En Île-de-France, les populations d’oiseaux déclinent encore plus rapidement qu’ailleurs

23 mars 2018

L’Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France a pour mission d’analyser les résultats du Suivi temporel des oiseaux communs (Stoc) sur le territoire francilien. Les tendances 2004-2014 inidiquaient un déclin d’environ 30 % des oiseaux spécialistes de ces deux grands milieux. Sur la période 2004-2017, les oiseaux spécialistes des milieux agricoles ont encore décliné de 44 % et ceux des milieux bâtis de 41 %, a annoncé l’agence jeudi 22 mars. « La situation est plus mauvaise encore qu’au niveau national », estime-t-elle.

La région est caractérisée par une agriculture céréalière prédominante, de grands parcellaires, peu d’élevage et de haies, et un usage important de pesticides. L’usage de ces derniers a augmenté plus encore en Île-de-France que dans le reste de la France sur la période 2008-2015 (+ 28 %, contre + 22 % au niveau national).

Parmi les espèces particulièrement inféodées aux milieux agricoles, seulement deux présentent une tendance fragile à l’augmentation : la buse variable et la fauvette grisette. Toutes les autres sont en déclin : alouette des champs (- 26 %), bergeronnette printanière (- 33 %), linotte mélodieuse (- 47 %), bruant jaune (- 53 %), perdrix grise (- 63 %), tarier pâtre (- 64 %), bruant proyer (- 64 %). Le faucon crécerelle présente également une forte tendance au déclin, qui s’accentue au cours des dix dernières années. Des espèces qualifiées de « généralistes », mais qui dépendent fortement des milieux agricoles, déclinent également beaucoup dans la région : l’hypolaïs polyglotte (- 63 %), l’étourneau sansonnet (- 39 %) et le coucou gris (- 22 %). En ville, le déclin est particulièrement marqué chez trois espèces : le moineau domestique (- 53 %), le verdier d’Europe (- 60 %) et le serin cini (- 73 %).




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Les populations d’oiseaux des champs s’effondrent


23 avril 2018
Sur la Zad, la tension avec les gendarmes a repris
Lire sur reporterre.net
21 avril 2018
Le Défenseur des droits saisi à des violences commises par les gendarmes sur la Zad
Lire sur reporterre.net
20 avril 2018
Une commission de l’Assemblée nationale a voté l’expérimentation de l’épandage de pesticides par drone
Lire sur reporterre.net
20 avril 2018
Appel à écrire au Premier ministre pour défendre les habitats de la Zad de Notre-Dame-des-Landes
Lire sur reporterre.net
20 avril 2018
Surfaces agricoles et espaces naturels continuent de disparaître en France
Lire sur reporterre.net
20 avril 2018
Une mission d’information au Sénat remet sur la table le statut des herboristes
Lire sur reporterre.net
20 avril 2018
L’université de Tolbiac évacuée tôt ce matin
Lire sur reporterre.net
19 avril 2018
Françoise Verchère, opposante historique au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, jette l’éponge
Lire sur reporterre.net
19 avril 2018
Zad de Notre-Dame-des-Landes : des centaines de grenades déposées devant la préfecture à Nantes
Lire sur reporterre.net
19 avril 2018
VIDEO - Au Parlement européen, le député Philippe Lamberts a vertement critiqué M. Macron
Lire sur reporterre.net
18 avril 2018
Sciences-Po Paris est occupé par ses étudiants
Lire sur reporterre.net
17 avril 2018
Zad de Notre-Dame-des-Landes : une délégation de la Zad va rencontrer la préfète mercredi après-midi
Lire sur reporterre.net
13 avril 2018
Les animaux sauvages les plus populaires sont parmi les plus menacés
Lire sur reporterre.net
13 avril 2018
Sorbonne évacuée jeudi soir, mais pas Tolbiac
Lire sur reporterre.net
12 avril 2018
À la Sorbonne​, une AG​ des étudiants perturbée par la police
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

21 avril 2018
Les médics de la Zad soignent les corps et les esprits
Reportage
11 avril 2018
Journée tendue à l’université de Tolbiac
Reportage
21 avril 2018
Édito des lecteurs : spécial Notre-Dame-des-Landes
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Animaux