Faire un don
83745 € récoltés
OBJECTIF : 120 000 €
70 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Entre 16,4 et 24 millions d’Européens seraient contaminés en cas d’accident nucléaire, selon une étude

Durée de lecture : 2 minutes

21 mai 2019

Entre 16,4 et 24 millions d’Européens seraient affectés par une forte radio-contamination en cas de catastrophe nucléaire,selon une étude réalisée par l’institut suisse Biosphère à la demande du réseau Sortir du nucléaire Suisse romande, dévoilée mardi 21 mai. Pour arriver à ce résultat, l’étude a modélisé un accident nucléaire majeur dans cinq centrales nucléaires d’Europe de l’Ouest (Beznau, Gösgen, Leibstadt et Mühleberg en Suisse et Bugey en France), dans 365 situations météorologiques réelles (celles de chaque jour de l’année 2017).

Selon l’étude, cette contamination pourrait provoquer entre 20.000 et 50.000 cas de cancers radio-induits (causés par la radioactivité) et entre 7.500 et 18.000 cas de maladies cardio-vasculaires induites (infarctus du myocarde, accidents vasculaires cérébraux), en fonction des conditions météorologiques. Le nombre de personnes à évacuer et à réinstaller pourrait atteindre en moyenne 250.000 personnes pour la petite centrale nucléaire de Beznau et jusqu’à 500.000 pour la plus grande, Leibstadt. La taille moyenne des cultures et des pâturages radio-contaminés serait comprise entre 16.000 et 37.000 kilomètres carrés. « Les conséquences d’un tel accident pourraient affecter gravement la survie économique et même politique des pays concernés », alerte l’étude.

L’étude modélise un accident nucléaire majeur dans 365 situations météorologiques réelles, en utilisant le modèle de trajectoire et de dispersion Hysplit. Les effets sur la santé ont été estimés à partir des doses efficaces collectives engagées (DEC) et utilisés en relation avec trois modèles de risque pour différents problèmes : cancer, maladies cardiovasculaires et autres maladies non cancéreuses — maladies génétiques et autres problèmes de reproduction.




26 juin 2019
Europacity : des citoyens bloquent le début du chantier
Lire sur reporterre.net
24 juin 2019
Un rapporteur de l’ONU met en garde contre le risque d’« apartheid climatique »
Lire sur reporterre.net
24 juin 2019
Les personnels des parcs nationaux mobilisés contre les baisses de moyens
Lire sur reporterre.net
22 juin 2019
La canicule va frapper la France dès lundi
Lire sur reporterre.net
22 juin 2019
Les lignes à haute tension pourraient augmenter le risque de leucémie chez les enfants
Lire sur reporterre.net
22 juin 2019
Une lobbyste pro-agrochimie nommée à l’Anses
Lire sur reporterre.net
21 juin 2019
Les fonctionnaires créent un « comité de défense du ministère de l’Écologie »
Lire sur reporterre.net
21 juin 2019
Quatre pays dont la Pologne bloquent la stratégie européenne de neutralité carbone
Lire sur reporterre.net
20 juin 2019
EPR de Flamanville : l’ASN oblige EDF à refaire les soudures, mise en service repoussée à 2022
Lire sur reporterre.net
20 juin 2019
« Contamination » radioactive de la Loire à Saumur
Lire sur reporterre.net
20 juin 2019
EPR de Flamanville : Le patron d’EDF confirme le retard de mise en service
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
14 collectivités locales mettent Total en demeure d’agir pour le climat
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
Contre l’accaparement des terres, des paysans ont occupé l’entreprise Arkolia
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
Les émissions de gaz à effet de serre ont diminué en France en 2018
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
Plus de 340 ONG appellent l’UE à interrompre les négociations commerciales avec le Brésil
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

26 juin 2019
Total : au service des actionnaires, au mépris du climat
Tribune
26 juin 2019
L’activisme et le militantisme écologique depuis 30 ans
Podcast
26 juin 2019
EN VIDÉO – Le chantier du GCO détruit la nature, les opposants espèrent en la justice
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire