En France, la moitié des poissons pêchés provient de populations exploitées durablement

Durée de lecture : 2 minutes

31 janvier 2020



« En 2019, 49 % des volumes de poissons pêchés en France métropolitaine sont issus de populations exploitées durablement » – c’est à dire qui ont le temps de se régénérer — a annoncé l’Institut français de l’exploitation de la mer (Ifremer) dans son bilan annuel, ce vendredi 31 janvier. En 2000, seuls 15 % des volumes pêchés étaient exploités durablement.

Selon ce bilan, la tendance s’est considérablement améliorée depuis 20 ans, même si la surpêche touche encore plus d’un quart des populations. « On peut se féliciter que certaines populations soient aujourd’hui en meilleur état écologique, grâce aux progrès des connaissances en biologie et en écologie des populations, à l’adoption de quotas qui accélèrent leur renouvellement et ajustent les capacités de pêche aux ressources disponibles, grâce aussi aux collaborations que nous entretenons avec les pêcheurs et à l’utilisation d’outils de pêche intelligents, plus sélectifs, souligne François Houllier, président-directeur général de l’Ifremer, avant de préciser :

Mais il ne faut ni crier eurêka ni baisser la garde scientifique. En Méditerranée, comme dans certaines autres zones, la situation reste préoccupante. Nous devons donc poursuivre nos recherches et nos partenariats avec les pêcheurs et l’ensemble des parties prenantes pour une gestion plus durable des ressources des océans »

La surpêche touche encore 26 % des populations

Mais la surpêche touche encore 26 % des populations, et 2 % sont considérées comme « effondrées » parmi lesquelles le cabillaud en mer Celtique. Côté Méditerranée, la situation reste préoccupante, malgré la reconstitution de la population du thon rouge.

Parmi les espèces menacées par la surpêche, selon le diagnostic 2019 sur les ressources halieutiques débarquées par la pêche française métropolitaine, on trouve le Chinchard en Atlantique, le Merlan en mer du Nord-Manche Est, le Maquereau en Atlantique, la Sardine dans le Gofle de Gascogne et l’Eglefin en mer Celtique.

Parmi celles en bon état, on trouve le merlu de l’Atlantique nord, la Coquille Saint Jacques (de la baie de Saint-Brieuc), l’araignée de Manche Ouest ou le lieu noir de mer du Nord – Ouest Écosse. Pour ces populations, la pression de pêche et la biomasse sont estimées être compatibles avec l’objectif de rendement maximal durable.

  • Source : Bilan de l’Ifremer
  • Photo : © Ifremer - Olivier Dugornay





1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
Elisabeth Borne confirme le report de l’interdiction du glyphosate
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
EDF abandonne son projet de piscine nucléaire à Belleville-sur-Loire, selon un élu
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
Des députés proposent des quotas individuels de carbone pour limiter les trajets en avion
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Le conseil d’administration de Polytechnique valide un projet de centre de recherche de Total
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Train des primeurs Perpignan-Rungis : les wagons ne seront pas détruits
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Convention climat : Emmanuel Macron promet un projet de loi et 15 milliards d’euros supplémentaires
Lire sur reporterre.net
27 juin 2020
Un rapport pointe les effets toxiques des gaz lacrymogènes
Lire sur reporterre.net
25 juin 2020
Bayer sort dix milliards de dollars pour mettre fin aux procès liés au Roundup
Lire sur reporterre.net
25 juin 2020
En Sibérie, la vague de chaleur déclenche des feux de forêt
Lire sur reporterre.net
24 juin 2020
Blocage de BlackRock : deux activistes encourent de la prison ferme
Lire sur reporterre.net
24 juin 2020
Les multinationales pourraient attaquer les mesures prises contre la pandémie devant les tribunaux
Lire sur reporterre.net
24 juin 2020
Les municipales, une « opportunité à ne pas rater » pour la transition
Lire sur reporterre.net
24 juin 2020
En privé, Édouard Philippe démonte la convention citoyenne pour le climat
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pêche

1er juillet 2020
Après le confinement, des élèves expérimentent l’école en plein air
Alternatives
1er juillet 2020
Des membres du gouvernement enterrent plusieurs mesures phares de la Convention citoyenne pour le climat
Info
1er juillet 2020
Les autorités sanitaires minorent la contamination aux pesticides de l’eau du robinet
Info


Dans les mêmes dossiers       Pêche