« En France, il n’y a pas de pressions de lobbyistes de Monsanto », selon le ministre de l’Agriculture

Durée de lecture : 2 minutes

16 mai 2019

Invité sur Europe 1 ce jeudi 16 mai, Didier Guillaume, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a affirmé : « Il n’y a pas de pressions de lobbyistes de Monsanto en France [...] Je ne vois pas à qui ils mettraient des pressions. Nous décidons d’interdire le glyphosate, nous ne demandons pas l’avis à Monsieur Monsanto ou à Monsieur Bayer. »

Lors de cet interview, Didier Guillaume a souligné le fait que le glyphosate est « un produit dangereux […] J’ai rencontré dernièrement Paul François, céréalier en France qui a gagné son procès et va être indemnisé. Et je crois que c’est très important que si les agriculteurs ont réellement une maladie professionnelle liée à ces produits là, la justice fasse son œuvre et que Monsanto soit condamné ».

Le ministre a ajouté que « la France va être le premier pays au monde à sortir du glyphosate, le première pays au monde à faire baisser sa dépendance aux produits phytosanitaires en 2025 de 50 % ». Une déclaration quelque peu hasardeuse, le Sri Lanka ayant déjà interdit ce produit en 2015. Le 27 mars 2019, le Vietnam a également banni cette molécule de son territoire. Il a annoncé qu’il interdisait l’importation d’herbicides contenant du glyphosate.

Didier Guillaume a aussi qualifié de « scandaleux » le fichage des opposants au glyphosate par Monsanto révélé la semaine passée par le Monde. Lui-même est inscrit sur la liste des détracteurs de ce produit, « c’est une médaille que j’affiche à ma veste », a-t-il assuré au micro d’Europe 1. « On vit en démocratie, on est fichés, qu’est-ce que c’est cette histoire ! Il y a des organismes dépendant du ministère de l’Agriculture comme l’Inra qui portent plainte. La justice fera son œuvre, on verra ce qu’il se passera. »



Lire aussi : Glyphosate : Reporterre publie le rapport parlementaire sur l’évaluation des pesticides


16 novembre 2019
Paris : « La Rue est à nous » demande aux candidats de réduire la place de la voiture
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2019
Fessenheim : l’État promet 400 millions d’euros à EDF, des associations portent plainte
Lire sur reporterre.net
15 novembre 2019
Les députés refusent le maintien de l’huile de palme parmi les biocarburants
Lire sur reporterre.net
15 novembre 2019
Bébés sans bras : une enquête préliminaire a été ouverte
Lire sur reporterre.net
14 novembre 2019
Amazon et eBay vendent des pesticides interdits
Lire sur reporterre.net
14 novembre 2019
Lubrizol : premières indemnisations pour les agriculteurs
Lire sur reporterre.net
13 novembre 2019
Les émissions de gaz carbonique des 20 pays du G20 ont augmenté de 1,8 % en 2018
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2019
Ouverture d’une enquête publique sur le projet controversé de laverie nucléaire
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2019
Après un séisme de magnitude 5,4, la centrale nucléaire de Cruas à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2019
Des incendies ravagent l’Australie et menacent Sydney
Lire sur reporterre.net
11 novembre 2019
Un déclin vertigineux des insectes observé en Allemagne
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2019
Au Royaume-Uni, deux fillettes lancent une pétition contre les jouets en plastique des fast-foods
Lire sur reporterre.net
8 novembre 2019
La justice valide deux arrêtés antipesticides au nom du « danger grave » pour la population
Lire sur reporterre.net
8 novembre 2019
Une sécheresse historique menace de crise humanitaire la Zambie et le Zimbawe
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
Triangle de Gonesse : le rapporteur public demande la suspension des travaux de la ligne 17 Nord
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

16 novembre 2019
Les Gilets jaunes ont forcé la mue sociale du mouvement écologiste
14 novembre 2019
Le mystère de la mort d’abeilles près d’un champ expérimental de Bayer-Monsanto
16 novembre 2019
Au Brésil, la marée noire dévaste les côtes et le gouvernement ne fait rien


Dans les mêmes dossiers       Pesticides