France ; France TIMMERMANS, indépendante ; Kak, l’Opinion ; Guirec FLÉCHER, Le Télégramme ; Loréna BORDIEC, IUT de Lannion ; Bérangère LEPETIT ; Jean-Marie CONSTANS, pigiste ; Nicolas ROBERTI, Unidivers.fr ; Roland MICHON, réalisateur ; Gwendal HAMEURY, Le Télégramme ; Claire MARBOT, indépendante ; Manuel MAGREZ, IUT de Lannion ; Romain ROUX ; Anne GOUEROU, journaliste-réalisatrice indépendante ; Dewi SIBERIL, Brezhoweb ; Kévin STORME, Le Marin ; Nicolas MARGERIN, indépendant ; Charlène FLORES, photographe indépendante, Divergence ; Guy DELAUNAY dessinateur ; Aude ROUAUX, pigiste ; Pascla BEAUDRU, SNME, documentariste ; Ludovic TAC ; Sylvaine SALLIOU, France 3 Bretagne ; Isabelle HALLIEZ, indépendante ; Latifa MADANI, L’Humanité ; Stéphane SIOHAN, Radio France et Le Figaro ; Blandine FLIPO, Le Canard enchaîné, Siné Mensuel, Médiacités ; Pauline DANIEL, RCF Finistère ; Marie-Emmanuelle GRIGNON, Eco-Bretons ; Céline AUTIN, France Bleu ; Marguerite CASTEL, indépendante, administratrice du Club de la presse de Bretagne ; Rodolphe PETÉ, membre du bureau national du SNJ ; Thomas MOYSAN, indépendant ; Adrien LAC, Les Echos ; Gwenole GUIOMARD, « indépendant donc très dépendant » ; Anne Bergogne, retraitée, Le Télégramme, Radio de la mer, groupe Bayard ; Dominique PRADALIÉ, secrétaire générale du SNJ ; Hélène GEFFLOT-THIEBAUD, indépendante ; Denis COUDERC, indépendant ; Agnès ROUSSEAUX, Basta ! ; Romuald VUILLEMIN, cinéaste documentariste ; Guillaume THIBAULT, RFI ; Véronique HUNSINGER, pigiste ; Nathalie LAYANI ; Cécilia LACOUR, pigiste ; Geneviève DE LACOUR, APM (Agence de presse médicale) ; Tangi LEPROHON, Le Télégramme ; Justine CAURANT, indépendante ; Elie, GUCKERT, indépendant ; Thomas GOUBIN, indépendant ; Marine VLAHOVIC ; Alice COFFIN, indépendante ; Valéry LARAMÉE DE TANNENBERG, Journal de l’environnement ; Mathieu HAUTEMULLE ; Thierry MORVAN, indépendant, chroniqueur régulier à L’Humanité dimanche ; Corinne MANOURY, pigiste ; Philippe EUZEN, indépendant, ancien journaliste au Monde ; Clara DELPAS, indépendante ; Elodie AUFFRAY, indépendante ; Antonin PADOVANI, pigiste ; François GREGOIRE, Ouest-France ; Sabine GERMAIN, pigiste ; Claudia CARATORI, TV Rennes ; Magali SERRE, réalisatrice, présidente de Disclose ; Anne BURLOT, indépendante ; Laurent JÉZÉQUEL, Télérama, indépendant ; Ricardo PARREIRA, photojournaliste, Worldpressagency ; Francis MARTIN, ancien pigiste à Ouest-France, ancien journaliste territorial, psychanalyste ; Cécile DESCUBES, France 3, présidente du Club de la presse du Limousin ; Alain GUYOT, Ouest-France ; Anne KIESEL, Ouest-France, Le Marin ; Eléonore DUPLAY, France 3 Pays-de-la-Loire ; Dominique SOGNI PIERSON, retraitée du Populaire du Centre ; Karolina RUFFLÉ, Arvorig FM ; Victor LANSELLE ; Philippe GESTIN ; Loup ESPARGILIÈRE, Vert.eco ; Tomaz LAKEN, Radio Kreiz Breizh ; Grégoire SOUCHAY, indépendant ; Clément BARRAUD, Le Sans-Culotte 85 ; Michel TOUTOUS, chroniqueur musical, revue ArMen ; Thomas GUILBERT, journaliste en Normandie, militant SNJ ; Thibaut BOULAIS, journaliste Reporter d’images TVR ; Christian GUYARD, journaliste honoraire, SNJ ; Sarah BENICHOU, pigiste ; Haude-Marie THOMAS, journaliste ; et deux journalistes CDD en Bretagne, « qui préfèrent rester anonymes pour éviter le risque d’être blacklisté ».


Pour signer la tribune, les journalistes peuvent s’adresser à [email protected] Si vous n’êtes pas journaliste, vous pouvez signer la pétition sur le site change.org.





Lire aussi : Le drame des salariés de Triskalia intoxiqués aux pesticides

Source : Courriel à Reporterre

Photo :
. chapô : une plage bretonne envahie d’algues vertes en décembre 2016. © Julie Lallouët-Geffroy/Reporterre

- Dans les tribunes, les auteurs expriment un point de vue propre, qui n’est pas nécessairement celui de la rédaction.
- Titre, chapô et intertitres sont de la rédaction.

THEMATIQUE    Agriculture Libertés
3 juillet 2020
Réduire le temps de travail, une nécessité écologique
Tribune
3 juillet 2020
Face à l’opposition, EDF déplace son projet de déchets nucléaires de Belleville-sur-Loire à La Hague
Info
2 juillet 2020
Municipales : pas de « vague verte », mais des gouttes d’eau sur des pierres brûlantes
Chronique


Sur les mêmes thèmes       Agriculture Libertés