Encore un défenseur de la nature assassiné au Mexique

Durée de lecture : 2 minutes

16 avril 2020



Adán Vez Lira, un écologiste mexicain, très connu dans la région d’Actopan, a été assassiné dans l’après-midi du 8 avril, alors qu’il était à moto sur la route entre La Mancha et Palmas de Abajo, dans l’État de Veracruz. Le procureur général de l’État de Veracruz a confirmé l’homicide et déclaré qu’un dossier d’enquête avait été ouvert au bureau du procureur régional du district central de Xalapa.

Vez Lira défendait depuis plus de vingt ans, il le territoire d’Actopan, région connue pour sa forêt tropicale et ses lagunes côtières. Il était très engagé pour la préservation des zones humides et pour l’observatoire des oiseaux de La Mancha et était l’un des organisateurs du Festival des oiseaux et des zones humides de La Mancha 2020, qui venait d’être annulé pour cause de Covid-19. Adán Vez Lira avait aussi joué un rôle important dans plusieurs luttes environnementales et particulièrement contre les mines.

Il est le troisième défenseur tué au Mexique cette année, après Homero Gomez Gonzalez et Raúl Hernández. La Commission des droits de l’homme du pays a déclaré qu’au moins deux autres militants avaient été tués en 2020.

Fin mars, des hommes armés non identifiés ont tué Isaac Medardo Herrera Avilés, un avocat et militant qui défendait une zone rurale contre le développement près de la ville mexicaine de Cuernavaca. Isaac Medardo Herrera Avilés menait depuis quatre ans un combat pour stopper le projet de construction de lotissements sur la réserve naturelle Los Venados, une zone boisée écologiquement sensible à Jiutepec, juste au sud de Cuernavaca, et avait déposé une plainte auprès des autorités de l’État quelques semaines avant son assassinat, le 23 mars.

Le Centre mexicain pour le Droit de l’environnement a signalé que 15 défenseurs des terres avaient été tués au Mexique en 2019. Morelos a été classé comme le troisième État le plus dangereux pour les militants écologistes en 2019.

- Source : E.S. avec :
. Animal politico
. Mexico News Daily

- Photo : Adan Vez Lira (Animal politico)





Lire aussi : Mexique : un deuxième défenseur des papillons Monarque assassiné


23 février 2021
Incendie de Rouen : Lubrizol tente d’éviter son procès
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
La nouvelle piscine d’entreposage des combustibles usés d’EDF coûtera 1,25 milliard d’euros
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
La Zad de Gonesse expulsée
Lire sur reporterre.net
22 février 2021
Israël souillé par une marée noire de grande ampleur
Lire sur reporterre.net
22 février 2021
Origine du Covid : les experts de l’OMS recommandent d’enquêter sur les visons et animaux à fourrure
Lire sur reporterre.net
20 février 2021
Les militants anti-Cigéo enfin libres de vivre normalement
Lire sur reporterre.net
19 février 2021
Le tribunal ordonne l’expulsion de la Zad de Gonesse
Lire sur reporterre.net
19 février 2021
Plan cancer : la santé environnementale marginalisée
Lire sur reporterre.net
18 février 2021
Selon l’OMS, les élevages de visons en Europe représentent un « risque élevé » de propagation du Covid-19
Lire sur reporterre.net
icon-bullhorn*****Sur le vif 18 février 2021
Des résultats positifs en trompe-l’œil pour EDF
Lire sur reporterre.net
18 février 2021
Au Groenland, les débats autour d’une mine d’uranium font tomber le gouvernement
Lire sur reporterre.net
18 février 2021
Un recours déposé contre les travaux d’extension du Grand Port maritime de Nantes-Saint-Nazaire
Lire sur reporterre.net
18 février 2021
À Bagnolet, la bergerie craint encore pour son avenir
Lire sur reporterre.net
17 février 2021
FNE saisit la justice pour forcer le gouvernement à protéger les dauphins victimes de la pêche
Lire sur reporterre.net
17 février 2021
Projet de loi Climat : l’examen à l’Assemblée nationale en passe d’être bâclé
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
24 février 2021
À Gonesse, la Zad expulsée mais la lutte renforcée
Info
24 février 2021
Menus sans viande à Lyon : les contre-vérités des politiques
Info
17 février 2021
Nouvelle-Calédonie : en mer de Corail, une biodiversité mal protégée
Info


Sur les mêmes thèmes       Libertés