En Île-de-France, les populations d’oiseaux déclinent encore plus rapidement qu’ailleurs

Durée de lecture : 2 minutes

23 mars 2018

L’Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France a pour mission d’analyser les résultats du Suivi temporel des oiseaux communs (Stoc) sur le territoire francilien. Les tendances 2004-2014 inidiquaient un déclin d’environ 30 % des oiseaux spécialistes de ces deux grands milieux. Sur la période 2004-2017, les oiseaux spécialistes des milieux agricoles ont encore décliné de 44 % et ceux des milieux bâtis de 41 %, a annoncé l’agence jeudi 22 mars. « La situation est plus mauvaise encore qu’au niveau national », estime-t-elle.

La région est caractérisée par une agriculture céréalière prédominante, de grands parcellaires, peu d’élevage et de haies, et un usage important de pesticides. L’usage de ces derniers a augmenté plus encore en Île-de-France que dans le reste de la France sur la période 2008-2015 (+ 28 %, contre + 22 % au niveau national).

Parmi les espèces particulièrement inféodées aux milieux agricoles, seulement deux présentent une tendance fragile à l’augmentation : la buse variable et la fauvette grisette. Toutes les autres sont en déclin : alouette des champs (- 26 %), bergeronnette printanière (- 33 %), linotte mélodieuse (- 47 %), bruant jaune (- 53 %), perdrix grise (- 63 %), tarier pâtre (- 64 %), bruant proyer (- 64 %). Le faucon crécerelle présente également une forte tendance au déclin, qui s’accentue au cours des dix dernières années. Des espèces qualifiées de « généralistes », mais qui dépendent fortement des milieux agricoles, déclinent également beaucoup dans la région : l’hypolaïs polyglotte (- 63 %), l’étourneau sansonnet (- 39 %) et le coucou gris (- 22 %). En ville, le déclin est particulièrement marqué chez trois espèces : le moineau domestique (- 53 %), le verdier d’Europe (- 60 %) et le serin cini (- 73 %).



Lire aussi : Les populations d’oiseaux des champs s’effondrent


23 janvier 2020
Le gendarme du nucléaire réclame plus de « rigueur industrielle » aux acteurs de la filière
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Des parlementaires, des écologistes et des syndicalistes réagissent à la menace d’une privatisation de l’ONF
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Tempête Gloria : les Pyrénées-Orientales et l’Aude en vigilance rouge inondations
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2020
Un Code de la liberté de la presse pour la police
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2020
EDF a proposé une liste de 14 réacteurs nucléaires à démanteler avant 2035
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2020
La France baisse ses ambitions de réduction des émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2020
À Paris, des enfants contre les voitures
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2020
Pour créer une réserve pour les tigres, des communautés indiennes sont expulsées de leurs terres
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2020
Rapport Oxfam : Les milliardaires français plus ultra-riches que jamais
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2020
Européens, Étasuniens et Chinois prévoient de moins prendre l’avion en 2020
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Les militants de Greenpeace qui s’étaient introduits dans la centrale de Cattenom condamnés à des amendes
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
2019, deuxième année la plus chaude de l’histoire
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Huit décrocheurs de portraits condamnés en appel
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
85 % des endives sont des OGM, dénonce la Confédération paysanne
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
De la pluie attendue dans des régions australiennes touchées par les feux
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

25 janvier 2020
Contre les feux australiens, les collectes de solidarité font caisses pleines
Info
23 janvier 2020
Le gouvernement accélère la privatisation de l’Office national des forêts
Enquête
25 janvier 2020
L’écologie n’est pas une religion mais une politique de la responsabilité
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Animaux