La justice absout les délinquants de l’amiante

16 septembre 2017



La cour d’appel de Paris a annulé vendredi 15 septembre les mises en examen de neuf responsables nationaux mis en cause dans les dossiers amiante du campus universitaire de Jussieu et des chantiers navals Normed à Dunkerque.

Le 13 juin, le parquet demandait la fin des investigations pour plusieurs dossiers amiante instruits par le pôle judiciaire de santé publique. Motif invoqué : l’intoxication des salariés ne pouvant être datée au jour près, il s’avère impossible d’en définir des responsables. En tout, une vingtaine de dossiers (Eternit, les docks du Havre, Saint-Gobain, la direction des chantiers navals, etc.) pourraient passer à la trappe, après 21 ans d’instruction -depuis les premières plaintes en 1996.

Vendredi 15 septembre, la cour d’appel de Paris a suivi l’avis du parquet pour deux premiers dossiers emblématiques, ceux du campus de Jussieu et des chantiers navals Normed : elle a prononcé un non-lieu, annulant ainsi la mise en examen de neuf responsables.

Parmi eux, des industriels, des scientifiques ainsi que deux hauts fonctionnaires, à savoir Jean-François Girard (directeur général de la santé de 1986 à 1997) et Jean-Luc Pasquier, en charge du dossier amiante au ministère du travail entre 1981 et 1994.

Mis en examen entre fin 2011 et début 2012, les neuf accusés avaient déjà bénéficié d’un non-lieu de la cour d’appel en juillet 2014. La cour de cassation avait invalidé cette décision en avril 2015, renvoyant le dossier à la chambre d’instruction.

« Il y a une volonté manifeste d’enterrer le dossier », juge le vice-président de l’Association nationale de défense des victimes de l’amiante (Andeva), François Desriaux. Cette décision découle d’une « interprétation complètement erronée » d’un rapport d’experts remis en février aux juges d’instruction", juge-t-il. A savoir qu’il serait impossible de dater la commission de la faute et donc de l’imputer à quiconque.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Terrible poison, l’amiante reste largement utilisé dans le monde


24 novembre 2017
L’éclairage nocturne affecte gravement les écosystèmes
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2017
Cigéo : une commission recommande une expertise internationale sur certains déchets
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2017
Forêt de Bialowieza : la Pologne doit arrêter la coupe, dit la justice européenne
Lire sur reporterre.net
22 novembre 2017
La région Ile-de-France réduit les aides aux associations des quartiers populaires
Lire sur reporterre.net
22 novembre 2017
Hinkley Point : les députés britanniques s’alarment du coût pour les consommateurs
Lire sur reporterre.net
22 novembre 2017
La pollution de l’air détériore la qualité du sperme
Lire sur reporterre.net
22 novembre 2017
Les poursuites contre le réalisateur Lech Kowalski sont abandonnées
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2017
Nuage radioactif détecté en France : la Russie reconnaît être à l’origine de la pollution
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2017
Le Nebraska donne son feu vert au projet d’oléoduc Keystone XL
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2017
Une carte de Greenpeace permet d’évaluer le risque nucléaire à côté de chez vous
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2017
L’oléoduc Keystone laisse échapper près de 800.000 litres de pétrole
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2017
Près d’un tiers des chauves-souris d’Île-de-France menacées d’extinction
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2017
Le comité d’entreprise d’EDF alerte sur les risques de coupures d’électricité cet hiver
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2017
« Vigilance renforcée » pour certaines écoles d’Ile-de-France
Lire sur reporterre.net
17 novembre 2017
Le sulfoxaflor classé néonicotinoïde par une étude scientifique
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Santé
23 novembre 2017
Bruno Latour : « Défendre la nature : on bâille. Défendre les territoires : on se bouge »
Tribune
24 novembre 2017
Contre la folie consommatoire du « Black Friday », la résistance se lève
Info
23 novembre 2017
La forêt contre les déchets nucléaires : au bois Lejuc, c’est dans les arbres qu’on résiste
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Santé