Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Énergie

L’éolien en mer est relancé et coûtera moins cher à l’État

Les six parcs éoliens en mer seront réalisés, a annoncé le Président de la République lors d’un déplacement au Cap Fréhel (Côtes-d’Armor), le 20 juin 2018. L’État est parvenu à un accord avec l’ensemble des opérateurs. « La négociation a permis de diminuer de 40 % la subvention publique et d’avoir un ajustement des tarifs de 30 , a déclaré Emmanuel Macron, ajoutant : « Ce qui veut dire qu’on va économiser, sur la période, 15 milliards d’euros d’argent public pour les mêmes projets, la même ambition, les mêmes tailles de projets ».

Les tarifs d’achat passent d’environ 200 € à 150 €/MWh en moyenne, précise Nicolas Hulot sur Twitter. Les six projets, de 500 MW chacun, sont prévus à Courseulles-sur-Mer (Calvados), Fécamp (Seine-Maritime), Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le Tréport (Seine-Maritime) et Yeu/Noirmoutier (Vendée).

« Les projets du premier appel d’offres sont quasiment purgés de tout recours contentieux, source principale de retard de leur mise en service, les décisions finales d’investissement pourront être prises rapidement, probablement dès cette année, pour une mise en service probable en 2021 », indique Olivier Perot, président de France énergie éolienne (FEE), qui se félicite de cette annonce.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende