Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Politique

La Confédération paysanne soutient l’Union populaire (Nupes)

Nicolas Girod, porte-parole de la Confédération paysanne, lors d'une action à Paris, le 5 mai 2022.

Un soutien de plus pour l’union de la gauche et des écologistes. Lors de son assemblée générale des 4 et 5 mai, à Paris, la Confédération paysanne a décidé d’apporter son soutien à la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes). Portée en amont des législatives par La France insoumise (LFI), les Verts, les Socialistes et les Communistes, la Nupes a officiellement lancé sa campagne le 7 mai.

« Il nous a paru important d’appuyer cette alliance démocratique et écologiste inédite, créée pour faire face au bloc ultralibéral ainsi que celui d’extrême droite », précise à Reporterre Nicolas Girod, porte-parole du syndicat agricole. Il ne s’agit, pour l’heure, pas d’un appel au vote, insiste toutefois Nicolas Girod : « Nous avons eu un vote extrêmement balancé [sur cette question]. 67 d’entre nous se sont positionnés pour, tandis que 60 étaient contre. » Un communiqué de presse devrait prochainement clarifier cette position.

C’est un « encouragement extraordinaire », a salué le 8 mai Jean-Luc Mélenchon, dans un tweet. « La mobilisation du mouvement social sur ses revendications est indispensable pour la victoire et même après », a ajouté le leader des Insoumis.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende