L’entreprise POMA visée par des antinucléaires

Durée de lecture : 3 minutes

3 décembre 2020



A Bure, dans la Meuse, les antinucléaires ne désarment pas. Ils ont lancé une nouvelle campagne pour faire pression sur les sous-traitants de l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs ( Andra). Dans un communiqué, une coordination d’associations et de collectifs ont demandé à la société POMA de se désengager du projet d’enfouissement des déchets radioactifs.

Cette entreprise se retrouve dans les viseurs des anti nucléaires parce qu’elle est spécialisée dans la fabrication de systèmes de transport par câble et a obtenu en 2014 un contrat avec l’Andra. Son objet : construire un prototype du funiculaire qui serait utilisé pour descendre les déchets radioactifs à 500 mètres sous terre.

C’est dans un ancien hangar industriel à Froncles, une petite commune au cœur de la Haute-Marne, que POMA est en train de construire ce prototype. Pour mener à bien le chantier, l’entreprise a également obtenu 900.000 euros du GIP, le groupement d’intérêt public qui abonde la région avec l’argent de la filière nucléaire depuis maintenant plus de vingt ans.

Pas de funiculaire, pas de Cigeo

Les associations écologistes voient dans ce funiculaire « un enjeu prioritaire » : « Il s’agit d’une pièce maîtresse pour l’Andra. Elle est incontournable. Pas de funiculaire, pas de Cigeo »,écrivent-elles dans leur communiqué. Elles invitent leurs militants à interpeller la société via les réseaux sociaux, par téléphone ou en direct.

Rendez visible, partout où POMA est implantée, sa caution et sa collaboration dans l’enfouissement des déchets radioactifs

En parallèle,un nouveau site Interneta été créé pour appeler à « des actions décentralisées ». Les auteurs du sites, anonymes, assument une position plus offensive et appellent même au sabotage. « De l’action symbolique, à l’action directe, de la pédagogie à l’intimidation, c’est par la répétition et la diversité que nous les ferons plier », écrivent-ils.

Il semblerait qu’ils aient déjà été entendus. Le site savoyard de POMA à Gilly-sur-Isère a été pris pour cible et tagué dans la nuit de dimanche à lundi 30 novembre. Souvent présentée par la presse comme « une pépite » et « une réussite française »,, l’entreprise POMA pourrait mal vivre sa collaboration avec l’Andra. « Dossier ultrasensible, Cigeo vient troubler quelque peu la sérénité de Poma », note France Bleu.

Jean Souchal, le PDG de Poma, a d’ailleurs réagi publiquement : « On a le droit de ne pas être d’accord et de s’exprimer démocratiquement, a-t-il déclaré sur France bleu, mais là ce n’est pas le cas et ce n’est pas acceptable ».

Le PDG a rappelé les raisons qui ont poussé POMA a se positionner sur cet appel d’offre. POMA, le leader dans le secteur et le transport par funiculaire, est considéré par l’Andra comme le plus sûr. L’entreprise n’a cependant pas vocation à se reconvertir dans le nucléaire, a-t-il assuré. Si Jean Souchal se doutait qu’il y aurait des réactions il n’imaginait pas qu’elles prennent cette envergure a-t-il également confié à France bleu.





Lire aussi : Paquets de sucre ouverts, pneus dégonflés… les écolos s’interrogent sur les « petits » sabotages


26 janvier 2021
L’illégalité du barrage de Caussade pourrait être confirmée en appel
Lire sur reporterre.net
26 janvier 2021
Barbara Pompili, Mohamed Laqhila et Emmanuel Macron désignés « boulets du climat » par Greenpeace
Lire sur reporterre.net
26 janvier 2021
En vingt ans, les catastrophes météorologiques extrêmes ont fait 475.000 morts, selon un rapport
Lire sur reporterre.net
26 janvier 2021
L’État doit laisser les journalistes informer à Calais, demande un recours en justice
Lire sur reporterre.net
25 janvier 2021
L214 diffuse des images de cochons en décomposition dans une porcherie bretonne abandonnée
Lire sur reporterre.net
25 janvier 2021
Retour des néonicotinoïdes : le conseil de surveillance va à l’encontre de l’Anses
Lire sur reporterre.net
25 janvier 2021
Pendant la pandémie de Covid, les inégalités ont crû massivement
Lire sur reporterre.net
24 janvier 2021
Le gouvernement veut repousser de deux ans la fermeture des élevages de visons
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2021
Les armes nucléaires sont interdites depuis le 22 janvier
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2021
Canal Plus n’a pas le droit de s’approprier le mot Planète, estime l’INPI
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Pour Greenpeace, la crise du Covid est l’occasion d’arrêter les vols courts
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
À Paris, les émissions automobiles causent 2.500 morts prématurés par an
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Un rapport plaide pour le retour des trains transfrontaliers
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Joe Biden signe le retour des États-Unis dans l’Accord de Paris
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2021
Le référendum sur le climat face aux obstacles et aux oppositions
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets nucléaires

7 janvier 2021
Dans les Alpes, des professionnels renouent avec le savoir-faire de l’écoconstruction
Alternatives
27 janvier 2021
La loi sur la maltraitance animale oublie la chasse et l’élevage intensif
Info
21 janvier 2021
« Les pubs sexistes encouragent la culture du viol »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Déchets nucléaires