Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs

En brefAnimaux

En Chine, l’intelligence artificielle appliquée à l’élevage des cochons

Les agriculteurs chinois vont prochainement tester un nouveau système d’intelligence artificielle qui utilise une combinaison de vision artificielle, de reconnaissance vocale et de capteurs de température pour suivre les déplacements, la santé et le bien-être des porcs. Alibaba, le géant chinois du commerce électronique qui investit massivement dans ce domaine, a récemment annoncé un accord avec la société d’élevage de porcs Dekon Group et le fabricant d’aliments Tequ Group afin de développer ce nouveau système de surveillance.
Cette technologie tente de répondre à la taille colossale des élevages porcins chinois. Avec 700 millions de têtes, le cheptel chinois est le premier du monde. L’objectif initial est de se servir de l’IA pour compter les animaux. Mais Alibaba voit beaucoup plus loin, en envisageant de recourir à des capteurs d’infrarouges pour surveiller la température corporelle des porcs et de croiser ces données avec leurs déplacements quotidiens pour estimer leur niveau de santé.
Il est également prévu d’utiliser la reconnaissance vocale pour lutter contre la mortalité des porcelets écrasés par leur mère en détectant leurs cris, de manière à réduire la mortalité de 3 % et donc d’augmenter la production annuelle. L’analyse vocale pourrait aussi aider à prévenir la propagation des maladies en surveillant la toux des porcs. Alibaba affirme que le recours à l’IA peut réduire les coûts d’élevage et aider à améliorer la qualité de la viande.

Source : Futura Sciences

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende