En Iran, huit écologistes condamnés à plusieurs années de prison

Durée de lecture : 1 minute

24 février 2020

Un tribunal de Téhéran a confirmé durant la semaine du 17 février le verdict de culpabilité de novembre 2019, pour les huit écologistes iraniens accusés d’espionnage et d’activités contre la sécurité nationale, les condamnant à des peines allant de quatre à dix ans de prison.

Membres de la Persian Wildlife Heritage Foundation, une organisation de conservation basée à Téhéran qui œuvre pour sauver le guépard asiatique en danger critique d’extinction (Acinonyx jubatus venaticus) et d’autres espèces, ils sont emprisonnés depuis leur arrestation en janvier 2018, sans inculpation, et pour certains gardés en isolement. Le professeur Seyed-Emami, fondateur de PWHF, est décédé dans des circonstances suspectes dans la d’Evine à Téhéran deux jours après son arrestation.

Des groupes de défense des droits et des organisations de protection de la nature ont condamné le verdict, alléguant de graves lacunes dans le processus judiciaire, notamment des informations crédibles de torture et d’aveux forcés.

David R. Boyd, rapporteur spécial des Nations unies sur les droits de l’homme et l’environnement, a dit à Mongabay : « Le refus du tribunal iranien d’annuler ou de réduire les peines infligées aux huit innocents défenseurs de l’environnement est le dernier chapitre d’une saga profondément troublante d’injustice et de violations flagrantes des droits humains. Rien ne prouve que les individus emprisonnés aient commis des crimes. Tous devraient être libérés immédiatement et indemnisés pour leur emprisonnement illégal et les violations de leurs droits. »

- Source : E.S. avec Mongabay



Lire aussi : Un groupe de militants écologistes illégalement emprisonné en Iran


3 avril 2020
Les semences et plants potagers de nouveau autorisés à la vente
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Pour les peuples autochtones, le coronavirus « représente une réelle menace d’extermination »
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Le trafic de pangolin se poursuit malgré le coronavirus
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Dividendes : de grandes entreprises, dont Total, continuent à verser des dividendes massifs
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Un cinquième indigène amazonien Guajajara assassiné au Brésil en quatre mois
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Du sang de ver marin pourrait soigner des malades du Covid-19
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
La COP26 sur le climat reportée à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Un salarié d’Amazon en réanimation
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
La pollution liée aux épandages grandit, aggravant l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Une start-up française invente les masques respiratoires en fibre d’asperge
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
En Colombie, les gangs profitent du confinement pour assassiner des militants des droits humains
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
En pleine crise du coronavirus, l’UE donne son feu vert à un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Les « éléphants à touristes » menacés de mourir de faim en Thaïlande à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Une manifestation pour sauver le système de santé
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le général Lizurey, qui a expulsé la Zad, assiste Édouard Philippe dans la lutte contre le Covid-19
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    International Libertés
2 avril 2020
La crise sanitaire est l’occasion de réfléchir à la décroissance choisie
Tribune
31 mars 2020
Au Québec, la crise du coronavirus pourrait ouvrir « le grand chantier de l’autosuffisance » alimentaire
Info
3 avril 2020
Greta Thunberg : « Nous devons lutter simultanément contre la crise climatique et contre la pandémie »
Info


Sur les mêmes thèmes       International Libertés