Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs

En brefLibertés

La Ligue des Droits de l’Homme demande un moratoire sur les compteurs Linky

La Ligue des Droits de l’Homme (LDH) demande un moratoire sur le déploiement des compteurs Linky, ces compteurs "intelligents" qu’ERDF va installer.

La France a décidé de procéder au remplacement de tous les compteurs électriques par de nouveaux compteurs appelés Linky, capables de communiquer directement à une centrale EDF. Ils doivent permettre de faire des factures calculée sur la base de la consommation réelle, et donc de pousser aux économies d’énergie.

Problème, d’après un communiqué de la LDH publié le 19 avril, « les informations que Linky collecte constituent une intrusion dans la vie privée de soixante-six millions d’habitants, car le transfert des données détaillées sur la consommation d’énergie permet notamment d’identifier les heures de lever et de coucher, les heures ou périodes d’absence, etc. »

La Cnil (la Commission nationale informatique et libertés) a travaillé sur un « Pack de conformité » et préconisé qu’EDF obtienne de l’usager son consentement pour le transfert de ses données.

Or, selon la LDH, de « ce consentement il n’est absolument pas question dans les courriers envoyés par ERDF annonçant le remplacement des compteurs ». L’organisation demande donc un moratoire en attendant que la mesure soit respectée.

-  Source  : Ligue des droits de l’homme.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende