La consommation électrique a diminué en France en 2015

20 juillet 2016

Avec une prévision de consommation passant de 479 TWh (terawatt-heures) en 2015 à 471 TWh en 2021 (-1,5%), les mesures d’efficacité énergétique, en particulier dans les foyers et le secteur tertiaire, entraînent pour la première fois une diminution de la consommation électrique en France, en dépit de l’essor de nouveaux usages et d’un contexte économique plus favorable, indique Réseau de transport d’électricité (RTE) le 13 juillet 2016.

Ces nouveaux résultats constituent une petite révolution, observe Philippe Collet, d’Actu-Environnement. En 2015, RTE anticipait encore une hausse de la consommation qui la porterait à 483,7 TWh en 2020.

Après correction, une stabilisation de la consommation électrique de la France continentale est observée depuis 2011, en rupture avec la tendance de la décennie précédente, constate RTE, précisant que cette consommation se situe légèrement en dessous 480 TWh depuis 5 ans.

D’une hausse moyenne de plus de 7 % par an entre 1950 et 1960, la progression de la demande électrique a ralenti, décennie après décennie, pour atteindre +2,4 % entre 1991 et 2000, +1,1 % entre 2001 et 2010 et +0,5 % entre 2011 et 2015. Quatre facteurs expliquent cette baisse : la maîtrise de la demande (et en particulier l’efficacité énergétique des bâtiments et des équipements), le ralentissement tendanciel de la croissance économique française, la tertiarisation de l’activité économique (les services sont moins consommateurs d’électricité que l’industrie) et les délocalisations industrielles couplées au recentrage sur une industrie de haute technologie.

Parmi les principaux déterminants de la consommation future (croissance économique, démographie, nouveau usages de l’électricité, etc.), RTE insiste sur « l’influence grandissante » de l’efficacité énergétique, et en particulier dans les foyers et le tertiaire. Son impact devient tel que RTE a complètement révisé ses anticipations pour les deux secteurs qui totalisent plus de 60 % de la consommation française.

- Source : Actu Environnement




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Ensemble, des familles réduisent leurs factures et soulagent la planète


24 février 2018
Bure : une plate-forme dans les arbres évacuée par les gendarmes
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
Apple, champion de l’évasion fiscale, est débouté de son attaque contre Attac
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
En Chine, l’intelligence artificielle appliquée à l’élevage des cochons
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
La pêche industrielle couvre 55 % de la surface des océans
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
L’EPR de Flamanville présente une « anomalie notable » dans les soudures
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
Lyon-Turin : le gouvernement italien reconnait que les chiffres du projet sont erronés
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
La justice annule la fermeture des voies sur berge à Paris
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
A Toulouse, les quartiers pauvres sont les plus pollués
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
Contre la loi Asile immigration, des citoyens proposent des états généraux des migrations
Lire sur reporterre.net
20 février 2018
Deux insecticides à base de sulfoxaflor suspendus
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Plan « Loup » : 500 loups autorisés, 40 à abattre
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Les journaux les plus subventionnés sont ceux appartenant à des milliardaires
Lire sur reporterre.net
17 février 2018
Algues vertes : l’État français condamné à payer 556.000 euros
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
Les aliments ultra-transformés suspectés de favoriser le cancer
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
En Allemagne, la Deutsche Bahn investit 9,3 milliards d’euros dans les lignes de chemin de fer
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Energie
23 février 2018
La stupidité autoritaire
Edito
16 janvier 2018
Les pêcheurs parlent : « La pêche électrique, ce n’est plus de la pêche, c’est de la destruction »
Reportage
24 février 2018
En Allemagne, le salon de la Bio compte trois fois plus d’exposants que le Salon de l’agriculture en France
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Energie