L’Australie combat les chats en surnombre avec des systèmes robotiques

Durée de lecture : 2 minutes

27 février 2018



Pour éradiquer les espèces invasives qui menacent la faune locale, le gouvernement australien emploie les gros moyens technologiques : introduction de virus, emploi de pesticides à large échelle, robots-tueurs…

Cette politique musclée a commencé dans les années 1950 avec l’extermination des lapins. Pour faire face aux deux millions de lapins du pays, le gouvernement fédéral avait introduit le virus de la myxomatose. En deux ans, la population lapine avait chuté de 90 %. Et depuis, le gouvernement réintroduit régulièrement le virus, la dernière fois fin 2017, de manière à éliminer les populations devenues résistantes.

Autre problème : les carpes. Là encore, l’Australie répond à la surpopulation par l’introduction d’un virus. Fin 2018, l’herpès sera répandu dans les cours d’eau de la province de Nouvelle-Galles-du-Sud. En dépit des promesses des agents fédéraux concernant le caractère inoffensif de l’agent biologique envers les autres espèces, il existe un risque, souligné par les scientifiques, que le virus mute et contamine l’ensemble des espèces alluviales. D’autant que la carpe représentant 85 % des populations aquatiques de la province, plusieurs autres espèces devraient pâtir du « carpaggedon » annoncé par les autorités.

Dernière solution adoptée par le gouvernement fédéral : l’emploi de robots-tueurs porteurs d’un poison mortel pour les chats. Pour protéger les espèces endémiques des deux millions de félins domestiques, responsables chacun de la mort d’un millier d’animaux sauvages chaque année, le gouvernement a mis en place en 2016 un piège robotique, qui asperge les chats d’un poison qui les tue lorsqu’ils se lèchent le pelage. Problème : le système de reconnaissance, conçu pour distinguer les chats des autres animaux, souffre d’un taux d’erreur élevé. Pour trois chats morts, un autre animal tué.
On ignore encore les conséquences de ces tactiques sur le long terme. D’autant que ces espèces étant arrivées avec les navires européens du XIXe siècle, il n’est pas exclu que la mondialisation en cours n’apporte son lot de nouveaux animaux.

Sources :
. The Guardian
. Usbek et Rica
. United News International






31 juillet 2020
L214 et la Ligue des droits de l’Homme attaquent la cellule Déméter en justice
Lire sur reporterre.net
31 juillet 2020
Le préfet de Seine-Maritime autorise l’abattage de 1.430 renards
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
De plus en plus de cours d’eau s’assèchent en France
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Triste record en 2019 : le plus grand nombre de défenseurs de la terre assassinés en une seule année
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Pesticides : les habitants de Tautavel privés d’eau potable
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
« Autoroute ferroviaire », « train des primeurs » : Jean Castex esquisse un plan de relance du fret
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Trois milliards d’animaux touchés par les feux de forêt en Australie
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
En 46 ans, la population de poissons migrateurs a baissé de 76 %
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Aux Etats-Unis, de grands groupes pétroliers financent la police
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Le Premier ministre Jean Castex dénonce l’ « écologie punitive voire sectaire » et prône la croissance verte
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Convention citoyenne pour le climat : le gouvernement commence à prendre des mesures, mais au rabais
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
À la Réunion, une opposition toujours vive contre la « nouvelle route du littoral »
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Bérangère Abba, Joël Giraud : l’engagement écolo à géométrie variable des nouveaux secrétaires d’État
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Le bruit sismique d’origine humaine a diminué de 50 % pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Une Australienne lance un procès à propos des pertes financières dues au changement climatique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

31 juillet 2020
Un été pour explorer
La vie de Reporterre
1er août 2020
Agenda : les rendez-vous festifs, écolos et militants de l’été
Info
1er août 2020
EN BÉDÉ - L’avion, un secteur qui doit (beaucoup) décroître
Info


Dans les mêmes dossiers       Animaux