Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges ©Mathieu Génon/Reporterre

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre

Objectif de 12 000 donateurs avant le 3 janvier 2022

Soutenir Reporterre

Culture et idées

Fournier : biographie d’un précurseur de l’écologie révolutionnaire

« Fournier, face à l’avenir », de Diane Veyrat, retrace l’aventure personnelle et collective d’un dessinateur contestataire devenu précurseur de l’écologie en France.

  • Présentation du livre par son éditeur :

Dessinateur virulent à Hara-Kiri, puis à Charlie Hebdo, Pierre Fournier est, comme nombre de ses contemporains, fortement imprégné par l’esprit de Mai 1968. Porté par l’enthousiasme contestataire, il choisit de délaisser peu à peu le dessin pour avertir ses lecteurs de la menace qui pèse sur l’avenir, menace encore largement méconnue :

Pendant qu’on nous amuse avec des guerres et des révolutions qui s’engendrent les unes les autres en répétant toujours la même chose, l’homme est en train, à force d’exploitation technologique incontrôlée, de rendre la Terre inhabitable, non seulement pour lui, mais pour toutes les formes de vie supérieure qui s’étaient jusqu’alors accommodées de sa présence. »

Dès lors, en polémiste inspiré et en styliste hors pair, il va devenir l’un des précurseurs de l’écologie et le porte-parole hebdomadaire de ce mouvement naissant, tâche qui accaparera tout son temps.

En novembre 1972, il fonde le premier journal écologique français, La Gueule ouverte. À partir de ses articles, il rêve également d’écrire « un ou deux livres » afin d’en proposer une « synthèse philosophique et politique ». Ces livres ne verront jamais le jour ; il ne le sait pas mais, à 35 ans, il lui reste trois mois à vivre.

Cet ouvrage retrace l’aventure personnelle et collective d’un dessinateur corrosif devenu visionnaire, d’un citoyen ordinaire — employé à la Caisse des dépôts et consignations — devenu l’écologiste le plus lu et le plus inspirant de France avant que l’écologie politicienne ne supplante l’écologie révolutionnaire, laquelle semble avoir traversé une grande hibernation, jusqu’à nos jours.


📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende