Journal indépendant, en accès libre, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Déchets nucléaires

L’ASN n’est pas d’accord pour repousser le démantèlement des réacteurs nucléaires en 2100

EDF a l’intention de repousser de plusieurs décennies le démantèlement de six réacteurs nucléaires mis en service dans les années 1960-70. Cette opération pourrait être repoussée jusqu’à 2100, soit un retard de plus de 50 ans sur les promesses initiales de l’entreprise.

Mais l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ne l’entend pas de cette oreille. Jean-Luc Lachaume, directeur adjoint de l’ASN, affirme dans un entretien avec la radio diffusé le 13 juin 2016 « comprendre les difficultés techniques mais étaler [le démantèlement] jusqu’au XXIIe siècle est inacceptable ».

Les six réacteurs concernés se trouvent sur les sites de Bugey, Chinon et Saint-Laurent-des-Eaux. Selon Yves Marignac, expert du nucléaire interrogé par RTL « EDF exploite des difficultés techniques réelles dans le but de repousser et de cacher les coûts du démantèlement ».

-  Source : RTL.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende