« En France, il n’y a pas de pressions de lobbyistes de Monsanto », selon le ministre de l’Agriculture

Durée de lecture : 2 minutes

16 mai 2019



Invité sur Europe 1 ce jeudi 16 mai, Didier Guillaume, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a affirmé : « Il n’y a pas de pressions de lobbyistes de Monsanto en France [...] Je ne vois pas à qui ils mettraient des pressions. Nous décidons d’interdire le glyphosate, nous ne demandons pas l’avis à Monsieur Monsanto ou à Monsieur Bayer. »

Lors de cet interview, Didier Guillaume a souligné le fait que le glyphosate est « un produit dangereux […] J’ai rencontré dernièrement Paul François, céréalier en France qui a gagné son procès et va être indemnisé. Et je crois que c’est très important que si les agriculteurs ont réellement une maladie professionnelle liée à ces produits là, la justice fasse son œuvre et que Monsanto soit condamné ».

Le ministre a ajouté que « la France va être le premier pays au monde à sortir du glyphosate, le première pays au monde à faire baisser sa dépendance aux produits phytosanitaires en 2025 de 50 % ». Une déclaration quelque peu hasardeuse, le Sri Lanka ayant déjà interdit ce produit en 2015. Le 27 mars 2019, le Vietnam a également banni cette molécule de son territoire. Il a annoncé qu’il interdisait l’importation d’herbicides contenant du glyphosate.

Didier Guillaume a aussi qualifié de « scandaleux » le fichage des opposants au glyphosate par Monsanto révélé la semaine passée par le Monde. Lui-même est inscrit sur la liste des détracteurs de ce produit, « c’est une médaille que j’affiche à ma veste », a-t-il assuré au micro d’Europe 1. « On vit en démocratie, on est fichés, qu’est-ce que c’est cette histoire ! Il y a des organismes dépendant du ministère de l’Agriculture comme l’Inra qui portent plainte. La justice fera son œuvre, on verra ce qu’il se passera. »





Lire aussi : Glyphosate : Reporterre publie le rapport parlementaire sur l’évaluation des pesticides


23 novembre 2020
Lutte contre l’implantation d’un McDo dans l’Aubrac
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Le véritable (et peu glorieux) bilan du CAC 40
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Une carte des projets toxiques à Rouen (Seine-Maritime)
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Malgré le confinement, les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont encore augmenté en 2020
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
Des manifestations contre la loi « sécurité globale » ont eu lieu dans toute la France
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
L’attribution des fréquences 5G attaquée en justice
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’accès aux toilettes, un enjeu écologique
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
« Décision historique » : le Conseil d’État pourrait enjoindre au gouvernement d’agir pour le climat
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’étrange appétit d’Amazon pour les militaires
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
Journalistes et rédactions s’élèvent contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Un recours devant le Conseil d’État demande l’accès à la nature pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Les éboueurs parisiens en grève illimitée
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Aviation : 1 % de la population mondiale responsable de la moitié des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
La loi sur la recherche adoptée malgré l’opposition des chercheurs
Lire sur reporterre.net
17 novembre 2020
Cyril Dion lance une pétition pour « sauver la Convention citoyenne pour le climat »
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

5 octobre 2020
La plus grande action jamais menée en France contre le trafic aérien
Reportage
21 novembre 2020
Hannah Nelson, journaliste : « Rester sur le terrain, partout où les gens se battent pour une vie meilleure »
Info
23 novembre 2020
Réforme du Code minier : le gouvernement déroule le tapis rouge aux industriels
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Pesticides