Faire un don
60401 € récoltés
OBJECTIF : 120 000 €
50 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

La grève de la faim contre le GCO s’arrête

Durée de lecture : 3 minutes

21 novembre 2018

Les grévistes de la faim contre le projet autoroutier de GCO, près de Strasbourg, ont annoncé mardi 20 novembre qu’ils arrêtaient cette grève. Voici le texte de leur communiqué :

« Aujourd’hui, 20 novembre 2018, nous avons décidé d’arrêter notre Grève de la Faim. Nous en sommes au 30è jour sans manger, ne buvant que de l’eau ou de la tisane. La 5è semaine qui a débuté est le moment où le risque d’atteinte aux organes nobles s’aggrave vraiment.

Face au silence assourdissant des autorités et à la violence des passages en force sur le terrain de VINCI et de ses opérateurs, face à l’écho insuffisant dans les médias, face à l’inertie d’une majorité d’élus, la grève de la faim est apparue comme l’action, extrême mais nécessaire, pour obtenir un Moratoire assorti d’une mission de médiation.

Nous avons choisi une action violente envers nos corps mais non-violente envers nos protagonistes. Mais leur attitude, leur fin de non recevoir ne valent pas qu’on mette plus encore notre vie en danger

Le Président de la République, à qui nous avons demandé de nous rencontrer, ne nous a pas témoigné le moindre signe d’attention.
Il est vrai que nous avons placé la barre très haut en nous adressant directement à lui mais le fait est que tous les échelons intermédiaires sollicités ne nous ont opposé qu’un discours convenu, fallacieux voire mensonger dans ses argumentations, jusqu’aux décisions de justice où il était difficile de ne pas voir la main directe des promoteurs du projet. Nous voulions ainsi offrir au « champion de la terre » l’opportunité d’accorder ses actes à ses paroles.

Mais aujourd’hui, nous désespérons de nos dirigeants dont les actes n’hésitent pas à sacrifier la vie des citoyens, l’avenir de nos territoires à la seule voracité financière des multinationales et de leurs sous-traitants !

Notre grande victoire est que les frontières virtuelles de notre combat ont sauté ! Des médias, des réseaux sociaux ont relayé les problèmes graves que soulève le GCO. Des citoyens d’Alsace, de la France entière et au-delà, des élus des communes, des députés, des sénateurs, des parlementaires de l’Union Européenne ont découvert notre combat et nous soutiennent.

Au-delà de la grève de la faim, notre motivation est d’autant plus grande pour nous opposer encore à ce projet néfaste – l’inventivité pour cela est de notre côté ! – mais aussi pour « reconquérir le territoire » de la vie, de la biodiversité et promouvoir de nouvelles mobilités porteuses d’avenir. »

- L’association Alsace Nature précise de son côté :

« Pour autant, la lutte contre le GCO ne s’arrête pas là. Les actions vont se poursuivre dans les jours et semaines à venir.

Nous allons continuer d’essayer de convaincre la population, les médias (nationaux notamment), les élus, … et nous nous retrouverons sur le terrain.

Par respect pour ce que les grévistes de la faim ont fait et enduré, il nous appartient à tous de relever le défi et de faire tomber ce projet d’une manière ou d’une autre. Nous devons être de plus en plus nombreux à nous engager et refuser la résignation. »



Lire aussi : La CGT Vinci demande un moratoire sur le GCO et soutient les grévistes de la faim



14 juin 2019
Gilets jaunes : les tirs de LBD et de grenades ont explosé en 2018
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
En Bretagne, la préfète demande à un maire de réautoriser les pesticides dans sa commune
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Privatisation d’Aéroports de Paris : la collecte des signatures pour le référendum a commencé
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Les inondations records aux Etats-Unis provoquent une augmentation du prix mondial du maïs
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Le Conseil de l’UE accroît l’opacité de l’évaluation des OGM
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Concilier croissance économique et écologie : le « en même temps » du Premier ministre
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Le journaliste Taha Bouhafs brutalisé et arrêté alors qu’il couvrait une manifestation
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
500 € avec sursis pour les décrocheurs de portraits de Macron
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Chaque semaine, nous ingérons l’équivalent d’une carte de crédit en plastique
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Le changement climatique va faire disparaître jusqu’à 17 % de la biomasse des animaux marins
Lire sur reporterre.net
11 juin 2019
Les navires de croisière polluent plus que toutes les voitures européennes
Lire sur reporterre.net
10 juin 2019
Les gardes forestiers ont manifesté contre la privatisation de l’ONF
Lire sur reporterre.net
10 juin 2019
Loi Mobilités : les députés rejettent les amendements proposant la fin de vente des véhicules thermiques dès 2030
Lire sur reporterre.net
10 juin 2019
La « zone morte » du golfe du Mexique s’agrandit encore
Lire sur reporterre.net
7 juin 2019
La France est le plus gros pollueur par les déchets plastiques de la Méditerranée
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    GCO

THEMATIQUE    Luttes
15 juin 2019
Doucette, porcelle, onagre... à la découverte des salades sauvages
Reportage
17 juin 2019
Plongée dans l’univers de la 5G : merveille ou cauchemar ?
Enquête
15 juin 2019
La fermeture des maternités, symbole de l’abandon des petites villes
Enquête


Dans les mêmes dossiers       GCO



Sur les mêmes thèmes       Luttes