Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Monde

Encore un défenseur de la nature assassiné au Mexique

Adán Vez Lira, un écologiste mexicain, très connu dans la région d’Actopan, a été assassiné dans l’après-midi du 8 avril, alors qu’il était à moto sur la route entre La Mancha et Palmas de Abajo, dans l’État de Veracruz. Le procureur général de l’État de Veracruz a confirmé l’homicide et déclaré qu’un dossier d’enquête avait été ouvert au bureau du procureur régional du district central de Xalapa.

Vez Lira défendait depuis plus de vingt ans, il le territoire d’Actopan, région connue pour sa forêt tropicale et ses lagunes côtières. Il était très engagé pour la préservation des zones humides et pour l’observatoire des oiseaux de La Mancha et était l’un des organisateurs du Festival des oiseaux et des zones humides de La Mancha 2020, qui venait d’être annulé pour cause de Covid-19. Adán Vez Lira avait aussi joué un rôle important dans plusieurs luttes environnementales et particulièrement contre les mines.

Il est le troisième défenseur tué au Mexique cette année, après Homero Gomez Gonzalez et Raúl Hernández. La Commission des droits de l’homme du pays a déclaré qu’au moins deux autres militants avaient été tués en 2020.

Fin mars, des hommes armés non identifiés ont tué Isaac Medardo Herrera Avilés, un avocat et militant qui défendait une zone rurale contre le développement près de la ville mexicaine de Cuernavaca. Isaac Medardo Herrera Avilés menait depuis quatre ans un combat pour stopper le projet de construction de lotissements sur la réserve naturelle Los Venados, une zone boisée écologiquement sensible à Jiutepec, juste au sud de Cuernavaca, et avait déposé une plainte auprès des autorités de l’État quelques semaines avant son assassinat, le 23 mars.

Le Centre mexicain pour le Droit de l’environnement a signalé que 15 défenseurs des terres avaient été tués au Mexique en 2019. Morelos a été classé comme le troisième État le plus dangereux pour les militants écologistes en 2019.

-  Source : E.S. avec :
. Animal politico
. Mexico News Daily

-  Photo : Adan Vez Lira (Animal politico)

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende