François de Rugy confirme la réintroduction d’ourses dans les Pyrénées

Durée de lecture : 2 minutes

20 septembre 2018

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, a confirmé jeudi 20 septembre devant les élus locaux à Pau (Pyrénées-Atlantiques) la réintroduction prochaine de deux ourses slovènes dans l’ouest de la chaîne des Pyrénées. Une décision qui a provoqué l’ire des opposants, qui ont claqué la porte d’une réunion sur le sujet.

« À quoi bon discuter puisque la décision est déjà prise ? Nous sommes sortis », a précisé Étienne Serna, maire d’Aramits (Pyrénées-Atlantiques) et porte-parole d’un collectif d’opposants.

Le nouveau ministre, qui devait ensuite tenir une conférence de presse, rencontrait une soixantaine d’élus, éleveurs et associations sur cette question très sensible dans la région. Une majorité d’entre eux, furieux, ont quitté la réunion. Au même moment, dans le village d’Asasp-Arros, porte d’entrée de la vallée d’Aspe, quelque 200 éleveurs, bergers — qui avaient refusé d’aller rencontrer le ministre — se sont rassemblés pour redire leur opposition à la réintroduction d’ours dans l’ouest des Pyrénées.

Devant une assistance chauffée à blanc, Olivier Maurin, président de l’Association pour le développement durable de l’identité des Pyrénées (ADDIP), a lancé : « Par tous les moyens, nous refuserons la réintroduction des ours dans notre territoire, où ils n’ont plus leur place. » « Et s’il faut des armes et des fusils pour que notre message résonne aux oreilles de François de Rugy, on les sortira ! » a ajouté cet éleveur de brebis et porcs.

Sur Twitter, France Nature Environnement a pour sa part salué cette annonce.

Ce projet, dans le cadre d’un « plan ours » publié en mai, avait été lancé par Nicolas Hulot. Nombre d’élus et acteurs locaux, notamment des bergers qui craignent pour leurs troupeaux, espéraient que le nouveau ministre y renonce. M. de Rugy devait dans l’après-midi se rendre sur une estive, ce pâturage de montagne d’été pour les troupeaux.



Lire aussi : Les ours béarnais vont pouvoir copuler


18 octobre 2019
Notre-Dame : six mois après l’incendie, le scandale de la contamination au plomb
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Cambriolée, la rédaction de Streetpress a besoin de soutien
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Dans les lacs, les algues se multiplient à cause du changement climatique
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Un écologiste assassiné en Indonésie
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
La pêche électrique détruit les écosystèmes, confirme une étude
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
Les décrocheurs parisiens de portraits de Macron condamnés à 500 € d’amende
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
La loi énergie-climat devant le Conseil Constitutionnel
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Google a financé des groupes climato-sceptiques
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
De la viande provoque trois morts en Allemagne, deux départements français en ont importé
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Le gouvernement projette la construction de six réacteurs EPR
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
GCO : trois militants absous par la justice
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
La France déroge à l’interdiction des rejets en mer
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Les dirigeants indépendantistes catalans condamnés à 9 ans de prison ou plus
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Au Japon, le typhon Hagibis a dispersé des sacs de terres radioactives de Fukushima
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Dumar Noe Mestizo, artiste et militant autochtone de 24 ans, a été tué en Colombie
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

17 octobre 2019
Crues au nord, assèchement au sud : la crise climatique dérègle déjà nos rivières
Info
27 août 2019
Au Camp Climat, plus de militants et plus déterminés
Reportage
18 octobre 2019
La colonisation du monde par les fleurs, une histoire mystérieuse
À découvrir


Dans les mêmes dossiers       Animaux