La fonte des glaces augmente le risque de tsunamis en Alaska

Durée de lecture : 2 minutes

16 mai 2020



La fonte d’un glacier alaskien, accéléré par le dérèglement climatique, pourrait provoquer un tsunami catastrophique dans la région, selon un groupe de scientifiques étasuniens.

Les chercheurs ont découvert que les températures anormalement chaudes des dernières années avaient provoqué la récession du glacier Barry Arm, situé le long d’un fjord. Leur inquiétude provient du fait que ce glacier contribue à soutenir une pente rocheuse. En raison du réchauffement climatique, seulement un tiers de cette pente est désormais soutenu par de la glace. En cas de tremblement de terre, de forte pluie ou de canicule, un glissement de terrain important pourrait donc avoir lieu, ce qui provoquerait un tsunami.

Selon les estimations du groupe de chercheurs, dans le cas où l’ensemble de cette pente rocheuse s’effondrerait, près de 500 millions de mètres cubes de roche et de poussières pourraient être emportés. Le tsunami ainsi généré pourrait faire, au départ du glacier, plus de 30 mètres de haut. À son arrivée au village de Whittier, situé de l’autre côté du fjord, il pourrait faire près de 10 mètres de haut et provoquer des dommages considérables. « C’est un risque très inquiétant », estime Hig Higman, un chercheur étudiant les risques géologiques.

En 2015 et 2017, deux tsunamis provoqués par des glissements de terrain ont eu lieu, respectivement en Alaska et au Groenland. Ces phénomènes rares pourraient devenir plus fréquents en raison du dérèglement du climat, selon des scientifiques.

  • Photo : Le glacier Barry Arm en 2008. Flickr (Frank Kovalchek/CC BY 2.0)




Lire aussi : La fonte accélérée des glaces fait monter les océans plus vite que prévu


23 octobre 2020
Le Colorado ravagé par le plus grand incendie de son histoire
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Face au déclin du vivant, des scientifiques demandent aux dirigeants de prendre des engagements plus ambitieux
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Parlement européen veut mettre fin à la déforestation mondiale provoquée par l’UE
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Sénateurs et députés s’accordent sur la loi Asap, une nouvelle entaille dans le droit de l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Changement d’heure : des ONG demandent un retour à « l’heure naturelle »
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
À Montpellier, la « Maison de l’écologie et des résistances » expulsée
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Attentat de Conflans : associations et syndicats appellent à plus de solidarité et de justice sociale
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Aux États-Unis, les opérateurs de gaz de schiste laissent fuir le méthane, suite au Covid
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Des inondations ont tué au moins 111 personnes au Vietnam
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Monsanto définitivement reconnu coupable des dommages causés à l’agriculteur Paul François
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
L’entreprise Nokia va déployer la 4G sur la Lune
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Le gouvernement suspend l’utilisation des masques Dim
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Avec l’uranium appauvri, le volume des déchets radioactifs français grossit encore, estime l’ASN
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
La pollution de l’air coûte 943 euros par an et par Français
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2020
Agriculture, urbanisation : le déclin de la biodiversité se poursuit en Europe
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

THEMATIQUE    Climat
21 octobre 2020
Benoît Biteau : « La PAC va continuer à provoquer des désastres sociaux et écologiques »
Entretien
12 octobre 2020
Les voitures SUV roulent à contresens de l’histoire
Enquête
23 octobre 2020
En Côte d’Ivoire, la bio-architecture, solution face au tout-béton ?
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans



Sur les mêmes thèmes       Climat