« En France, il n’y a pas de pressions de lobbyistes de Monsanto », selon le ministre de l’Agriculture

Durée de lecture : 2 minutes

16 mai 2019

Invité sur Europe 1 ce jeudi 16 mai, Didier Guillaume, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a affirmé : « Il n’y a pas de pressions de lobbyistes de Monsanto en France [...] Je ne vois pas à qui ils mettraient des pressions. Nous décidons d’interdire le glyphosate, nous ne demandons pas l’avis à Monsieur Monsanto ou à Monsieur Bayer. »

Lors de cet interview, Didier Guillaume a souligné le fait que le glyphosate est « un produit dangereux […] J’ai rencontré dernièrement Paul François, céréalier en France qui a gagné son procès et va être indemnisé. Et je crois que c’est très important que si les agriculteurs ont réellement une maladie professionnelle liée à ces produits là, la justice fasse son œuvre et que Monsanto soit condamné ».

Le ministre a ajouté que « la France va être le premier pays au monde à sortir du glyphosate, le première pays au monde à faire baisser sa dépendance aux produits phytosanitaires en 2025 de 50 % ». Une déclaration quelque peu hasardeuse, le Sri Lanka ayant déjà interdit ce produit en 2015. Le 27 mars 2019, le Vietnam a également banni cette molécule de son territoire. Il a annoncé qu’il interdisait l’importation d’herbicides contenant du glyphosate.

Didier Guillaume a aussi qualifié de « scandaleux » le fichage des opposants au glyphosate par Monsanto révélé la semaine passée par le Monde. Lui-même est inscrit sur la liste des détracteurs de ce produit, « c’est une médaille que j’affiche à ma veste », a-t-il assuré au micro d’Europe 1. « On vit en démocratie, on est fichés, qu’est-ce que c’est cette histoire ! Il y a des organismes dépendant du ministère de l’Agriculture comme l’Inra qui portent plainte. La justice fera son œuvre, on verra ce qu’il se passera. »



Lire aussi : Glyphosate : Reporterre publie le rapport parlementaire sur l’évaluation des pesticides


19 juillet 2019
Bure : expulsion en cours au bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
La justice interdit à Greenpeace de s’approcher de convois transportant des déchets nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
À Bure, le bois Lejuc est réoccupé
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
YouTube, Netflix, porno… les vidéos en ligne sont néfastes pour le climat
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Un quart des aéroports Ryan Air en Europe sont sous perfusion de fonds publics
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Bure : les opposants à Cigéo affirment réoccuper le bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Brésil : en Amazonie, le territoire des Yanomami est envahi par 20.000 chercheurs d’or
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
605 suicides ont eu lieu dans le monde agricole en 2015
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
En plein été, le gouvernement sort un rapport sur l’avenir des forêts publiques
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
La fonte express du pergélisol en Arctique canadien
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
Élisabeth Borne est nommée ministre de la Transition écologique
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
Le déclin des éléphants réduit les stocks de carbone
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
Manifestation des opposants au projet de poulailler industriel de Pitgam
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
La faim dans le monde augmente à nouveau, et touche surtout les femmes
Lire sur reporterre.net
15 juillet 2019
Usage massif de gaz lacrymogène sur le Pont de Sully : plus de cinq litres de gaz ont été aspergés en moins de 30 minutes
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

9 juillet 2019
Ceux qui aiment le raisonnement scientifique devraient être pour l’homéopathie
Tribune
9 juillet 2019
À Marseille, les quartiers nord ont aussi droit aux légumes bios
Reportage
18 juillet 2019
De l’urgence de débattre au sein du mouvement écologiste
Édito


Dans les mêmes dossiers       Pesticides