Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Économie

Face à la crise, l’Argentine prépare un impôt exceptionnel sur les grandes fortunes

Lundi 13 avril, le groupe majoritaire au Parlement argentin, composé de députés péronistes de centre-gauche et de différents alliés, a déposé une proposition de loi visant à instaurer un impôt exceptionnel pour les grandes fortunes du pays. L’objectif ? « financer une partie des programmes de lutte contre le coronavirus, acheter du matériel médical et de la nourriture pour les plus vulnérables », a indiqué dans un communiqué le député Carlos Heller, président de la Commission du budget.

L’impôt, payé en une fois, s’appliquerait à environ 200 personnes et 200 entreprises. Les parlementaires espèrent recueillir 2,5 milliards de dollars (2,3 milliards d’euros).

Selon les derniers chiffres officiels, l’Argentine a enregistré 2.208 cas de Covid-19 dont 95 morts. La pandémie frappe le pays alors que l’Argentine traverse déjà une profonde crise économique. Sa dette publique dépasse 90 % de son PIB, soit plus de 311 milliards de dollars.

Dans ce contexte, le gouvernement a lancé un programme sans précédent d’investissements publics. Quelques 11 millions d’Argentins parmi les plus pauvres vont recevoir une aide d’urgence de 10.000 pesos (150 dollars) et plus de 220.000 entreprises ont demandé un soutien financier pour éviter la faillite.

  • Photo : Queue début avril devant une banque dans une banlieue pauvre de Buenos Aires (© Karen Gamarra/Reporterre)

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende